Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Nokia en 2020

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1865, Nokia est une entreprise multinationale de télécommunications basée à Espoo en Finlande. Au cours de l’année 2020, le groupe a connu des difficultés dans la progression de son activité. Le chiffre d’affaires de la société a baissé sur chacun des quatre trimestres de cette année. Voici en détail les performances réalisées par l’équipementier télécoms sur l’exercice 2020.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade

Bilan de l’activité du groupe au T1-2020

Sur les trois premiers mois de l’année 2020, l’équipementier télécoms Nokia a vu son chiffre d’affaires trimestriel reculer de 2,4 % par rapport au T1-2019 pour s’établir à 4,91 milliards d’euros. Ce CA est en dessous des estimations du marché. Ce dernier s’attendait à un montant de 5,12 milliards d’euros.

Sur l’ensemble du T1-2020, l’entreprise a enregistré un bénéfice opérationnel ajusté de 116 millions d’euros. Pour sa part, la marge opérationnelle ajustée s’est affichée à 2,4 %. Elle dépasse les prévisions du marché qui visaient une valeur de 1,56 %. Sur le trimestre considéré, le BPA ajusté du groupe s’est établi à 0,01 euro. De son côté, le free cash-flow était ressorti négatif à 6 millions d’euros sur cette période.

 

Résultats supérieurs aux attentes au T2-2020

Au deuxième trimestre 2020, le groupe Nokia avait dévoilé des résultats solides illustrant un rebond de l’activité de l’entreprise. Cette dernière a notamment renoué avec les profits. En effet, sur cette période, le fabricant de matériel de télécommunication a enregistré un bénéfice opérationnel de 170 millions d’euros, contre une perte de 57 millions d’euros un an auparavant.

Sur l’ensemble du T2-2020, le chiffre d’affaires trimestriel de la société s’est élevé à 5,09 milliards d’euros, en baisse de 11 % d’une année à une autre. Il a été impacté par la crise sanitaire de Covid-19 à hauteur de 300 millions d’euros. Celle-ci a notamment engendré des difficultés de livraisons et de mise en œuvre.

Par ailleurs, le pourcentage de la marge brute de l’activité Networks s’est affiché à 78 % du chiffre d’affaires trimestriel. Il a connu une amélioration de 4,5 points. Ce qui a favorisé les gains de rentabilité sur le trimestre considéré. Au titre du T2-2020, la marge brute (hors exceptionnelle) de l’entreprise s’est établie à 39,6 %.

Elle dépasse les prévisions du marché qui s’attendait à 36,1 %. En réalité, l’évolution de la marge brute est soutenue par la montée en puissance des puces 5G « ReefShark ». Ces dernières sont rentables pour l’équipementier finlandais. Aussi, à l’époque, elles avaient constitué 25 % des expéditions totales de 5 G réalisées au cours du T2-2020, contre 17 % au T1-2020.

 

Activité en baisse au troisième trimestre 2020

Sur l’ensemble du troisième trimestre 2020, le groupe finlandais Nokia a réalisé un chiffre d’affaires trimestriel de 5,294 milliards d’euros. Il a diminué de 7 % comparativement à son niveau à la même époque de l’exercice d’avant. Aussi, ce CA est ressorti inférieur aux prévisions du marché qui tablaient sur un montant de plus de 5,4 milliards d’euros.

Sur la période juillet-septembre, la société a vu son bénéfice net trimestriel plus que doubler. Il a atteint 193 millions d’euros, à comparer à 82 millions d’euros au T3-2019. Cette performance est notamment tirée par la baisse des coûts. En outre, l’entreprise a redressé progressivement sa rentabilité au cours du trimestre.

Ainsi, la marge opérationnelle (hors-norme comptable IFRS) s’est affichée à 9,2 % au terme du T3-2020. Un an auparavant, elle s’était établie à 8,4 %. Par ailleurs, à la date de la publication de ses résultats de ce trimestre, Nokia comptait 101 contrats signés avec des opérateurs pour des équipements 5 G.

Avec le groupe suédois Ericsson et la société chinoise Huawei, les trois entreprises détenaient à cette époque, environ 80 % des parts du marché des réseaux de cinquième génération.

 

Point de l’activité du groupe au T4-2020

L’activité du groupe Nokia a connu une régression sur l’ensemble des trois derniers mois de l’exercice 2020. Sur cette période, le chiffre d’affaires trimestriel de l’entreprise s’est élevé à 6,57 milliards d’euros. Il a reculé de 5 % par rapport à son niveau un an auparavant. Cependant, la société a dépassé les attentes du marché qui visaient en moyenne un CA de 6,42 milliards d’euros.

Par ailleurs, au quatrième trimestre 2020, l’équipementier télécoms finlandais a enregistré une chute de ses ventes. Ce repli est survenu en dépit de l’augmentation des investissements dans la 5 G. Toutefois, le groupe a souligné que la baisse des produits d’accès radio traditionnels avait été compensée par la hausse de la 5G.

Au titre du T4-2020, le bénéfice d’exploitation de la société a atteint 475 millions d’euros, contre 803 millions d’euros, à la même période de l’année précédente. Sur l’ensemble des trois mois se terminant au 31 décembre, l’entreprise a dégagé un bénéfice sous-jacent de 0,14 euro par action, à comparer à 0,15 euro un an plus tôt.

 

Performances globales réalisées sur l’exercice 2020

Sur les douze mois de l’exercice 2020, le chiffre d’affaires annuel du groupe Nokia s’est élevé à 21,9 milliards d’euros. Il fait état d’un repli de 6,2 % par rapport à l’année précédente. Cependant, l’entreprise a enregistré une nette amélioration de son bénéfice opérationnel sur l’ensemble de l’année 2020.

Il a atteint 2,1 milliards d’euros sur cet exercice. Il faut souligner que cette valeur a été calculée sans considérer la norme comptable IFRS. En 2020, la société a dégagé un résultat net de -2,4 milliards d’euros, contre un bénéfice de 7 millions d’euros l’année précédente. Cette performance est due à l’impact d’une charge exceptionnelle de 2,9 milliards d’euros. Elle est relative à la décomptabilisation d’actifs d’impôts différés en Finlande.

Au début du mois de février 2021, l’équipementier finlandais a déjà conclu la signature de 195 contrats avec des opérateurs pour des équipements 5 G. Ce chiffre prend également en compte les essais et démonstrations payantes ainsi que les accords commerciaux.

 

Dividende et capitalisation boursière de Nokia en 2020

L’Assemblée générale des actionnaires de Nokia s’est tenue le 08 avril 2021. Au cours de cette séance, ils ont approuvé la décision du Conseil d’administration qui n’envisage pas de verser de dividende au titre de l’exercice 2020.

Par ailleurs, l’action Nokia est cotée dans trois places boursières. En effet, l’entreprise est présente à la bourse de Helsinki, à la bourse de New York et sur le marché Euronext à la bourse de Paris. En 2020 (au mois de juin), sa capitalisation boursière est estimée à 24,591 milliards de dollars.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade