Critique de la Banque HSBC après la gelée des avoirs de parlementaires hongkongais

  •   Le 09/02/2021 à 09h50
  •   DEHOUI Lionel

Les banques représentent des institutions financières qui sont régies, de façon juridique, par un code monétaire et financier. De base, ce sont des endroits où il est possible d’ouvrir un compte et d’y conserver de l’argent comme des biens d’importante valeur. Cependant, en raison de l’autorité qu’a une banque, cette dernière peut procéder à la gelée des avoirs d’une personne. Ce procédé de sanction économique est celui adopté contre le militant démocrate Ted Hui.

--- Publicité ---
Trader l’action HSBC !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro

Une décision critiquée par l’alliance interparlementaire sur la Chine

L’alliance interparlementaire sur la Chine est une coalition internationale de parlementaires. Elle regroupe des représentants de plusieurs pays comme l’Australie, les États-Unis, le Japon ou le Royaume-Uni. Ces derniers ont adressé une lettre à Mark Tucker, président de la Hong Kong and Shanghai Banking Corporation (HSBC), pour l’interpeler sur le gel des avoirs de Ted Hui.

En effet, une critique est portée sur le blocage des comptes bancaires de militants du mouvement pour la démocratie originaires de Hong Kong, dont Ted Hui qui fut exilé à Londres depuis décembre. La banque n’a fourni aux concernés aucune preuve ou aucun ordre d’un tribunal l’incitant à porter cette action. Elle n’a d’ailleurs pas accepté de répondre publiquement aux interrogations du militant et de sa famille.

La lettre aborde également le fait que la Banque HSBC ait aussi procédé à la gelée des comptes bancaires des membres de la famille de Ted Hui, alors qu’aucune charge ne pèse contre ces derniers. Cette situation devient alors très inquiétante et pousse les membres de l’alliance à intervenir par tous les moyens pour exposer cette irrégularité.

 

Une déclaration publique de la police de Hong Kong sur l’origine du gel des avoirs

Pour faire suite à la mobilisation des parlementaires, une porte-parole de la Banque HSBC est intervenue pour simplement indiquer que leur structure n’était pas habilitée à « commenter les cas individuels ».

Cependant, la porte-parole prend le soin de préciser que la police de Hong Kong aurait publiquement expliqué au début du mois de décembre, les motifs du gel des avoirs de Ted Hui et de sa famille. Ce serait ces derniers qui auraient communiqué l’ordre à la banque pour qu’elle opère au verrouillage des comptes des membres de la famille Hui.

Aussi, devant une instruction spécifique et judiciaire telle que les forces de l’ordre, la banque n’avait pas réellement d’autre alternative. Elle a dû exécuter et respecter les instructions qu’elle a reçues des autorités de Hong Kong et donc gelé les comptes bancaires du parlementaire, des membres de la famille Hui et de ces personnes faisant l’objet de l’enquête officielle.

 

Les conditions pour geler un compte bancaire

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les autorités peuvent exiger à une banque de geler le compte bancaire d’une personne. La première raison est la tenue d’activité illégale ou jugée suspecte, ensuite, le non-paiement de dettes chez un créancier ou envers le gouvernement.

Une fois que le compte bancaire est bloqué, il est difficile d’y opérer des transactions comme le retrait ou le transfert d’argent, du moment où la situation n’est pas rentrée dans l’ordre.