Contrat pour le parc éolien Hollandse Kust Noord, Eiffage vainqueur

  •   Le 11/06/2020 à 11h35
  •   DEHOUI Lionel

La société Eiffage Métal vient de remporter un contrat pour le parc éolien Hollandse Kust Noord. Au travers de Iemants, qui est une filiale de son entité belge Smulders, il lui a été attribué le marché de conception, construction et installation d’une sous-station.

Trader l’action Eiffage !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Contrat pour le parc éolien Hollandse Kust Noord, Eiffage vainqueur

Contrat pour le parc éolien Hollandse Kust Noord : De quoi est-il question ?

En collaboration avec ENGIE Fabricom, Eiffage est chargée de réaliser une sous-station de transformation de 700 MW, pour le parc éolien Hollandse Kust Noord. Il s’agit d’un parc situé en mer, notamment au large des côtes néerlandaises.

Suite à l’appel d’offres lancé par TenneT, le marché lui a été attribué par l’opérateur de réseau de transport d’électricité aux Pays-Bas et en Allemagne. C’est un projet de réalisation d’une jacket de 1 930 tonnes et de 45 mètres de haut. Il comprend également la réalisation de 870 tonnes de pieux qui seront placés à 24 mètres de profondeur. Le marché prévoit aussi la construction d’une structure de plus de 47 mètres de long et de 35 mètres de large. La structure doit comporter 4 ponts qui pèsent chacun près de 4 100 tonnes et doit mesurer 25 mètres de haut.

 

Répartition des prestations entre Iemants et ENGIE Fabricom

Pour la construction de la sous-station, la filiale Iemants se chargera de tous les travaux concernant l’ingénierie, la construction des structures en acier de la fondation jacket et de la partie supérieure sans oublier la fourniture des équipements. Ces différents travaux seront préalablement effectués dans des usines de Smulders.

ENGIE Fabricom quant à lui est le responsable de l’ingénierie, de l’intégration, de la construction, de la fourniture, ainsi que des essais onshore et offshore de tous les systèmes. Ces essais seront réalisés sur les systèmes basses tensions, moyennes tensions, hautes tensions et auxiliaires pour la partie supérieure de la fondation jacket. Un site d’ENGIE Fabricom sera chargé d’assurer le montage final.

Par ailleurs, les travaux d’ingénierie sont déjà en cours. Toutefois, le démarrage de la construction de la fondation jacket et de la partie supérieure est prévue en octobre 2020. En ce qui concerne le chargement de la fondation jacket, il débutera en automne 2021, tandis que la partie supérieure quittera Hoboken au printemps 2022.

À travers ce marché, Eiffage Métal renforce sa réputation en tant que leader en matière de fondations et de réalisation de sous-stations électriques, pour parcs éoliens offshore.

 

À propos d’Eiffage Métal et de Smulders

Eiffage Métal est la marque du groupe spécialisé dans la construction métallique clé en main, Eiffage. Leur domaine de compétence implique la réalisation des façades et des enveloppes de bâtiments, puis la conception des ouvrages d’art.

La société est reconnue pour ses performances en matière de projets complexes et multitechniques. Elle fait partie des meilleurs acteurs dans l’industrie éolienne. Représentée aussi bien en Europe qu’à l’international, le groupe emploie plus de 2 300 collaborateurs pour 9 usines.

Quant à Smulders, elle est également une filiale d’Eiffage Métal basée en Belgique. Elle s’occupe des travaux de construction métallique relatifs à l’ingénierie, et est spécialisée dans le montage des lourdes constructions en acier.