DAIMLER : Résultat a chuté de 78 % au premier trimestre

  •   Le 24/04/2020 à 17h54
  •   DEHOUI Lionel

DAIMLER est présent sur le marché des affaires depuis 1926. Jusqu’en 1998, il était connu sous l’appellation de « Daimler-Benz » et sa marque commerciale était Mercedes-Benz. Vous pouvez donc comprendre qu’il s’agit d’un constructeur automobile et de camions. En 1998, le groupe signe un nouveau contrat de fusion avec Chrysler et donne naissance à DaimlerChrysler. Ce qui n’a pas fait long feu. Chrysler a été revendu en octobre 2007 et le groupe redevient Daimler. Depuis, le groupe s’illustre sur plusieurs marchés. Il est connu non seulement comme constructeur, mais aussi comme un grand fournisseur de services financiers. Cette dernière branche est assurée par Daimler Financial Services. Certainement que vous en savez assez sur le groupe allemand Daimler. Mais ce que vous ignorez, c’est le contenu de sa publication. En effet, le mercredi soir, Daimler a fait le bilan sur son premier trimestre 2020.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
DAIMLER : Résultat a chuté de 78 % au premier trimestre
Droit image : Michael Andersen

Ebit et Free Cash-flow

Les chiffres annoncés par le constructeur Daimler sont loin de satisfaire. À travers son bilan sur le premier trimestre de l’exercice 2020, le groupe affiche à quel point il a été mis en difficulté. Pour en venir à ses résultats préliminaires, l’allemand a enregistré sur ladite période un Ebit de 617 millions d’euros. Soit une énorme baisse annuelle de 78 % qui montre l’impact de la pandémie du Covid-19 sur ses activités.

Par ailleurs, le groupe a donné d’autres précisions qui sont toutes aussi importantes. Il s’est avant tout prononcé sur sa marge et estime que celle-ci devrait se retrouver à une valeur positive. Par la suite, il a donné une autre précision qui intéresse ses actionnaires. Il s’agit de son free cash-flow qui est ressorti à une valeur négative, soit -2,3 milliards d’euros. Il a également donné l’évolution de son Ebit, ses ventes et son chiffre d’affaires.

 

Chiffres d’affaires, Ebit et ventes

Tous ceux qui s’intéressent aux activités du groupe allemand du secteur automobile et des services financiers se rappellent de son annonce en mars. En effet, au cours dudit mois, il a abandonné ses objectifs pour l’exercice actuel (2020). Il avait également tablé sur un chiffre d’affaires qui resterait stable en se référant à 2019. Il projetait que son Ebit serait largement supérieur à celui de 2019. Mais la réalité est différente de ses prévisions.

Il a finalement affirmé que son chiffre d’affaires sera bien en dessous du niveau de l’exercice 2019. Le géant de l’automobile allemand n’a pas gardé son silence concernant son Ebit et ses ventes volumiques. Il prévoit déjà que ceux-ci seront largement inférieurs à ceux enregistrés en 2019. C’est bien une triste nouvelle pour Daimler qui devra faire ses preuves pour maintenir ses actionnaires dès la reprise. Pour l’instant, le groupe a réaffirmé sa détermination.

 

Daimler reste déterminé

En effet, le groupe s’est montré plus que confiant face à ces chiffres en baisse. Il ne s’est pas laissé au découragement et a tout de suite parlé des mesures adoptées à l’interne. Daimler a précisé dans sa publication que des mesures sont en œuvre pour assurer la protection de ses liquidités. Par ailleurs, il a accru sa flexibilité financière.

Il s’estime ainsi en pole position pour faire face à la crise sanitaire causée par le Covid-19. Daimler assure qu’il saura gérer efficacement la période d’après crise. Il invite tout le monde à patienter jusqu’au 29 avril 2020 afin d’avoir ses résultats trimestriels. C’est bien sur ce point que le groupe a terminé sa publication du mercredi.