Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Siemens en 2020/2021

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1847 et basée à Munich en Allemagne, Siemens est une entreprise internationale d’origine allemande spécialisée dans le domaine des hautes technologies. Elle opère dans les secteurs de l’énergie, de la santé, de l’industrie et du bâtiment. Le groupe est notamment reconnu comme le premier employeur privé du pays. Voici l’essentiel à retenir des résultats enregistrés par la société au cours de l’exercice 2020/21.

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Siemens en 2020/2021
Droit image : Flying Puffin - Flickr

Bilan de l’activité du groupe au 1er trimestre 2020/21

Les résultats du groupe Siemens sont ressortis en forte croissance au cours du premier trimestre de l’exercice décalé 2020/21. Ils ont même dépassé toutes les attentes. Son activité a notamment bénéficié de meilleures conditions, après une année difficile marquée par la pandémie de Covid-19.

Sur la période d’octobre à décembre 2020, le conglomérat allemand a engrangé un bénéfice net de 1,5 milliard d’euros. Il a progressé de 38 % par rapport à l’exercice précédent, à la même époque. Aussi, ce résultat est ressorti supérieur aux prévisions du marché. Ce dernier tablait sur un montant de 994 millions d’euros sur ce trimestre.

Sur les trois premiers mois de l’exercice 2020/21, le chiffre d’affaires de l’entreprise a atteint 14 milliards d’euros, en hausse de 3 % sur un an. Pour sa part, le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s’est établi à 2,1 milliards d’euros, en ascension de 39 %.

Par ailleurs, les belles performances de ce trimestre ont été portées par la belle dynamique des activités liées au numérique et aux nouvelles technologies. En effet, la division Digital Industries a vu son Ebita augmenter de 57 % pour ressortir à 848 millions d’euros. Ses revenus ont également progressé de 5 % sur le trimestre considéré.

Dans le même temps, l’Ebita des activités liées à l’automatisation industrielle "smart infrastructure" s’est élevé à 391 millions d’euros, en hausse de 39 %. En revanche, l’activité Mobility a continué de subir l’impact de la crise sanitaire de coronavirus. Par conséquent, son Ebita a stagné sur douze mois pour s’afficher à 219 millions d’euros.

 

Résultats du deuxième trimestre 2020/21

L’activité du groupe Siemens a continué de progresser au deuxième trimestre 2020/21. Ceci s’illustre notamment par la hausse de son chiffre d’affaires qui s’est élevé à 14,7 milliards d’euros, contre 13,8 milliards d’euros un an auparavant. L’autre grande satisfaction de cette période est la forte croissance du bénéfice net.

Ce dernier a triplé par rapport à son niveau au T2-2019/20. Il a en effet atteint 2,4 milliards d’euros, contre 697 millions d’euros un an auparavant. Ce résultat a largement dépassé les attentes du marché qui visait un montant de 1,3 milliard d’euros. Au titre de ce trimestre, l’industriel allemand a dégagé un bénéfice opérationnel ajusté (EBITA) de 2,088 milliards d’euros, en augmentation de 31 % sur un an.

La branche Digital Industries (intégrant l’activité logicielle du groupe) a affiché un résultat opérationnel ajusté (EBITA) de 811 millions d’euros, en hausse de 39 %. Son chiffre d’affaires quant à lui, a progressé de 14 %. De leur côté, les activités liées à l’automatisation industrielle (« smart infrastructure ») ont enregistré un bénéfice opérationnel de 390 millions d’euros. Il a quasiment doublé par rapport à l’exercice précédent.

 

Performances réalisées au troisième trimestre 2020/21

Au cours du troisième trimestre de l’exercice 2020/21, Siemens a profité de la reprise économique mondiale. Aussi, la maîtrise des pénuries de puces électroniques constitue un autre facteur ayant favorisé la croissance de l’activité du groupe pendant cette période. Une bonne dynamique a été notée dans tous les domaines d’activité de l’entreprise.

Entre avril et juin 2021, le groupe munichois a vu son bénéfice net tripler pour atteindre 1,5 milliard d’euros, contre 535 millions d’euros un an auparavant. En ce qui concerne le bénéfice opérationnel ajusté (EBITA), il s’est établi à 2,32 milliards d’euros sur ce trimestre. Il est en progression de 29 % par rapport au T3 de l’exercice 2019/20.

Au titre du T3-2020/21, l’industriel allemand a réalisé un chiffre d’affaires de 16,1 milliards d’euros, en ascension de 24 % sur un an. De leur côté, les commandes enregistrées au cours de cette période, ont dépassé les 20 milliards d’euros, soit une hausse de 44 %.

 

Point trimestriel au quatrième trimestre 2020/21

Au quatrième trimestre 2020/21, l’activité du groupe Siemens s’est déroulée dans un contexte difficile marqué par les problèmes d’approvisionnement en composants électroniques. Cette situation avait notamment impacté l’ensemble du secteur industriel. Cela n’est pas resté sans conséquence sur les résultats trimestriels de l’entreprise.

Sur la période de juillet à septembre 2021, le conglomérat allemand a dégagé un bénéfice net de 1,3 milliard d’euros, en baisse de 29 % par rapport au dernier trimestre 2019/20. Cette tendance baissière a été également notée au niveau de son résultat opérationnel ajusté (EBITA). Il a reculé de 14 % pour s’établir à 2,3 milliards d’euros sur le trimestre considéré.

En revanche, le chiffre d’affaires du groupe a connu un bond sur les trois derniers mois de l’exercice 2020/21. Il s’est élevé à 19,07 milliards d’euros, en croissance de 26 % sur un an. De son côté, la branche « digital industries » a vu ses revenus croître de 31 % pour atteindre 5,2 milliards d’euros.

Pour sa part, le chiffre d’affaires des activités liées à l’automatisation industrielle (« smart infrastructure ») a connu une hausse de 11 % sur ce trimestre. Par contre, l’Ebita est ressorti en baisse de 14 %. Par ailleurs, la branche Mobility a affiché une forte croissance de 33 % au T4-2020/21.

Sur l’ensemble de l’exercice 2020/21, le groupe Siemens a réalisé un chiffre d’affaires total de 62,3 milliards d’euros, en hausse de 11,5 % sur un an. Il a dégagé un bénéfice net de 6,7 milliards d’euros, en augmentation de 59 % par rapport à l’exercice précédent.

 

À propos du dividende et de la capitalisation boursière de Siemens

Le groupe Siemens fait partie des entreprises du secteur industriel qui versent un coupon à leurs actionnaires. Fort des belles performances réalisées sur l’ensemble de l’exercice 2020/21, l’entreprise a décidé d’augmenter le montant du dividende annuel. Ainsi, il va passer de 3,5 euros par action à 4 euros par action.

En outre, Siemens fait partie des actions les plus prisées sur le marché boursier allemand. En effet, l’entreprise est cotée à la Bourse de Francfort. Aussi, compte tenu de la nature internationale de ses activités, elle est également cotée aux États-Unis sur le marché NYSE. Au mois de novembre 2021, sa capitalisation boursière est estimée à plus de 100 milliards d’euros.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 68% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les crypto-monnaies ne sont pas règlementées dans certains pays de l’UE et UK. Pas de protection pour les investisseurs. Votre capital est assujetti à un risque.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.