Clariant : CA en baisse de 5 % en 2020 et son T1 menacé par la pandémie

  •   Le 11/02/2021 à 20h59
  •   DEHOUI Lionel

Issue du groupe Sandoz, l’entreprise suisse de chimie Clariant est indiscutablement le numéro 1 dans la production des produits chimiques et pigments. Ces derniers sont destinés à l’industrie du papier, du cuir et du textile. Si son siège est à Muttenz et son centre d’affaires à Pratteln, Clariant s’est inscrite au registre de transparence des représentants d’intérêts auprès de la Commission européenne. Ce jeudi, le groupe dévoile quelques chiffres sur son activité en 2020. En effet, il a laissé entendre que son chiffre d’affaires (CA) a connu une baisse de 5 % au titre de l’année 2020. Il en a profité pour évoquer l’évolution de sa demande dans plusieurs divisions ayant été exposées aux impacts de la Covid-19.

Clariant : CA en baisse de 5 % en 2020 et son T1 menacé par la pandémie

Bénéfice net, CA et marge opérationnelle de Clariant

Rappelons avant tout qu’en 2019, le groupe suisse Clariant avait effectué un bénéfice net de 38 millions de francs suisses. Pour le compte de l’année 2020, l’entreprise suisse a communiqué avoir réalisé un bénéfice net de 799 millions de francs suisses.

Soulignons quand même qu’il s’agit d’un groupe qui a bénéficié de cessions de divisions. Aussi, il n’a plus été confronté à de quelconques enquêtes européennes au sujet des pratiques anticoncurrentielles.

L’action conjuguée des trois divisions du groupe lui a permis de réaliser un chiffre d’affaires en baisse. Ce dernier s’élève à 3,86 milliards de francs suisses contre les 4,4 milliards de l’année précédente. Par ailleurs, le groupe a également donné des précisions sur sa marge opérationnelle. À ce niveau, notez que la marge opérationnelle sur le CA des activités non cédées est en baisse. Elle est à 16 % alors qu’elle était à 16,8 % un an plus tôt.

 

Les impacts de la pandémie

Il est évident que dans le contexte actuel de la pandémie, la volatilité défavorable des devises ainsi que l’offre excédentaire aient lourdement impacté les différents résultats. Ces différentes activités pourraient encore subir les effets de la pandémie durant le premier trimestre 2021, tout au moins.

En fin d’année 2020, le groupe Clariant a changé son directeur général Hariolf Kottmann sur demande de Saudi Basic, son actionnaire principal. Ainsi donc se sont terminés les 12 ans de présence du directeur à Clariant.

En raison de sa situation difficile actuelle, Clariant envisage se délester de sa division Pigments. Une action qu’il prévoit mettre en œuvre d’ici la fin de la présente année. En plus, il possède actuellement à la suppression de plusieurs centaines d’emplois.

Il faut savoir que ces deux mesures entrent dans le cadre de son programme de redimensionnement de l’entreprise et de réduction des coûts. Pour finir, l’entreprise suisse a finalement fait une proposition qui intéresse certainement ses actionnaires et investisseurs.

 

Le dividende proposé par Clariant et son BPA ajusté

S’il y a une chose qui a toujours attiré l’attention des investisseurs, actionnaires et directeurs d’entreprises partenaires, c’est bien la proposition du dividende. Dans le cas actuel de la société suisse, le dividende proposé par action est non récurrent. Il est de 0,70 franc.

Quant au BPA ajusté, il est de 0,65 CHF pour le compte de l’exercice 2020. Ce qui est légèrement supérieur au consensus alors qu’il est en baisse de 25 % comparativement à 2019 (0,87 CHF).