Capitalisation boursière et résultats financiers de Walt Disney

  •   DEHOUI Lionel

Walt Disney Company est une grande entreprise américaine spécialisée dans les médias et le divertissement. Elle est un incontournable de ce secteur sur le plan mondial. En 2020, son CA (chiffre d’affaires) avait été affecté par la crise sanitaire de coronavirus, à l’instar de plusieurs autres entreprises dans le monde. Mais depuis un moment, son activité a forte heureusement connut une amélioration remarquable. Ceci s’illustre notamment par les belles performances réalisées en début d’exercice 2021/2022. Vous découvrirez les détails dans les lignes à suivre.

Tradez l’action Walt Disney !
78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent - eToro.com
Capitalisation boursière et résultats financiers de Walt Disney
Droit image : Coolcaesar / CC BY-SA

Exercice 2020/21 achevé sur de bonnes notes

Pour rappel, l’exercice 2020/21 de Walt Disney Company avait été fortement perturbé par la crise sanitaire de Covid-19. D’ailleurs, la situation sanitaire avait contraint le groupe à fermer pendant un bon moment ses croisières, parcs à thèmes, centres de villégiature, et autres visites guidées.

En dépit des conséquences de la pandémie sur son activité, le groupe de divertissement a quand même réussi à boucler l’exercice 2020/21 avec de belles performances au dernier trimestre. Sur l’ensemble de cette période, les revenus de l’entreprise étaient ressortis à 18,53 milliards de dollars.

De son côté, le bénéfice net s’était établi à 159 millions de dollars (soit 9 cents par action) sur ce trimestre. Cependant, au cours du quatrième trimestre 2020/21, la société n’a pas enregistré une forte croissance des abonnements à la plateforme phare du studio hollywoodien, Disney+.

Ainsi, au terme des trois derniers mois de l’exercice 2020/21, le groupe comptait 118,1 millions d’utilisateurs pour Disney+.

 

Bilan de l’activité du groupe au premier trimestre 2021/2022

Après avoir subi l’impact de la pandémie de Covid-19 un an auparavant, Walt Disney a vu ses performances financières s’améliorer au premier trimestre 2021/2022. Sur cette période, le conglomérat des médias de masse et du divertissement a réalisé un chiffre d’affaires de 21,8 milliards de dollars, contre 16,25 milliards de dollars l’année précédente, à la même époque.

Il fait donc état d’une progression de 34 % sur un an. Aussi, ce CA trimestriel est ressorti supérieur aux attentes du marché. Ce dernier tablait sur un montant de 18,6 milliards de dollars sur ce trimestre. Au T1-2021/2022, le segment des médias et du divertissement a affiché des revenus estimés à 14,6 milliards de dollars, hausse de 15 %.

De son côté, le chiffre d’affaires du segment des parcs, des expériences et des complexes touristiques, a atteint 7,2 milliards de dollars. Il est en croissance de plus de 100 % sur un an. En ce qui concerne le segment des parcs et des expériences aux États-Unis, il a enregistré des revenus d’un montant de 4,8 milliards de dollars, à comparer à 1,5 milliard de dollars un an auparavant.

Au titre du premier trimestre 2021/2022, Walt Disney a dévoilé un BPA de 1,06 dollar, contre 0,32 dollar un an plus tôt.

 

Performances réalisées au deuxième trimestre 2021/2022

Au deuxième trimestre 2021/2022, le chiffre d’affaires de Walt Disney Company a atteint 19,25 milliards de dollars, contre 15,61 milliards de dollars un an plus tôt, à la même période. Il a donc fait état d’une progression encourageante de 23 % par rapport à celui enregistré au titre du T2-2021/2022.

Cette croissance a été notamment favorisée par la belle dynamique du pôle d’activité des parcs. Les revenus de ce segment ont plus que doublé par rapport à leur niveau de l’an passé, à la même période. En effet, ils ont augmenté de 109 % sur un an. 

Par ailleurs, le géant du divertissement a déçu les attentes du marché avec ce chiffre d’affaires trimestriel dévoilé. En effet, celui-ci visait des revenus estimés à 20,038 milliards de dollars pour ce trimestre. Au titre du deuxième trimestre 2021/2022, le bénéfice trimestriel du groupe s’est établi à 597 millions de dollars.

Il est en régression de 46 %. Aussi, il est largement inférieur aux prévisions du marché. En revanche, le géant des médias et du divertissement a vu le nombre d’abonnés de Disney+ croître de 33 % sur un an pour atteindre 137,7 millions.

 

À propos du dividende et de la capitalisation boursière de Walt Disney

Depuis quatre décennies, Walt Disney Company a toujours versé un dividende à ses actionnaires. Cependant, depuis 2020, le groupe a arrêté de sacrifier à cette tradition. Ceci, en raison des conséquences néfastes de la crise sanitaire de Covid-19 sur ses performances financières.

Ainsi, Walt Disney a suspendu pour le moment le versement de dividende. Aussi, on ne saurait avancer une date de reprise de la distribution de ce coupon destiné aux actionnaires de la société. Cette dernière n’a encore donné aucune précision à ce sujet.   

En outre, Walt Disney intervient également sur les marchés actions. C’est l’une des actions les plus surveillées par les traders ou les investisseurs. En effet, la société est cotée à la Bourse de New York. Elle intègre également la composition de l’indice boursier américain Dow Jones. Au mois de mai 2022, sa capitalisation boursière est estimée à environ 189 milliards de dollars.

 

En savoir plus sur Walt Disney Company

Créée en 1923, Walt Disney Company est une entreprise américaine spécialisée notamment dans les médias et les loisirs. En 2012, elle a été reconnue comme le premier groupe de divertissement sur le plan mondial. Par ailleurs, la société intervient dans plusieurs types d’activités.

Celles-ci peuvent être regroupées en plusieurs catégories en fonction du chiffre d’affaires généré par chacune d’elles. La première catégorie d’activité du groupe porte sur l’exploitation de chaines de télévision et de radios. Elle représente 41,2 % du CA de l’entreprise.

La deuxième catégorie concerne l’exploitation d’espaces de loisirs. Elle génère 34,1 % des revenus de la société. La troisième catégorie d’activité du groupe est liée à l’exploitation de studios d’animation et de production. Elle constitue 16,8 % du CA de l’entreprise.

Enfin, Walt Disney Company est également spécialisée dans la vente de produits dérivés. Cette activité génère 7,9 % du chiffre d’affaires de la société. En outre, le groupe fait état d’une forte présence à l’échelle mondiale. Il intervient dans plusieurs pays du monde. Aussi, l’entreprise compte environ plus de 200 000 employés.

Tradez l’action Walt Disney !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 78% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

L'investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Aucune protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.