Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Vinci en 2020

  •   DEHOUI Lionel

Le groupe Vinci est la deuxième entreprise mondiale des métiers des concessions et de la construction. Il fait état d’une forte présence dans plus de 100 pays dans le monde. Cependant, l’activité de la société a fortement été perturbée par la crise sanitaire en 2020. Découvrez ici les résultats annuels dévoilés par le groupe au titre de cette année.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Vinci en 2020
Droit image : Elliott Brown - Flickr

Chiffre d’affaires de Vinci en baisse sur l’exercice 2020

Sur l’ensemble des douze mois de son exercice 2020, le groupe Vinci a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 43,2 milliards d’euros. Il fait état d’une régression de 10,0 % (à structure réelle) par rapport à l’année précédente. En France, l’activité de l’entreprise a connu un fort recul de 12,9 % sur l’année.

À l’international, elle est en repli de 6,5 %. La part du CA enregistré hors France affiche ainsi une croissance à 47 %, contre 45 %, un an auparavant. À structure comparable, le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise est en retrait de 11,1 %, après neutralisation des changements de périmètre (+1,9 %) et des écarts de change (-0,8 %).

 

Détail du chiffre d’affaires par activité du groupe

Au titre de l’année 2020, l’activité Concessions a généré un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros. Sur un an, il a reculé de 31,7 % à structure réelle et de 33,5 % à structure comparable. Cette branche inclut les performances de Vinci Autoroutes, qui a enregistré une chute de 17,5 % à 4,6 milliards d’euros, et de Vinci Airports, qui a régressé de 62,4 % à 1,0 milliard d’euros.

Sur l’exercice 2020, le chiffre d’affaires de la division Contracting a atteint 36,9 milliards d’euros, en baisse limitée de 5,2 % (-5,9 % à structure comparable). Sur le territoire français, le CA de cette branche a replié de 10,6 % pour ressortir à 17,5 milliards d’euros. À l’international, le chiffre d’affaires enregistré dans le contracting fait état d’une stabilité par rapport à 2019.

Il s’établit à 19,4 milliards d’euros en 2020 et représente 53 % du total, contre 50 % l’année précédente. Pour sa part, la branche Vinci Immobilier a réalisé un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros au titre de l’exercice 2020, en régression de 9,9 % sur un an.

Cette baisse est notamment due à la crise sanitaire qui a impacté la signature d’actes de vente et la production des chantiers en immobilier résidentiel et celui d’entreprise. Aussi, la pandémie de Covid-19 a pénalisé l’activité d’exploitation des résidences gérées.

 

Performances des autres indicateurs économiques

En 2020, Vinci a enregistré un résultat net consolidé part du groupe de 1,2 milliard d’euros, contre 3,3 milliards d’euros au titre de l’exercice précédent. Ainsi, le résultat net par action s’affiche à 2,20 euros, à comparer à 5,82 euros, un an plus tôt. De son côté, l’Ebitda consolidé ressort à 5,9 milliards d’euros contre 8,5 milliards d’euros en 2019.

Il représente 13,7 % du CA, contre 17,7 % l’année précédente. Sur l’ensemble de l’exercice 2020, la société a dégagé un résultat opérationnel sur activité (ROPA) de 2,9 milliards d’euros, à comparer à 5,7 milliards d’euros, un an auparavant. Il s’affiche à hauteur de 6,6 % du chiffre d’affaires annuel, contre 11,9 % en 2019.

Au titre de l’année 2020, le résultat opérationnel courant (ROC) de l’entreprise s’établit à 2,5 milliards d’euros, contre 5,7 milliards d’euros pour le compte de l’exercice précédent. En plus de l’impact des paiements en actions (IFRS 2), il inclut la contribution négative des filiales consolidées par mise en équivalence.

Ceci est particulièrement noté dans le secteur aéroportuaire. Pour rappel, cette contribution était ressortie positive en 2019.

 

Augmentation des prises de commandes et du carnet

Sur l’ensemble de l’année 2020, les prises de commandes enregistrées par le groupe Vinci dans le contracting ont atteint 43,5 milliards d’euros. Elles ont augmenté de 4 % sur un an. À l’international, elles affichent une hausse de 14 % compensant ainsi la baisse de 6 % notée en France.

Par pôle, les prises de commandes se sont accrues de 2 % pour Vinci Energies. Cette progression est portée par les activités infrastructures et ICT (Information Communication Technologies) à l’international. Au niveau d’Eurovia, elles ont chuté de 7 % sur l’exercice. Ceci est notamment dû au fait que de nouveaux projets ne sont pas lancés par les collectivités locales, en raison du contexte post-électoral en France.

Pour Vinci Construction, les prises de commandes ont connu une croissance de 14 % en 2020. Cette performance est favorisée par l’obtention de grosses affaires en France, et à l’international. Par ailleurs, au terme de l’exercice, le carnet de commandes du contracting s’établit à 42,4 milliards d’euros.

Il a atteint un niveau record et a progressé de 16 % par rapport à 2019. En France, le carnet de commandes affiche une croissance de 9 % à 16,9 milliards d’euros. À l’international, il ressort à 25,5 milliards d’euros, en hausse de 22 %.

 

Structure financière de Vinci au terme de l’exercice

Au 31 décembre 2020, le cash-flow libre ressort à 4,0 milliards d’euros, contre 4,2 milliards d’euros à la même date de l’année précédente. Pour sa part, l’endettement financier net consolidé a diminué d’environ 3,7 milliards d’euros sur 12 mois pour s’établir à 18,0 milliards d’euros au terme de l’exercice.

Dans ce contexte inédit marqué par la crise sanitaire, le groupe Vinci a mené les efforts nécessaires pour le renforcement de sa liquidité. En fin d’année 2020, elle s’élève à 19,2 milliards d’euros, à comparer à un montant de 15,8 milliards d’euros au 31 décembre 2019.

À l’issue de l’exercice, l’entreprise affiche une dette financière brute d’environ 28 milliards d’euros. Elle a été déterminée avant prise en compte de la trésorerie disponible. Sa maturité moyenne est de 7,7 ans, contre 8,1 ans à la fin de l’année précédente. Son coût moyen a légèrement diminué à 2,3 %, contre 2,4 % un an plus tôt.

 

À propos du dividende et de la capitalisation boursière du groupe Vinci

Le 08 avril 2021 s’est tenu l’Assemblée générale des actionnaires de l’entreprise. Au cours de cette séance, le Conseil d’Administration de Vinci a proposé le versement d’un dividende de 2,04 euros par action au titre de l’exercice 2020. Son paiement s’est fait le 22 avril 2021, totalement en numéraire.

En outre, l’entreprise est présente sur les marchés actions. Elle appartient à l’indice boursier CAC 40. Au mois d’octobre 2020, la capitalisation boursière de Vinci est estimée à 46,69 milliards d’euros.  

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade