Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Faurecia en 2020

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1997, Faurecia est une entreprise française spécialisée dans l’ingénierie et dans la production d’équipements automobiles. Sur le plan mondial, le groupe fait partie des 10 premiers équipementiers automobiles. Il dispose notamment de 266 sites industriels et de 39 centres de R&D. Il compte également un effectif d’environ 114 000 salariés dans 35 pays à travers le monde. En 2020, son activité a été affectée par la crise sanitaire de Covid-19. Ce qui a logiquement agi sur ses résultats annuels.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Faurecia en 2020
Droit image : ©Jonathan Weiss/123RF.COM

Activité en forte baisse au premier semestre 2020

Au premier semestre 2020, les comptes du groupe Faurecia sont passés au rouge. Ceci, en raison du fort impact de la crise sanitaire de Covid-19 sur son activité. Sur cette période, le chiffre d’affaires de l’entreprise est ressorti à 6,17 milliards d’euros. L’industriel a vu ses ventes reculer de 31,2 % (en données publiées) et de 35,4 % (à périmètre et taux de change constants).

Sur les six premiers mois de l’année 2020, l’entreprise a enregistré une perte nette de 433 millions d’euros, contre un bénéfice net de 346 millions d’euros à la même période de l’exercice précédent. Aussi, elle a accusé une perte opérationnelle de 114 millions d’euro, à comparer à un bénéfice opérationnel de 645 millions d’euros au S1-2019.

Cet indicateur a été pénalisé par l’effondrement des volumes. De leur côté, les économies de coûts se sont élevées à 542 millions d’euros sur l’ensemble du S1-2020. Toutefois, elles ne pouvaient pas permettre au groupe de compenser les énormes pertes enregistrées au cours de ce semestre.

À fin juin 2020, le flux de trésorerie nette de la société est ressorti négatif de 1,05 milliard d’euros, à comparer à une valeur positive de 257 millions d’euros un an plus tôt. Toutefois, il faut souligner que les résultats de ce semestre sont ressortis supérieurs aux attentes du marché.

 

Net rebond de l’activité au second semestre 2020

Après avoir enregistré des pertes au précédent semestre, Faurecia a pu redresser la pente au second semestre 2020. Le groupe a en effet renoué avec les profits. Il a même dépassé tous ses objectifs financiers au cours de cette deuxième partie de son exercice. Ceci a été favorisé par la reprise de la production et par les actions de résilience engagées pour faire face à la crise sanitaire.

Ainsi, sur l’ensemble du S2-2020, le groupe industriel a réalisé un chiffre d’affaires de 8 484 milliards d’euros. Il a reculé de 3,5 % (à taux de change et périmètre constants) sur un an. Cependant, la baisse du CA est ressortie moins importante que celle enregistrée au premier semestre.

Sur les six derniers mois de l’année 2020, la société a dégagé un bénéfice net de 54 millions d’euros. Pour sa part, la marge d’Ebitda s’est affichée à 13,8 % des ventes, à comparer à 13,5 % un an auparavant. Par ailleurs, au cours de ce second semestre, elle a nettement amélioré sa génération de trésorerie.

Cette dernière a notamment favorisé la compensation de la consommation du S1-2020. Elle a également permis au groupe de réduire significativement sa dette. Sur l’ensemble de ce semestre, le cash-flow net est ressorti supérieur à 1 milliard d’euros.

 

Performances globales réalisées en 2020

Sur l’ensemble des douze mois de l’année 2020, le chiffre d’affaires annuel de Faurecia a atteint 14 654 milliards d’euros, contre 17,8 milliards d’euros en 2019. Il a reculé de 17,5 % (en données publiées) sur un an. En données organiques, le CA a fait état d’une régression de 19,6 % d’une année à une autre.

En 2020, l’équipementier automobile a essuyé une perte nette de 379 millions d’euros. Un an plus tôt, il avait réalisé un bénéfice de 590 millions d’euros. Au titre de cette année, le résultat opérationnel du groupe est ressorti à 406 millions d’euros, à comparer à 1,283 milliard d’euros au terme de l’exercice précédent.

Il a représenté 2,8 % du total des ventes enregistrées sur l’ensemble de cette année. De son côté, l’Ebitda s’est affiché à 1,679 milliard en 2020, contre 2 404 milliards un an auparavant. Toutefois, l’industriel a atteint un niveau record pour les prises de commandes. Elles sont estimées à 26 milliards d’euros sur l’exercice considéré.

Ainsi, elles ont permis au groupe de cumuler sur une période de trois ans un volume de commandes de 72 milliards d’euros. Avec la performance de cash-flow net enregistrée au second semestre, l’entreprise a terminé l’année 2020 avec une liquidité élevée. Cette dernière a dépassé son niveau d’avant-pandémie.

 

Dividende et capitalisation boursière de Faurecia en 2020

En raison de la crise sanitaire de Covid-19, le groupe Faurecia avait abandonné l’année dernière le versement de dividende pour le compte de l’exercice 2019. Cependant, en 2021, la donne a bien changé. En effet, le Conseil d’administration de l’entreprise a décidé de payer aux actionnaires un dividende de 1 euro par action au titre de l’exercice 2020.

Par ailleurs, Faurecia est présent sur les marchés boursiers. La société est cotée à la bourse de Paris sur le marché Euronext. Elle fait partie des entreprises qui composent l’indice CAC Next 20. En 2020, sa capitalisation boursière était estimée à 6,24 milliards d’euros.

 

À propos des perspectives du groupe pour l’avenir

Lors de la publication de ses résultats annuels 2020, le groupe Faurecia avait dévoilé dans un communiqué distinct ses perspectives pour les prochaines années. Ainsi, il prévoit d’atteindre des ventes dépassant 24,5 milliards d’euros d’ici l’horizon 2025. Sa marge opérationnelle devrait ressortir supérieure à 8 % à cette même année.

Aussi, l’équipementier automobile avait annoncé que les actions Faurecia seraient distribuées en nature à ses actionnaires par Stellantis. Celles-ci représentent près de 39 % du capital de la société. Grâce à cette distribution, Faurecia pourra augmenter son flottant jusqu’à 85 %. Elle lui permettra également d’améliorer son profil sur les marchés financiers.

En outre, l’industriel disait s’attendre à une production automobile mondiale de 82,3 millions de véhicules en 2022. Ce nombre est attendu à 90,9 millions en 2025. Ce qui correspond à une hausse annuelle moyenne de 5,2 % entre 2020 et 2025.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade