Capitalisation boursière et résultats financiers d'Amazon

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1994 et basée à Seattle aux États-Unis, Amazon est une entreprise américaine spécialisée dans la vente en ligne. Elle fait partie des sociétés les plus puissantes du monde de l’Internet, connues sous l’acronyme GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple). L’activité du groupe a connu une progression remarquable l’an dernier. Découvrez ici les détails sur les résultats annuels du géant de l’e-commerce pour le compte de l’exercice 2021.

68% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com
Capitalisation boursière et résultats financiers d'Amazon
Droit image : Xabier Cid - Flickr

Croissance du chiffre d’affaires et des résultats en 2021 pour Amazon

Sur l’ensemble de l’exercice 2021, Amazon a vu ses ventes nettes augmenter de manière significative. Elles se traduisent par un chiffre d’affaires annuel de 470 milliards de dollars, contre 386,1 milliards de dollars au titre de l’exercice 2020. Il a donc connu une croissance de 22 % sur un an.

Le géant de l’e-commerce a également enregistré une hausse de ses bénéfices. Cependant, ces derniers sont moins impressionnants que les prévisions. En 2020, le groupe a réalisé un bénéfice net annuel de 33 milliards de dollars, à comparer à un montant de 21,3 milliards de dollars un an auparavant. Cela représente une augmentation de 57 % sur un an.

Pour le dernier trimestre de 2021, le géant du commerce a enregistré 14,3 milliards de dollars comme chiffre d’affaires. Avec ce montant, le chiffre d’affaires de Amazon a grimpé de 9,4 % pour atteindre 137,4 milliards de dollars. Les bénéfices ordinaires d’exploitation de la firme ont quant à eux, diminué sur les trois derniers mois de 2021. Ils sont passés de 6,9 milliards de dollars au dernier trimestre 2020 à 3,5 milliards de dollars à la même période pour l’exercice suivant. Pour l’année 2022, les prévisions des analystes font état de bénéfices variant entre 3 et 6 milliards de dollars au premier trimestre. En 2021, Amazon a tout de même pu dégager 8,9 milliards de dollars au premier trimestre.

Sur l’ensemble des douze mois, Amazon a eu une plus-value de 11,8 milliards de dollars. Il est à noter que cette plus-value est tirée de la participation de la firme au capital de Rivian Automobile. C’est un constructeur d’automobiles électriques que l’on ne présente plus dans son secteur. Il y a aussi le cloud d’Amazon à travers notamment les activités des services informatiques de la filiale « Amazon Web Services » (AWS) qui a soutenu l’activité en ligne.

Pour le dernier trimestre de 2021, AWS a dégagé un profit de 5,29 milliards de dollars dans le Cloud. Le chiffre d’affaires avoisine alors 18 milliards de dollars, ce qui marque une hausse de 40 % sur un an.

Le nouveau pôle de Amazon qu’est la publicité numérique a également percé au cours de l’année 2021. Il y a eu notamment sur trois mois une hausse de 32 % du chiffre d’affaires dans la publicité avec 9,7 milliards de dollars au total rapportés à la firme.

 

Amazon a recruté de nouveaux salariés en 2021

La tendance haussière enregistrée en 2021 par Amazon ressort également au niveau de l’effectif de ses salariés. Au dernier trimestre, le leader mondial de la vente en ligne a réalisé près de 140 000 embauches. Ces recrutements ont permis à la firme de livrer les commandes à bonne date, notamment en période de fêtes de fin d’année. Par rapport à ces embauches, le géant de l’e-commerce aurait souhaité faire plus, mais la pénurie de main-d’œuvre l’a limité dans son élan. Il faut aussi noter qu’il y a eu 170 000 recrutements au cours des neuf premiers mois d’exercice financier en 2021 chez Amazon.

Au total, le groupe américain compte environ 1,5 million d’employés dans le monde. En France uniquement, le nombre de salariés de l’entreprise est estimé à près de 10 000. Avec la taille de son effectif, Amazon se hisse à la troisième place dans le classement des plus gros employeurs du monde.

Il est devancé sur le podium par le géant de la distribution Walmart (2,2 millions de salariés). À ce rythme d’embauche (plus de 300 000 personnes chaque année), l’e-commerçant pourrait prendre la première place de ce classement d’ici les prochaines années.

Aussi, il faut souligner que ce nombre total de salariés d’Amazon ne prend pas en compte les intérimaires qui viennent aider les employés de l’entreprise en fin d’année. Il s’agit notamment des intérimaires des franchises McDonald’s. De plus, les chauffeurs (près de 500 000) ne sont pas inclus dans cet effectif. Il s’agit de ceux auprès desquels la société sous-traite ses livraisons.

 

Versement de dividende et capitalisation boursière d’Amazon en 2020

Amazon fait partie des géants américains de la technologie qui ne versent pas encore de dividende à leurs actionnaires. Ce choix du géant de l’e-commerce est dû en partie au fait qu’il privilégie la croissance de ses ventes. Par conséquent, l’entreprise n’a payé aucun dividende au titre de l’exercice 2021.

Parmi les sociétés GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), seule Apple verse actuellement un dividende. La société a commencé le versement de dividende seulement en 2012. Dès lors, la firme à la pomme s’assure de payer régulièrement ses dividendes. Ainsi, au titre de l’exercice 2021, le groupe a versé un dividende de 0,88 dollar par action.

Après 21 ans de création, Amazon a atteint 1 000 milliards dollars de capitalisation boursière. En 2020, l’entreprise américaine a franchi la barre des 1 500 milliards de dollars en gagnant 500 milliards de dollars supplémentaires.

En 2021 (à fin juillet), la capitalisation boursière d’Amazon est estimée à 1 816 milliards de dollars. Pour rappel, la société a fait son introduction en Bourse au NASDAQ en mai 1997.

 

Comparaison de l’action Amazon avec Google sur les résultats de 2021

À l’instar de l’activité d’Amazon, celle de Google a également connu une progression en 2021. Sur l’ensemble de cette année, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 257,6 milliards de dollars contre 182,5 milliards de dollars en 2020. Ce CA est en croissance de 13 % par rapport à l’exercice précédent. Cependant, il ressort inférieur au CA enregistré par le leader mondial de la vente en ligne (470 milliards de dollars).

Sur l’exercice 2021, l’entreprise a dégagé un bénéfice net de 76 milliards de dollars contre 40,3 milliards de dollars en 2020. Cela représente une hausse de 88,58 % sur un an. À ce niveau, Amazon n’a pas fait mieux que Google. Les bénéfices (33 milliards de dollars) enregistrés par l’e-commerçant sont en baisse par rapport à ceux du groupe californien.

En 2021 (à la fin du mois de novembre), la capitalisation boursière de Google est évaluée à 2 000 milliards de dollars. Parmi les sociétés GAFA, l’entreprise américaine de services technologique dépasse Amazon en termes de capitalisation boursière.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 68% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

L'investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Aucune protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.