Comment ouvrir un compte-titre en ligne

Avec le PEA et l’assurance vie, le compte-titre est l’un des produits d’investissement préféré des français. Proposé par la quasi-totalité des banques en ligne, il offre depuis peu un grand confort de trading et une plus grande liberté d’actions et de gestion. Il est par ailleurs très facile aujourd’hui d’ouvrir un compte-titre puisque de nombreuses banques en ligne et courtiers en ligne proposent ce type de produits de placement et il vous suffit donc de vous enregistrer sur le site de ces professionnels pour en bénéficier et commencer à investir en Bourse. De plus, vous pourrez ainsi profiter de certains avantages comme des frais de tenue de compte offerts comme c’est le cas avec le compte titre Binck.   

Ouvrir un compte de trading !
L'alternative au compte-titre
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Comment ouvrir un compte-titre en ligne

Fonctionnement du compte-titre en ligne :

Le compte-titre en ligne a presque le même fonctionnement que le PEA en ce sens qu’il permet d’investir votre argent dans plusieurs gammes d’actifs financiers afin d’en retirer des bénéfices à plus ou moins long terme. La seule différence réside dans la disponibilité du capital puisque celui-ci n’est pas bloqué dans le temps. Il est également possible d’effectuer des dépôts réguliers ou non sur le compte afin de maximiser les investissements.

Les bénéfices issus du compte-titre sont également imposables.

 

Les différents modes de gestion d’un compte-titre :

Le compte-titre étant avant tout un produit de placement bancaire, les banques en ligne sont habituées à proposer un accompagnement personnalisé à leurs clients qui y souscrivent. Il est donc possible de décider de ne pas gérer seul son compte-titre mais au contraire, de faire appel à un gestionnaire de compte. Cette solution est conseillée aux traders débutants qui ne maîtrisent pas les aléas du marché boursier.

Mais si vous souhaitez trader seul avec votre compte-titre, vous en avez aussi la possibilité grâce à votre interface de gestion en ligne. 

Mais attention, vous devez éviter au maximum de prendre des risques inutiles et appliquer une bonne gestion de votre capital afin d’obtenir des résultats satisfaisants.  Voici donc quelques conseils à suivre :

  • Premièrement, vous devez apprendre les spécificités de chaque actif afin de décider de vos futurs investissements. Certains types d’actifs sont en effet plus sûrs que d’autres mais ont un potentiel de rendement inférieur alors que d’autres sont plus risqués mais souvent plus rentables. Il faut donc faire la part des choses et maximiser la diversification de votre portefeuille boursier afin que les gains puissent compenser les risques.
  • Se tenir informé de toutes les nouveautés et actualités des marchés est également un point essentiel si l’on souhaite générer des bénéfices rapidement. L’analyse fondamentale demande une certaine assiduité et de bonnes sources. Vous trouverez sur internet des sites spécialisés et des flux permettant d’être directement alerté de toutes les nouvelles impactantes.
  • Enfin, vous devez tenir compte des données issues de l’analyse graphiques afin de repérer les mouvements à long terme des différents marchés.

 

Réalisation des opérations en ligne avec un compte-titre :

Vous l’aurez compris, la gestion de cotre compte-titre en ligne est largement facilitée par les outils et fonctionnalités mis en place par les banques en ligne. Mais avant de réaliser des opérations sur les marchés boursiers grâce à ces instruments, il faut en comprendre le fonctionnement.

Avec un compte titre, vous alimentez votre compte, puis utilisez l’argent pour investir dans des titres ou des OPCVM comme bon vous semble. Votre compte ne sert qu’à effectuer les transactions.  Bien entendu, les banques en ligne mettent à votre disposition tous les outils nécessaires aux analyses des marchés et de l’actualité financière et économique. Vous pouvez également demander des conseils personnalisés à un conseiller en placement sans lui confier la gestion totale de votre compte.

Si vous ne vous sentez pas suffisamment à l’aise avec les actions ou les obligations et autres indices, vous pouvez choisir d’investir dans un FCP ou Fond Commun de Placement. Votre argent sera alors investi de manière commune en même temps que d’autres spéculateurs et les placements gérés par des professionnels de l’investissement.

 

Quelle est la fiscalité sur les plus-values mobilières du compte-titres ?

Pendant longtemps, la fiscalité appliquée aux bénéfices réalisés à partir d’un compte-titres a été l’un des défauts majeurs de cette solution de placement. Mais depuis le 1er janvier 2018 et suite à la mise en place de la réforme fiscale d’Emmanuel Macron, les investisseurs ne sont plus pénalisés, notamment en ce qui concerne les plus-values réalisées sur la revente de titre détenus sur une courte période.

Avant cette réforme, le compte-titre n’était donc pas un mode de placement favorisé par la fiscalité, contrairement au PEA qui était encouragé avec des avantages fiscaux. Mais alors quelle est aujourd’hui la fiscalité appliquée au compte-titres et en quoi est-elle plus avantageuse qu’en 2017 ?

En résumé, la nouvelle réforme fiscale du gouvernement Macron consiste en la mise en place d’un prélèvement forfaitaire unique sur les bénéfices réalisés avec ce produit de placement en Bourse. Ce prélèvement de l’ordre de 30% du montant des gains réalisés est donc fixe et ne dépend plus notamment de la durée de détention des titres. De la même manière, les abattements sur les durées de détention les plus longues ont été supprimés. Rappelons qu’avant le 1er janvier 2018, les particuliers qui détenaient un compte-titres devaient déclarer ces bénéfices sur leur déclaration d’impôt sur le revenu. Ces derniers entraient donc dans le calcul de cet impôt et influençaient bien entendu le barème de cette imposition. Cela concernait les plus-values comme les dividendes. Au final et malgré les abattements pour les durées de détention les plus longues, le coût de cette fiscalité pouvait atteindre jusqu’à 60% du montant des bénéfices.

Cette nouvelle fiscalité est un réel avantage pour certains investisseurs et notamment pour les particuliers qui font partie des tranches supérieures de l’imposition sur le revenu qui sortent gagnants avec cette taxation unique. Mais cette réforme fiscale et notamment la fin des contraintes de durée de détention des titres permet également une meilleure gestion des risques avec la possibilité de revendre à tout moment un titre détenu.

 

Les autres avantages du compte-titres :

Comme nous venons de le voir ensemble, le compte-titre présente des avantages fiscaux très intéressants depuis le début de l’année 2018 grâce à la réforme mise en place par le gouvernement. Mais ce n’est pas là le seul atout de cette solution de placement. Nous allons donc ici entrer dans le détail des autres avantages de ce produit d’investissement boursier.

  • Une plus grande liberté de choix des titres : C’est sans doute l’un des plus grands atouts du compte-titre qui, comparativement à d’autres produits de placement comme le PEA, n’émet aucune restriction quant au choix des titres. Grâce à un compte-titre, il est donc possible d’acheter des actions de sociétés françaises ou étrangères sans aucune restriction et donc de profiter de davantage d’opportunités avec des valeurs parfois extrêmement intéressantes. Bien entendu,  ce choix des titres dépendra aussi de votre courtier ou banque et des marchés financiers auquel vous aurez accès par le biais de votre contrat. Toutefois, le compte-titre reste le produit d’investissement actuel qui offre le plus de diversité contrairement par exemple au PEA qui ne permet l’acquisition que de titres dont le siège social est situé en Union Européenne ou qui vous oblige à passer par des investissements sur des OPCVM ou des ETF éligibles pour pouvoir accéder aux autres marchés.
  • Un plus grand choix d’ETF et d’OPCVM : Bien entendu, les OPCVM et ETF sont également accessibles depuis votre compte-titre et offrent l’avantage de vous permettre d’investir en Bourse sans avoir à choisir individuellement les titres sur lesquels placer votre capital. Ici, le choix de ces produits est également plus important que pour les autres produits de placement. Vous pouvez ainsi choisir de répliquer la performance d’un indice boursier, d’un secteur d’activité en particulier ou d’une zone géographique.
  • La possibilité d’accéder au SRD : Contrairement au PEA, le compte-titres offre également l’avantage de vous permettre l’accès au SRD ou Système de Règlement Différé. Cette stratégie consiste en effet à vendre à découvert des titres particuliers et d’avoir la possibilité d’utiliser un effet de levier qui peut atteindre 1 :5 au maximum. Vous pouvez donc ici profiter de la baisse du cours d’un titre pour générer des bénéfices et augmenter vos capacités de gains. Bien entendu, l’effet de levier augmente également le risque et doit donc être utilisé avec la plus grande précaution.
  • L’accès aux produits dérivés : Enfin,  le dernier avantage du compte-titres concerne l’accès à certains produits dérivés. Parmi les produits dérivés auxquels vous aurez accès,  on retrouve par exemple les options et les futures comme les options put qui peuvent vous servir dans le cadre d’une stratégie de couverture contre la baisse des marchés ou dans une stratégie visant à générer davantage de rendement grâce à la vente de call. Mais attention, ces produits dérivés sont cependant réservés aux investisseurs les plus expérimentés. Il existe cependant quelques produits dérivés dont le fonctionnement est moins complexe et qui s’adressent donc aux investisseurs un peu moins chevronnés comme les Turbos, les Warrants et les Leverage.

Comme nous venons de le voir, les atouts du compte-titre sont nombreux et variés et cela vaut d’autant plus depuis la mise en place de la réforme du début de l’année 2018. Le compte-titre reste à ce jour l’un des produits bancaires d’investissement en Bourse les plus attractifs et rentables du marché et attire chaque jour de nombreux investisseurs particuliers. Mais il existe également un moyen encore plus intéressant d'investir votre argent sur les actions en Bourse, les CFD. Ces contrats sur la différence, accessible depuis une plateforme de trading en ligne présentent en effet de nombreux avantages comme un plus large choix d'actifs ou la possibilité de spéculer à l'achat comme à la vente.

Investir en Bourse avec les CFD en ligne

Une autre manière plus rapide d'investir sur les actions en Bourse est de passer par une plateforme de trading en ligne. Découvrez l'une des plus performantes du moment et ses avantages.

Ouvrir un compte de trading !
L'alternative au compte-titre

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

Note: 4.06 16 votes