Où et comment trouver le financement nécessaire à une transmission d’entreprise ?

Pour réussir une transmission d’entreprise, il est nécessaire de suivre un parcours long et souvent compliqué parsemé d’étapes importantes comme l’étude du marché, la découverte de la bonne société mais également l’accès à un financement adapté. Cette dernière étape est bien entendu un véritable casse-tête pour les repreneurs d’entreprises qui ne savent pas toujours vers qui se tourner pour obtenir les fonds nécessaires à la réussite de leur projet. Dans cet article, nous allons donc vous présenter les différentes solutions qui vous permettent de financer une transmission d’entreprise.  

Où et comment trouver le financement nécessaire à une transmission d’entreprise ?
Note: 4.50 2 votes

 

Financer une transmission d’entreprise avec son propre capital :

Bien entendu et quand cela est possible, investir son propre capital dans une transmission d’entreprise est une idée intéressante. Cela vous permettra notamment de prouver que vous êtes motivé par votre projet au point d’y investir votre propre argent. Il est cependant très fortement déconseillé d’investir la totalité de votre capital personnel dans ce projet de reprise d’entreprise au regard des risques que cela pourrait vous faire courir en cas d’échec.

Toutefois et afin d’obtenir un financement approprié pour votre entreprise, vous devrez tout de même verser une partie de cet investissement vous-même. Un apport en fonds propres est en effet très important pour attester de la fiabilité de votre projet et ainsi rassurer les prêteurs ou investisseurs éventuels. Idéalement, la part des fonds propres à injecter dans un tel projet doit être comprise entre 20 et 35% du prix de vente de l’entreprise voire plus quand cela est possible.

Si vous ne disposez pas des fonds propres nécessaires au financement d’une partie de votre projet, pensez à faire appel à la solidarité de vos proches pour vous aider à réunir le capital minimum suffisant. Demandez donc des donations, prêts ou autres participations au capital de votre entreprise à votre famille et vos amis proches en les informant qu’ils pourront ainsi dans certains cas bénéficier en contrepartie de certains avantages fiscaux.

 

Financer une transmission d’entreprise avec une aide de l’Etat :

Il existe également des aides publiques susceptibles de vous venir en aide lors de la mise en œuvre de votre projet de transmission d’entreprise.

Vous trouverez le détail de ces aides sur le site aides-entreprises.fr.

 

Financer une transmission d’entreprise en faisant appel à des investisseurs :

L’une des solutions les plus appréciées des entrepreneurs pour financer leur transmission d’entreprise consiste à faire appel à des investisseurs tiers. Pour cela, il est possible en effet d’ouvrir le capital de l’entreprise à des investisseurs extérieurs.

Ce type de financement permet en effet d’obtenir des fonds rapidement par le biais de crowdfunding, de business angels ou de fonds d’investissement. Il existe par ailleurs des services en ligne spécialisés dans ce type de financement et qui vous mettent en relation avec ces investisseurs tout en vous accompagnant dans la réalisation de votre projet de transmission d’entreprise. Ces sites de financement d’entreprise s’avèrent être d’une aide précieuse pour les entrepreneurs à la recherche de fonds.

 

Financer une transmission d’entreprise en demandant un prêt :

Bien entendu et comme pour tout projet, un projet de transmission d’entreprise peut être financé en faisant appel à un crédit. Pour cela, il est nécessaire, comme nous l’avons expliqué plus haut, d’avoir réuni des fonds propres.

Cet emprunt peut se faite auprès du vendeur de l’entreprise lui-même et sous la forme d’un crédit-vendeur mais cela demande une relation de confiance entre les deux partis étant donné la prise de risque que cela représente pour le cédant. Cependant, ce type de prêt est courant pour les entreprises transmisses au sein d’une même famille par exemple.

Une partie de l’emprunt nécessaire à la transmission d’entreprise peut être apporté par Bpifrance, une banque publique d’investissement avec un maximum de 40% du montant total du prêt en donc en plus d’un prêt bancaire classique. Le montant prêté par cet organisme n’exige ni garantie ni caution personnelle et est compris entre 40 000€ et 650 000€.

Enfin, les banques sont également à même de vous prêter de l’argent dans le cadre d’une transmission d’entreprise même si cette solution reste la plus onéreuse actuellement. Il est ici important de savoir que les banques ne financeront au maximum que 70% du prix de la transmission d’entreprise avec une durée de remboursement de 7 ans. Vous devez ici tenir compte du coût que représente cet emprunt bancaire en tenant compte à la fois du taux d’intérêt appliqué mais aussi des divers frais qui viennent s’y ajouter. Notez également que les organismes bancaires exigent le plus souvent des garanties pour ce type de prêt comme des cautions personnelles ou des hypothèques.

En conclusion, il convient de bien réfléchir à la manière dont vous allez financer votre transmission d’entreprise en tenant compte de vos besoins réels mais aussi des avantages et inconvénients de chacune des méthodes que nous venons de vous exposer. Pour rester un entrepreneur aguerri, n’oubliez pas également de vous informer sur le monde de la financer et de l’économie en consultant des blogs comme BigShort.fr.