Le cours du baril s’effondre après un échec de négociation de l’OPEP

  •   Le 09/03/2020 à 11h45
  •   HARMANT Adeline

Les cours du baril de pétrole chutent de plus de 25% en ce début de semaine après l’échec de l’OPEP dans ses négociations pour réduire la production. Explications et conseils à suivre dans les séances à venir.

Trader le pétrole !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Le cours du baril s’effondre après un échec de négociation de l’OPEP
Droit image : ben klocek - Flickr

Pourquoi les prix du pétrole s’effondrent ?

Alors que les prix du pétrole brut ont chuté de façon incroyable ce matin, dévissant de plus de 25%, les analystes se disent aujourd’hui prêts à envisager une poursuite de la baisse de ces cours en-dessous des 20 dollars.

Mais à quoi est due cette baisse spectaculaire ? Principalement à la guerre des prix lancée par l’Arabie Saoudite qui a décidé de baisser ses tarifs à la livraison. De son côté, l’OPEP a quant à lui échoué dans sa tentative de négocier avec la Russie quant à une baisse de la production, ce qui a provoqué des ventes massives sur les marchés.

Les ministres du cartel pétrolier avaient en effet tenté de jouer la prudence face aux incertitudes quant aux retombées économiques réelles de l’épidémie de coronavirus actuelle, par le biais d’un accord avec les autres pays producteurs et dans le but de réduire la production mondiale pour soutenir le prix du baril de brut. Mais la Russie s’est fermement opposée à cette réduction de l’ordre de 1.5 millions de barils par jour. Rappelons que ce pays est le deuxième plus grand producteur de pétrole au monde et ne fait pas partie de l’OPEP. Suite à ce refus, l’Arabie Saoudite a décidé de réduire de manière importante le prix de son pétrole avec une baisse qui n’avait pas eu lieu depuis plus de 20 ans. Le tarif du baril à destination de l’Asie a ainsi chuté de 4 à 6 dollars du baril et celui vers les Etats-Unis perd pas moins de 7 dollars. Le baril d’Arabian Light s’est ainsi vendu à 10.25 dollars en dessous du baril de Brent par Aramco.

Il s’agit donc d’une baisse de 30% du prix du pétrole brut, ce qui est une première historique et affole actuellement les marchés. On a d’ailleurs assisté, dans la foulée, à une chute importante des marchés d’actions en Asie et dans le Golfe et on s’attend à une baisse similaire sur les marchés européens et américains.

 

Comment le cours du pétrole est susceptible d’évoluer à moyen terme ?

Selon les analystes, il y a de fortes chances pour que le marché du pétrole reste négatif pendant quelques mois à cause des rabais réalisés par l’Arabie Saoudite et la chute de la croissance économique mondiale provoquée par le Coronavirus qui entraine une forte baisse de la demande en or noir.

Cependant, certains spécialistes envisagent une autre possibilité si la Russie se décide enfin à reprendre les négociations avec l’OPEP et à réduire sa production suite à l’effondrement du prix actuel du pétrole brut.