Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’IBM en 2020/2021

  •   DEHOUI Lionel

Le groupe IBM est un incontournable du domaine de l’informatique aux États-Unis. Il est un des leaders du marché sur le plan mondial. L’entreprise opère notamment dans les secteurs du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques. Sur l’ensemble de l’année 2020, son activité a connu une baisse. Cependant, la société a redressé la pente au cours des trois premiers trimestres de l’exercice 2021.

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Bilan de l’activité du groupe au T4 et sur l’année 2020

Au quatrième trimestre 2020, l’activité liée aux services de Cloud a connu une croissance de 10 % pour des revenus estimés à 7,5 milliards de dollars. Il a représenté un peu plus d’un tiers du CA de l’entreprise. Sur les trois derniers mois de l’exercice 2020, le chiffre d’affaires de la société s’est établi à 20,5 milliards de dollars, en baisse de 6 %.

Pour l’ensemble des douze mois de cette année, le géant américain de l’informatique a réalisé un chiffre d’affaires total de 73,6 milliards de dollars. Il a reculé de 5 % sur un an. Dans le détail, les revenus du Cloud ont atteint 25,1 milliards de dollars sur l’année, en augmentation de 19 %. Pour sa part, le CA de Red Hat a affiché une progression de 18 % en 2020.

Entre octobre et décembre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 1,36 milliard de dollars, en chute de 63 % par rapport à l’an dernier, à la même période. Sur l’année 2020, le bénéfice net d’IBM a atteint 5,59 milliards de dollars, contre 9,4 milliards de dollars en 2019. Il a diminué de 40 % sur un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe s’est affiché à 2,07 dollars au T4-2020.

De son côté, le marché visait une valeur de 1,79 dollar. Sur les douze mois de cet exercice, il s’est établi à 8,67 dollars. Ce résultat a également dépassé les prévisions du marché. Ce dernier tablait sur un bénéfice par action de 8,47 dollars sur l’année considérée.

 

Retour de la croissance au premier trimestre 2021

Au premier trimestre 2021, le groupe IBM a vu son activité connaître une légère croissance. Sur l’ensemble de cette période, son chiffre d’affaires s’est élevé à 17,7 milliards de dollars, en hausse de 1 % sur un an. Après une année de chute de ses revenus trimestriels, l’entreprise signe ainsi une belle performance qui lui donne une lueur d’espoir pour la suite de cet exercice.

Aussi, le groupe a fait mieux en dépassant les prévisions du marché. Ce dernier s’attendait à un CA de 17,3 milliards de dollars sur ce trimestre. Dans le détail, l’activité Cloud & Cognitive Software a généré des revenus estimés à 5,4 milliards de dollars au T1-2021, soit une augmentation de 3,8 %.

De son côté, le CA de l’activité Global Business Services s’est établi à 4,2 milliards de dollars, en ascension de 2,4 %. En ce qui concerne la division Global Technology Services, elle a affiché des ventes en recul de 1,5 % à 6,4 milliards de dollars. La branche Systems quant à elle, a généré un chiffre d’affaires de 1,4 milliard de dollars, en progression de 4,3 %.

Enfin, l’activité Global Financing a vu ses ventes baisser de 20 % sur le trimestre pour s’établir à 240 millions de dollars. Par ailleurs, sur les trois premiers mois de l’année 2021, IBM a dégagé un résultat net de 1,0 milliard de dollars. Il a reculé de 19 % sur un an.

 

Résultats du deuxième trimestre 2021

Le groupe IBM a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre 2021. Ce qui a permis de cumuler deux trimestres d’affilée de croissance. Ce qui n’était plus arrivé depuis trois ans. En effet, entre avril et juin, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 18,75 milliards de dollars, en hausse de 3,4 % par rapport au T2-2020.  

Aussi, il dépasse légèrement les prévisions du marché. Ce dernier tablait sur un montant de 18,29 milliards de dollars sur ce trimestre. Au titre du T2-2021, le géant américain de l’informatique a enregistré un bénéfice net de 1,32 milliard de dollars, en retrait de 3 % d’une année à une autre.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s’est établi à 2,33 dollars. De son côté, le marché visait une valeur de 2,29 dollars. Par ailleurs, les belles performances réalisées au cours de ce trimestre ont été principalement favorisées par la forte croissance de l’activité Cloud.

Les revenus liés à cette activité se sont élevés à 7 milliards de dollars au deuxième trimestre 2021. Ils ont progressé de 13 % sur un an.

 

Bilan de l’activité du groupe au troisième trimestre 2021

Au troisième trimestre 2021, le groupe IBM a dévoilé des résultats décevants. Ils sont ressortis inférieurs aux attentes. Sur l’ensemble de cette période, son chiffre d’affaires a atteint 17,62 milliards de dollars, en hausse de 0,3 %. Il est donc resté quasiment stable par rapport à l’année passée, à la même époque.

Cependant, ce CA est en dessous des estimations du marché. Ce dernier anticipait un montant de 17,77 milliards de dollars. Par ailleurs, ce trimestre a été marqué par une belle dynamique de l’activité de Red Hat qui a enregistré une croissance de 17 % de ses revenus. Elle a permis de sauver les résultats de la division Cloud & Cognitive Software Business dont elle fait partie.

Au final, cette division a généré un chiffre d’affaires de 5,69 milliards de dollars au T3-2021, soit une progression de 3 %. En outre, entre juillet et septembre 2021, IBM a affiché un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars, à comparer à 1,7 milliard de dollars un an auparavant.

 

À propos du dividende et de la capitalisation boursière d’IBM

Depuis plusieurs années, le groupe IBM a toujours versé un dividende aux actionnaires de l’entreprise. Chez le géant de l’informatique, ce coupon est habituellement détaché 4 fois au cours d’une année. Voici le détachement effectué en 2020.

  • 9 novembre 2020 : 1,558 dollar par action
  • 7 août 2020 : 1,558 dollar par action
  • 7 mai 2020 : 1,558 dollar par action
  • 7 février 2020 : 1,549 dollar par action.

En outre, IBM fait état d’une présence remarquable sur les marchés financiers. L’entreprise est notamment cotée à la bourse de New York. Au mois de novembre 2021, elle a affiché une capitalisation boursière estimée à plus de 100 milliards de dollars.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 68% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les crypto-monnaies ne sont pas règlementées dans certains pays de l’UE et UK. Pas de protection pour les investisseurs. Votre capital est assujetti à un risque.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.