Trader des actions sur la 5G : Comment faire ?

S’il existe des courants sur lesquels les traders surfent sans hésiter, la 5G en fait bien entendu actuellement partie et nombreux sont les investisseurs qui souhaitent investir dans ce secteur par le biais des actions en Bourse. Dans cet article, nous allons donc vous expliquer comment procéder pour profiter vous aussi de ce phénomène dans le cadre de vos investissements en Bourse.  

Trader des actions sur la 5G !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Trader des actions sur la 5G : Comment faire ?

Pourquoi et comment la 5G intéresse les investisseurs :

Premièrement, nous vous proposons de mieux comprendre comment et pourquoi la 5G est devenu un thème d’investissement actuel. Récemment, des discussions ont mis en lumière le fait que la 5G va sans aucun doute changer notre façon de vivre et les investisseurs institutionnels ne s’y trompent pas et se montrent particulièrement enthousiastes face à cette technologie.

En effet, la 5G est une technologie hautement stratégique pour l’économie mondiale et les grands groupes du secteur des télécoms y investissent actuellement beaucoup d’argent pour profiter de leur part du gâteau.

 La sécurité de cette technologie est également remise en question comme l’a montré l’arrestation du directeur financier du groupe Huawei à Vancouver récemment. Cependant, on peut se demander si la sécurité est vraiment le problème de fond avec la 5G car il est ici compliqué de comprendre pour quelles raisons les préoccupations touchant Huawei ne se retrouvent pas chez les concurrents internationaux de cette firme ainsi que de Nokia ou d’Ericsson. En réalité et selon certains analystes et spécialistes de cette économie, ce qui se passe en ce moment est avant tout le fait de la concurrence économique et résulte du fait que du temps est nécessaire aux entreprises de télécommunications américaines pour rattraper leur retard face au géant chinois Huawei dans ce domaine. Or, toute la communauté financière est en train d’adopter un point de vue proche de celui-ci.

On a pu assister en décembre dernier et lors de l’arrestation du patron de Huawei, à une hausse importante de la volatilité des actions d’entreprises directement exposées à la 5G et même une volatilité supérieure à la volatilité moyenne déjà très importante des marchés. C’est cette volatilité liée aux actualités de la 5G qui intéresse donc tant les investisseurs en Bourse et qui a fait de cette technologie le nouveau segment à suivre en 2020.

 

Certaines entreprises bien placées pour voire leur titre gagner des points grâce à la 5G :

Les analystes spécialistes de ce secteur d’activité technologique ont d’ores et déjà identifié certaines entreprises qui pourraient profiter de l’essor de la 5G qui est, comme son nom l’indique, la cinquième génération de technologie que déploient les réseaux télécoms. Il s’agit notamment des groupes Alphabet, Nokia, Schneider Electric. Cependant, certaines entreprises devraient également subir les effets négatifs de cette technologie.

En effet, certains analystes se sont intéressés de plus près aux conséquences possibles de l’essor prochain de la 5G pour l’industrie et les valeurs boursières. Et il est intéressant de suivre leurs conclusions. Il s’avère en effet que l’avènement de cette technologie est actuellement présenté comme celui qui va nous mener à la révolution industrielle 4.0 et donc à un nouveau cycle d’automatisation massive. Le monde devrait ainsi passer de la connexion entre les individus à la connexion entre les objets et les choses.

Mais cette donnée est également à relativiser au regard de ce qui a pu se produire par le passé. En effet, rappelons que lors de l’arrivée sur le marché de la 4G, certaines entreprises dont les opérateurs avaient perdu de 200 à 300 points de base de rentabilité de leurs capitaux investis. Ils n’avaient en effet pas réussi à monétiser suffisamment l’usage croissant des données à la hauteur des investissements qui avaient été réalisés.

 

Des investissements élevés pour le déploiement de la 5G pour les opérateurs :

En effet, on sait que le déploiement des équipements 5G devrait être coûteux pour les opérateurs et prendre un certain temps au regard des investissements nécessaires. Selon les analystes, le taux de pénétration devrait ainsi atteindre 18% en cinq ans avec 1.5 milliard d’utilisateurs sur mobile à travers le monde et alors que la 4G représentait déjà plus de 30% du marché cinq années après son lancement.

Toujours selon ces analystes, les revenus supplémentaires que les opérateurs devraient générer sur ces cinq années devraient atteindre 160 milliards de dollars et plus tard, 280 milliards de dollars en dix ans. D’un autre côté, les dépenses d’investissement devraient quant à elles atteindre les 350 milliards de dollars en 5 ans dans le but de couvrir environ 60% de la population mondiale en réseau 5G.

Mais bien que ces investissements soient importants et mettront du temps à générer des bénéfices, on retiendra avant tout que les transformations issues de la 5G qui offrira une vitesse de diffusion des données vingt fois supérieure, un temps de latence dix fois moins important et un boom de la virtualisation, devraient faire bouger grandement les lignes entre l’accès et les services. Ainsi, les applications futures de la 5G sont innombrables avec notamment la vidéo en 3D, le travail dans le secteur du cloud, la réalité virtuelle, les véhicules autonomes, la e-santé, les villes intelligentes ou smart cities, la haute définition ou encore l’internet des objets, les réseaux virtuels et bien d’autres.

 

Les secteurs d’activités qui seront impactés par ce changement :

Intéressons-nous maintenant aux principaux secteurs d’activité qui vont être impactés par la mise en œuvre de la 5G. Car l’impact de ce phénomène sera sans doute d’une grande ampleur sur les modèles économiques et dans la chaine de valeur de très nombreux secteurs d’activité. C’est ce que pensent les analystes qui annoncent déjà de grands gagnants chez les opérateurs mobiles les mieux positionnés dans les pays émergents et les nouveaux opérateurs qui se trouvent dans les pays développés mais aussi les éditeurs de logiciels ou encore les acteurs majeurs de l’internet.

En revanche, certains secteurs d’activité présenteront une exposition au risque plus importante et un risque fort de disruption et d’une remise en cause de leur modèle économique. Il s’agit également des opérateurs présentant une exposition importante aux réseaux fixes ADSL ou encore des constructeurs automobiles ou les équipementiers du secteur des télécoms.

Ainsi, certains brokers et analystes sont même allés jusqu’à construire une grille sectorielle dans le but de mettre en lumière les futurs grands gagnants et perdants de la 5G. On y retrouve notamment les éditeurs de logiciels qui montrent une forte présence dans la virtualisation et l’internet des objets parmi les entreprises qui devraient le plus profiter de cette 5G et de son essor. Parmi les noms d’entreprises qui ressortent le plus souvent on retrouve ainsi notamment Microsoft, Firtinet, Aveva, Forscout, Tech Mahindra ou encore VMware.

 

Miser sur les actions des géants du web pour investir dans la 5G :

Pour investir efficacement sur la 5G par les actions en Bourse, nous vous recommandons notamment de vous intéresser aux titres des géants du web ou encore aux acteurs des jeux en ligne qui compteront également parmi les grands gagnants de la 5G.

Parmi ces entreprises on retrouve bien entendu encore le groupe Alphabet mais aussi Baidu, Tencent, Electronic ArtsActivision, Zynga, Netflix, Spotify. Autre secteur gagnant : les fabricants de semi-conducteurs et composants pour mobiles, comme TSMC, Qualcomm, Nvidia, Murata, Mediatek, Qorvo ou encore Skyworks.

On pourra aussi s’intéresser aux opérateurs dans les pays en développement qui devraient également voir leur titre gagner des points avec la 5G comme les entreprises China Mobile, Telkom Indonesia, Bharti Airtel, Reliance Industries, America Movil, MTN, AIS, Globe Telecom, Turkcell, MTS, Telefonica Brasil.

Enfin et dans le secteur des biens d’équipements, on suivra de près certaines entreprises spécialisées dans l’automatisation des processus de fabrication comme Schneider Electric, Atlas Copco ou Hexagon.

 

Les actions qui resteront sans changement ou baisseront à cause de la 5G :

Si certaines entreprises vont profiter de la 5G pour accroitre leur chiffre d’affaires, d’autres titres resteront neutres ou pourraient même perdre des points.

Parmi les actions qui resteront non-impactées par la 5G on trouve celle des équipementiers télécoms étant donné que l’essor de la virtualisation va engendrer une forte concurrence dans les réseaux d’entreprise. Ainsi, dans ce secteur, on privilégiera notamment l’action Nokia à celle d’Ericsson. Il en va de même pour les opérateurs mobiles dans les pays développés qui feront face à de nouveaux concurrents. Les analystes conseillent donc plutôt de se concentrer sur les titres T Mobile, KDDI, Vodafone, Deutsche Telekom. Les moins bien placés sont Freenet, Telecom Italia, Telekom Malaysia, StarHub, Astro, TPG, Oi.

Enfin et parmi les secteurs qui peuvent souffrir de la 5G on trouve les constructeurs automobiles pour lesquels on privilégiera les entreprises comme Tesla, Uber ou Alphabet voire General Motors ou Ford qui semblent mieux préparés que Peugeot ou Fiat Chrysler.

Commencer à investir en ligne sur la 5G :

En rejoignant une plateforme de trading de CFD en ligne, vous aurez accès à toutes les actions susceptibles de profiter de l’essor à venir de la 5G et dont nous vous avons parlé ici. Commencez à les trader.

Trader des actions sur la 5G !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.