Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Tesla en 2020

  •   DEHOUI Lionel

En 2020, la crise sanitaire de Covid-19 n’a pas eu un grand impact sur l’activité du groupe Tesla. Le fabricant de véhicules électriques a amélioré ses performances financières au cours des douze mois de l’exercice 2020. Son bénéfice net a notamment atteint un niveau historique jamais enregistré par la société. Voici l’essentiel à retenir des résultats dévoilés par l’entreprise au titre dudit exercice.  

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade

Performances solides en 2020

Pour la première fois de son histoire, le groupe Tesla a réalisé une année rentable en 2020. Sur l’ensemble de cet exercice, le constructeur automobile a enregistré un bénéfice net de 721 millions de dollars. Cette belle performance est tirée par l’intérêt grandissant des consommateurs pour les véhicules électriques.

Depuis sa création en 2003 et durant plusieurs années, le groupe s’était concentré sur la montée en puissance de sa production. Jusqu’à présent, il n’avait jamais réussi à assurer une bonne rentabilité sur la période d’un an. Au quatrième trimestre 2020, l’entreprise avait réalisé un profit de 270 millions de dollars.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net ajusté par action ressort à 80 cents. De son côté, le marché s’attendait à une valeur de 1,01 dollar. Par ailleurs, de la période d’octobre à décembre 2020, le groupe d’Elon Musk avait réalisé un chiffre d’affaires de 10,7 milliards de dollars, en progression de 46 % sur un an.

Sur l’ensemble des douze mois de l’année 2020, le CA de l’entreprise a atteint 31,5 milliards de dollars. Il fait état d’une augmentation de 28 % par rapport à l’année précédente. La marge brute de la société s’était établie à 19,2 %. Cependant, elle ressort inférieure aux attentes du marché qui visait un taux de 23,5 %.

 

Record de livraisons au quatrième trimestre 2020

Sur le dernier trimestre de l’exercice 2020, le constructeur automobile a établi un nouveau record de livraisons de véhicules. Sur cette période, Tesla a livré 180 570 voitures. Ce nombre dépasse largement les estimations du marché. Ce dernier tablait sur 174 000 livraisons de véhicules sur le trimestre considéré.

Toujours au T4-2020, le groupe a assuré la production de 179 757 unités. Depuis son existence, l’entreprise n’avait jamais encore franchi le cap des 150 000 véhicules livrés en un seul trimestre. Au troisième trimestre 2020, elle avait établi un précédent record de 139 300 exemplaires.

 

À propos des livraisons de voitures sur l’année

Depuis quelques années, Tesla a investi des milliards de dollars dans la construction de nouveaux sites et modèles. Un investissement qui ressort bénéfique pour le fabricant de véhicules électriques. Il a notamment permis à la société de rénover son usine de Fremont, en Californie.

Pour sa part, l’usine de Shanghai a débuté depuis la fin de l’année 2019, la livraison de ses premières voitures. Sur l’ensemble de l’exercice 2020, la compagnie a livré 499 550 véhicules. Il s’agit d’une belle performance réalisée, en dépit de la crise sanitaire de Covid-19. La société n’est pas loin d’atteindre son objectif d’un demi-million de livraisons, défini au début dudit exercice.   

De façon détaillée, le Model Y, le crossover et le Model 3 (la voiture haut de gamme de la société) ont représenté environ 86 % du total des livraisons. Le reste du pourcentage est réparti entre le SUV aux portières papillon Model X et la berline Model S. Par ailleurs, il faut souligner qu’au printemps, le groupe a dû suspendre temporairement la production dans son usine de Fremont en Californie.

Ceci, en raison de la pandémie du coronavirus. Dans ses ambitions pour l’avenir, le constructeur entend poursuivre dans la même dynamique pour une croissance de ses livraisons. En effet, Tesla vise une augmentation en moyenne de 50 % par an pour ses livraisons de véhicules. Ceci devrait s’étendre sur plusieurs années.

Pour parvenir à ce résultat, l’entreprise mise sur une reprise de la production dans ses usines en cours de construction au Texas et à Berlin. Aussi, il compte accélérer sa production sur le site de Shanghai. Sur ce dernier, l’entreprise dit avoir commencé par produire le Model Y. De plus, elle entend démarrer les premières livraisons du crossover "Made in China".

En outre, la société a également bénéficié en 2020 de la forte augmentation des crédits octroyés par les autorités aux fabricants de véhicules n’émettant pas d’émissions.

 

Capitalisation boursière de Tesla et dividende en 2020

En 2020, l’action Tesla a largement profité de l’intérêt des investisseurs pour les véhicules électriques. Pour cette raison, sur l’ensemble de cette année, elle s’est donc envolée d’environ 750 %. En décembre 2020, l’entreprise a intégré le prestigieux indice boursier S&P 500. En réalité, ce dernier est composé des 500 plus grosses capitalisations des marchés américains.

Avec une capitalisation boursière estimée à plus de 700 milliards de dollars, la société avait fait son entrée au sein du S&P 500 en occupant une place digne du nom, le 7e rang du classement des plus grosses valorisations boursières. Elle se retrouve ainsi derrière les GAFAM, mais devance Berkshire Hathaway.

À cette époque, la capitalisation boursière de l’entreprise américaine était un record pour l’industrie automobile sur le plan mondial. Pour info, elle ressort supérieure à la valorisation combinée des géants : General Motors, Ferrari, Toyota, BMW et Volkswagen.

En outre, le dividende représente une partie des bénéfices de l’entreprise qui est distribuée à ses actionnaires en guise de rémunération. Jusqu’à présent, Tesla ne verse pas encore de dividende. Aussi, la société n’envisage pas de le faire très prochainement.

En réalité, le constructeur préfère garder tous les bénéfices de ses activités. Ceci devrait lui permettre d’assurer le financement de sa croissance future.  

 

En savoir plus sur Tesla

Créée en 2003, Tesla est une entreprise américaine basée en Californie aux États-Unis. Il s’agit d’un constructeur de véhicules électriques destinés au grand public. Dans ses objectifs, la société vise notamment une accélération de la transition mondiale vers un schéma énergétique durable.

Sur le marché automobile, le groupe Tesla se démarque de ses concurrents par les performances et les technologies embarquées de ses voitures, particulièrement le pilotage automatique.  

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade