Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Renault en 2020

  •   DEHOUI Lionel

Le groupe Renault est le leader en Europe du marché de l’automobile électrique. Il est le troisième constructeur automobile sur le plan mondial. L’entreprise s’est mise en alliance avec Nissan et Mitsubishi Motors. Elle est présente dans plus de 130 pays et compte plus de 180 000 collaborateurs à travers le monde. En 2020, l’activité de la société a connu une baisse énorme en raison de la pandémie de Covid-19. Voici l’essentiel à retenir des chiffres enregistrés au cours de l’exercice 2020.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Renault en 2020
Droit image : Ivan Radic - Flickr

Activité impactée par la crise sanitaire et la pénurie de composants

Plusieurs évènements ont marqué l’exercice 2020 du groupe Renault. La crise sanitaire de Covid-19 est l’un des faits marquants qui ont perturbé les activités économiques dans plusieurs pays du monde. Elle a lourdement impacté les performances financières de bon nombre d’entreprises au cours de cette année.

Le groupe Renault n’est pas épargné par cette réalité. En effet, la pandémie de Covid-19 a fortement perturbé l’activité de la société en 2020. Celle-ci a également été pénalisée par la pénurie mondiale de composants électroniques qui a affecté toute l’industrie automobile au cours de cette année.

Toutefois, le constructeur automobile a engagé les efforts nécessaires pour limiter au maximum les effets de cette pénurie sur la production.

 

Bilan de l’exercice 2020 sur les deux semestres

Le premier semestre 2020 est la partie de l’année qui a été significativement pénalisée par la crise sanitaire de Covid-19. Après avoir enregistré des résultats contrastés au cours de cette période, le groupe Renault a su fortement améliorer ses performances au second semestre de l’exercice considéré.

Ceci est le résultat des nombreux efforts consentis par l’entreprise pour redresser la pente. Aussi, cette amélioration notée au S2-2020 émane de la réussite de l’accélération du plan mis en place par le groupe pour réduire les coûts fixes et pour améliorer sa politique de prix.

En effet, dans son plan stratégique baptisé « Renaulution », le groupe français a donné priorité à la génération de cash et à la profitabilité. Par ailleurs, les actions engagées pour résister à la crise sanitaire ont affiché des premiers impacts positifs au second semestre 2020. Ils s’illustrent notamment par une amélioration remarquable de la rentabilité opérationnelle sur cette période.

Au S2-2020, le groupe Renault a enregistré une marge opérationnelle s’affichant à 3,5 % du chiffre d’affaires. De plus, le free cash-flow opérationnel de l’Automobile est ressorti positif. Ces belles performances montrent les premiers signes du redressement de la société après le fort impact de la pandémie au premier semestre 2020.

 

Chiffre d’affaires et marge opérationnelle de Renault en 2020

Sur l’ensemble des douze mois de l’exercice 2020, le groupe Renault a réalisé un chiffre d’affaires de 43 474 millions d’euros, contre 55 537 millions d’euros en 2019. Il est en baisse de 21,7 % sur un an. En excluant l’impact des devises, le CA de l’entreprise ferait état d’une régression de 18,2 %.

En 2020, l’Automobile hors AVTOVAZ a vu son chiffre d’affaires reculer de 23,0 % sur un an pour atteindre 37 736 millions d’euros. L’effet volume ressort négatif à -19,2 points. Ceci est principalement dû à la crise sanitaire et au changement de la politique commerciale. Les ventes aux partenaires ont diminué de -5,1 points.

Elles ont également été affectées par la pandémie de Covid-19 et par la suspension de la production de Rogue pour Nissan. Au titre de l’exercice 2020, Renault a enregistré une marge opérationnelle de -337 millions d’euros (représentant -0,8 % du CA), contre 2 662 millions d’euros (à 4,8 % du chiffre d’affaires) l’année précédente.

Pour sa part, la marge opérationnelle de l’Automobile hors AVTOVAZ a reculé de -2 734 millions d’euros pour s’établir à -1 450 millions d’euros en 2020. Elle représente -3,8 % du chiffre d’affaires, à comparer à 2,6 % un an plus tôt. Sa performance au S2-2020 ressort positive à 198 millions d’euros (soit 0,9 % du CA).

En 2020, AVTOVAZ a contribué à la marge opérationnelle à hauteur de 145 millions d’euros, contre 155 millions d’euros l’année d’avant. C’est également le cas du Financement des ventes dont la contribution a atteint 1 007 millions d’euros, à comparer à 1 223 millions d’euros pour le compte de l’exercice précédent.

Ce recul est notamment dû à la baisse de l’activité marquée par une diminution de 17 % des nouveaux financements. Il est également causé par la montée du coût du risque. Ce dernier représente 0,75 % des encours moyens en 2020, contre 0,42 % en 2019.

Par ailleurs, les services de mobilité ont aussi contribué à la marge opérationnelle de l’entreprise en 2020. Leur contribution est estimée à -35 millions d’euros.

 

Performances des autres indicateurs financiers en 2020

Au titre de l’exercice 2020, Renault a enregistré un résultat d’exploitation de -1 999 millions d’euros contre 2 105 millions d’euros, l’an précédent. Sur l’ensemble de cette année, les autres produits et charges d’exploitation ressortent à -1662 millions d’euros, à comparer à -557 millions d’euros en 2019.

Cette contre-performance résulte de la hausse considérable des coûts de restructuration et de dépréciations d’actifs. Sur l’ensemble de l’année 2020, le résultat financier du groupe s’établit à -482 millions d’euros, contre -442 millions d’euros au titre de l’exercice précédent. Ceci est dû à une augmentation de l’endettement moyen.

Le constructeur automobile a enregistré un résultat net de -8 046 millions d’euros en 2020. De son côté, le résultat net part du groupe s’élève à -8 046 millions d’euros sur l’ensemble de cette année. Il correspond à -29,51 euros par action, contre -0,52 euro par action l’année d’avant.

En 2020, les impôts courants et différés s’établissent à -420 millions d’euros, à comparer à -1 454 millions d’euros un an auparavant. Au titre de cet exercice, l’entreprise affiche un free cash-flow opérationnel de l’Automobile (incluant AVTOVAZ) négatif à -4 551 millions d’euros, contre 153 millions d’euros en 2019.

 

Dividende et capitalisation boursière de Renault en 2020

En raison des résultats dégradés enregistrés en 2020, le Conseil d’administration de Renault a décidé de ne pas verser de dividende à ses actionnaires au titre de l’exercice de cette année. Par ailleurs, l’entreprise fait partie des sociétés présentes sur les marchés actions.

L’action Renault est cotée à la Bourse de Paris sur Euronext. En fin d’année 2020, l’entreprise figure dans la composition de l’indice boursier CAC 40 avec une capitalisation boursière de 9,11 milliards d’euros.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade