Crypto-monnaie : Thales envisage de se doter de la blockchain pour se conformer aux normes internationales

  •   Le 29/11/2020 à 12h35
  •   DEHOUI Lionel

La multinationale française, Thales envisage de se doter de nouveaux systèmes de gestion pour entamer une transformation numérique de ses installations technologiques. Ces mutations technologiques se mettront en place avec le concours de la blockchain. On en parle dans cet article. Dans une annonce, le groupe envisage effectivement de se conformer aux normes de l’OTAN et celles des autorités en charge de la défense pour une meilleure traçabilité des différentes transactions. « Pour se conformer aux normes de l’OTAN et des ministères de la Défense avec lesquels l’entreprise collabore, la blockchain sera utilisée pour assurer la traçabilité de toutes les pièces et de tous les produits traités dans le centre de production et de maintenance ». Thales fournit différentes sortes d’équipements à sa clientèle. Il s’agit notamment des différentes formes de services à bord d’aéronef.

Crypto-monnaie : Thales envisage de se doter de la blockchain pour se conformer aux normes internationales
Droit image : Andrew Skudder - Flickr

Qu’est-ce que le blockchain apporterait de plus au groupe Thales ?

Pour mieux se conformer aux normes de son secteur d’activité, Thales entend mettre ce nouvel outil révolutionnaire au cœur de son réseau. Plusieurs consultations de la société de conseil ACCENTURE, ont permis au groupe de mettre à niveau la chaine d’approvisionnement qui semblait désuète.

La Blockchain facilitera de ce fait un accès plus rapide et sécurisé de l’ensemble des applications utilisées sur son réseau. Ce nouveau système permettra de connecter de façon efficace les différents processus d’approvisionnement et de gestion de produits comme les équipements de radiocommunication indispensable dans plusieurs domaines comme celui de l’aéronautique ainsi que navale. Compte tenu de son importance, les clients bénéficieront de la communication ainsi que des opérations de maintenance.

 

Qu’est-ce que la Blockhain ?

La blockchain est une technologie très développée qui permet de stocker et de transmettre des informations de façon transparente et sécurisée. Fonctionnant sans technologie centrale de contrôle, elle est une forme de base de données qui contient des informations sur toutes les opérations effectuées par ses utilisateurs depuis sa mise en service. Sur le plan sécuritaire, elle fait partie des bases de données les plus sécurisées du monde. Aujourd’hui, on peut compter sur plusieurs types de blockchains. On a les blockchains publiques. Elles sont accessibles par tous et peuvent être qualifiées de livres comptables publics, anonymes et quasi infalsifiables. En plus de cela, on distingue aussi les blockchains privées, dont l’accès est accessible par un nombre limité d’acteurs.

Pour ce que ça vaut, la première blockchain a vu le jour en 2008 suivi de la monnaie numérique bitcoin, développée par un inconnu du nom de Satoshi Sakamoto.

 

Comment marche le Blockchain ?

Les blockchains publiques ont nécessairement besoin d’une monnaie ou d’un jeton programmable (bitcoin). Toutes les transactions effectuées entre les usagers du réseau sont regroupées par blocs. Chacun des blocs est validé par ce qu’on appelle techniquement les nœuds du réseau « mineurs ». Les techniques varient en fonction du type de blockchain utilisé. Lorsqu’on utilise la blockchain du bitcoin, cette technique est appelée le « Proof-of-Work ».

Voilà donc l’essentiel de l’actualité sur le géant Thales et sur son nouveau projet concernant la blockchain.