Coca-Cola : les objectifs du T1 atteints grâce au marché asiatique

  •   Le 02/05/2021 à 10h00
  •   DEHOUI Lionel

Depuis la clôture des trois premiers mois du présent exercice 2021, l’actualité économique mondiale porte sur les résultats trimestriels des entreprises. Ainsi, L’Oréal a vu ses ventes s’améliorer considérablement, Witbe se montre très dynamique et l’activité de Biosynex a été explosive sur cette période. Du côté de Coca-Cola, les objectifs fixés pour le T1 de cette année ont été atteints.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Coca-Cola : les objectifs du T1 atteints grâce au marché asiatique
Droit image : Arie - Flickr

Facteurs responsables de la performance de Coca-Cola

Le groupe Coca-Cola a bien commencé l’exercice 2021 en dépassant largement les attentes du premier trimestre. En effet, les résultats trimestriels publiés par l’entreprise ressortent au-dessus du consensus grâce à la réouverture des restaurants sur le continent asiatique. Ils ont été également portés par la réouverture des cinémas sur le continent et une accélération des différentes campagnes de vaccination.

En réalité, l’ensemble de ces éléments ont amené les consommateurs de la société à renouer avec leurs habitudes d’avant la période pandémique. Ce qui caractérise un retour plus ou moins à un volume de ventes meilleur, soit un indicateur décisif de la demande. Dès le mois de mars 2021, les volumes de consommation du fabricant de sodas sont revenus aux niveaux enregistrés en 2019.

C’est une amélioration d’activité notable qui vient encourager le groupe dans un environnement de marché difficile.

 

Coca-Cola sur ses marchés

Coca-Cola a enregistré des améliorations notables sur les marchés dans lesquels les économies s’ouvrent. Par ailleurs, ceux de la Chine et de l’Inde ont connu une progression importante en matière de ventes de sodas chez Coca-Cola. Ce qui lui a permis de compenser la très faible demande observée sur les marchés aux États-Unis et en Europe occidentale.

En effet, cette diminution de la demande dans ces contrées s’explique par le respect strict du protocole sanitaire entraînant la fermeture des restaurants et des bars.

 

Une croissance du volume des ventes unitaires

Le groupe américain Coca-Cola ne vise pas généralement les mêmes cibles que ses concurrents. La grande partie des sodas de ces derniers est commercialisée dans les épiceries et dans les supermarchés. Ce qui n’est pas le cas du géant fabricant américain Coca-Cola, qui garde depuis toujours sa formule de fabrication secrète.

Le groupe est plus porté dans les ventes au cours des manifestations sportives, des théâtres ou encore dans les restaurants. Le volume des ventes unitaires de caisses représente un indicateur important en matière de demande. Il affiche un niveau stable sur l’ensemble du premier trimestre 2021.

Il ressort en croissance de 6 % en données organiques et hors impact des acquisitions et effets de change. Pour rappel, ce volume était en baisse tout au long de l’année écoulée.

 

Résultats au-dessus du consensus

À l’issue du T1-2021, Coca-Cola a réalisé un chiffre d’affaires en hausse d’environ 5 % à 9,02 milliards de dollars (soit 7,49 milliards d’euros). Il se place ainsi au-dessus du consensus IBES qui visait un montant de 8,63 milliards de dollars.

De son côté, le résultat net par action est de 52 cents par action hors éléments exceptionnels. Il dépasse légèrement les prévisions du consensus qui tablait sur 50 cents par action.