Peux t'on anticiper les prochains dividendes des entreprises ?

La plupart des actionnaires qui achètent des titres boursiers le font dans le but de percevoir annuellement des dividendes. Mais en quoi consiste réellement ce dividende et quand et comment les perçoit-on ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article en détails. Nous vous expliquerons également pourquoi les entreprises à fort dividendes ont des actions qui attirent tous les types de traders et comment les identifier au mieux en anticipant les dividendes versés par les grands groupes cotés.  

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Peux t'on anticiper les prochains dividendes des entreprises ?

Qu’est-ce qu’un dividende et à quoi correspond-il ?

On appelle dividende la part des bénéfices d’une entreprise qui est reversée aux actionnaires de celle-ci. Mais cette pratique ne répond à aucune obligation et le dividende évolue dans le temps. Une entreprise peut en effet décider de verser ou de ne pas verser de dividende à ses actionnaires. C’est au cours de l’assemblée générale annuelle de chaque société que le versement ou non du dividende ainsi que son montant sont déterminés.

La plupart du temps, le dividende est versé en numéraire sur le compte-titre ou le PEA de l’actionnaire que celui-ci a préalablement souscrit auprès d’une banque ou d’un intermédiaire boursier. La somme décidé pour chaque dividende est bien entendu multipliée par le nombre d’actions détenues par l’actionnaire. Il arrive cependant parfois que des entreprises décident de proposer à leurs actionnaires de percevoir le paiement de ce dividende sous la forme de nouvelles actions.

Le dividende fait partie des deux manières de gagner de l’argent par un investissement en Bourse. En détenant un titre sur le long terme, on peut en effet percevoir régulièrement ce type de bénéfice mais il est également possible de mettre en place une stratégie visant à revendre les titres en réalisant une plus-value, c’est-à-dire à un prix plus élevé que celui auquel on les a achetées.

Le montant du dividende est également utile dans le cadre de l’analyse fondamentale d’une valeur et permet notamment de connaitre le rendement de cette action. Pour calculer ce rendement, on divise en effet le dividende annuel par le cours de l’action. Par exemple, une action dont le cours est de 80€ et qui offre un dividende de 6€ par an affichera un rendement de 75%. Le rendement, contrairement au dividende, est exprimé sous la forme d’un pourcentage.

 

Quand et comment est-il possible de toucher des dividendes ?

Bien entendu, la seule manière de pouvoir percevoir des dividendes de la part d’une entreprise est d’investir en Bourse. Plus précisément, vous devrez pour cela acheter des titres boursiers. Pour cela, il vous faudra être titulaire d’un produit de placement boursier comme un PEA ou Plan d’Epargne en Actions ou un compte-titre. Il est également possible de détenir des titres au nominatif pur.

On retiendra également que d’autres méthodes permettent de percevoir des dividendes, en achetant notamment un ETF qui distribue des dividendes. Mais attention, selon la manière dont vous détenez les titres boursiers, le versement de ce dividende peut varier. On sait en effet que certaines entreprises vont favoriser leurs actionnaires qui détiennent les titres au nominatif pur avec des dividendes qui seront majorés.

Toutefois, le simple fait de détenir des actions ne garantit pas de percevoir de dividende. En effet, toutes les entreprises cotées en bourse ne versent pas systématiquement de dividendes. On constate cependant qu’une entreprise qui verse des dividendes continue généralement à le faire car le fait de stopper ce versement reviendrait à envoyer un message négatif à ses actionnaires mais aussi aux marchés financiers. Ces derniers pourraient en effet en conclure que le fait que la société ne verse pas de dividende vient du fait que ses bénéfices connaissent un recul ou qu’elle rencontre des difficultés économiques ou financières nécessitant de conserver une partie de sa trésorerie.

D’ailleurs, on appelle les entreprises qui versent régulièrement un dividende à leurs actionnaires des sociétés de rendement. Généralement, ces entreprises de rendement sont les entreprises qui présentent une capitalisation en bourse importantes, qui sont des entreprises matures et surtout, des sociétés qui génèrent des bénéfices importants. Mieux encore, certaines entreprises sont même spécialisées dans le versement de dividendes importants à leurs actionnaires et sont connues pour cela. On les appelle les « artistocrates du dividende ». Pour obtenir ce titre, une entreprise doit cependant avoir une capitalisation boursière au moins équivalente à 3 milliards d’euros et justifier d’un échange quotidien de titres de l’ordre de 5 millions d’euros. Ces dernières doivent aussi verser à leurs actionnaires un dividende en perpétuelle croissance depuis un minimum de 25 années consécutives.

Retenons également ici que certaines sociétés, au contraire, ne versent aucun dividende à leurs actionnaires. Cela est généralement dû au fait que ces sociétés ne génèrent que peu de bénéfices voire pas du tout. Dans d’autres cas, ces entreprises préfèrent consacrer cet argent aux investissements permettant de développer davantage leur activité. Il peut cependant être intéressant de posséder des titres de ce type de société car elles pourraient, quelques années plus tard, verser un dividende intéressant aux investisseurs qui lui ont fait confiance.

 

Comment le montant du dividende peut influencer le cours d’une action en Bourse ?

Comme nous l’avons rapidement évoqué plus haut, le montant et la régularité du dividende versé par une entreprise peut aussi avoir une influence sur le cours de son action.

En effet et alors que certains débutants en bourse s’imaginent qu’ils peuvent acheter une action juste avant le versement du dividende et la revendre ensuite avec une plus-value, cette stratégie ne tient en réalité pas la route et ce, pour une bonne raison. En effet, il faut ici tenir compte de la conséquence du versement de ce dividende sur le prix de cette action. Ainsi, lorsque le dividende a été versé aux actionnaires, le coupon est détaché. On déduit alors le montant de ce dividende du cours de l’action en Bourse. De ce fait, il est quasiment impossible de revendre une action plus chère après le versement de ce dividende.

Mais ce n’est pas le seul effet du dividende sur le cours d’une action en Bourse. En effet, vous remarquerez sans difficulté un effet sur le moyen terme après le versement d’un dividende intéressant par une entreprise. Un dividende fort est le signe d’une bonne santé et d’une croissance intéressante de la société émettrice et va ainsi motiver d’autres investisseurs à en acquérir, ce qui aura pour effet, dans les mois à venir une hausse de la demande et donc une hausse du cours de cette valeur.

 

Comment repérer quelles entreprises versent des dividendes intéressants à leurs actionnaires ?

Comme vous l’aurez compris, une action d’une entreprise qui verse un dividende de manière régulière sera intéressante car son rendement sera attractif. Mais comment repérer et identifier ces entreprises qui rémunèrent bien leurs actionnaires ?

Bien entendu, le versement et le montant de ce dividende est systématiquement communiqué par chaque entreprise cotée à ses actionnaires et rendu public sur son site web officiel. Vous pouvez donc y consulter ces données ainsi que les dates des prochaines assemblées générales, l’estimation du ou des prochains dividendes et d’autres informations utiles.

Bien entendu, vous pouvez également consulter ces dividendes sur les sites spécialisés dans l’information boursière ou auprès des intermédiaires financiers. Il est même possible, sur certains sites, de classer les actions des grands indices boursiers par ordre de rendement, ce qui donne une indication intéressante concernant le dividende.

En vous rendant sur le site web officiel d’une entreprise, vous pourrez y consulter son bilan dans lequel apparait bien entendu les dividendes versés aux actionnaires car cette information y est obligatoire. On trouvera également sur ces sites le calendrier de l’entreprise avec les dates des prochaines assemblées générales ainsi que leurs comptes rendus permettant de connaitre le montant et la date de versement de ce dividende.

Questions fréquemment posées

Que signifie le terme dividende ?

Le dividende indique la part des bénéfices qu’une société reverse à ses actionnaires. Le dividende est voté annuellement par l’assemblée générale et est versé à une date précise connue à l’avance. Le plus souvent, ce versement se fait en cash mais peut se faire en attribuant de nouvelles actions à l’actionnaire.

Comment toucher des dividendes ?

Un actionnaire peut toucher les dividendes versés par l’entreprise à partir du moment où il possède ces titres. Cependant, il convient de rester prudent car certaines sociétés, bien qu’elles soient cotées sur le marché boursier, ne versent pas de dividende. Il est également possible de percevoir des dividendes en souscrivant à certains ETF qui procèdent de cette manière mais la plupart du temps, il faut acheter des actions via un compte-titre ou un PEA.

Quelle fiscalité est appliquée aux dividendes ?

Les dividendes perçus par les actionnaires sont imposables au régime des valeurs mobilières et son donc soumis à une flat tax de 30%. Cependant, un actionnaire particulier peut choisir d’opter pour le barème de l’impôt sur le revenu auquel on ajoutera 17.2% concernant les prélèvements sociaux. Cependant, ce choix est intéressant uniquement si vous faites partie des premières tranches de ce barème.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.