Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’Eiffage en 2020

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1993, Eiffage est une entreprise française spécialisée dans le BTP et les concessions. Elle fait partie des leaders de la construction en Europe. Le groupe occupe le troisième rang de ce secteur en France, derrière Vinci et Bouygues. En 2020, son activité s’est déroulée dans un contexte difficile marqué par la crise sanitaire de Covid-19. Découvrez ici les résultats enregistrés par la société sur l’ensemble de cette année.

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’Eiffage en 2020
Droit image : Laurent Grassin

Performances globales des indicateurs financiers en 2020

Sur l’ensemble des douze mois de l’exercice 2020, Eiffage a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de plus de 16,3 milliards d’euros. Il est en recul de 10,0 % sur un an, à structure réelle. À périmètre et change constants (pcc), le CA fait état d’une chute de 10,6 %. Sur le dernier trimestre, l’activité du groupe est ressortie en baisse de 1,9 %.

Au titre de l’année 2020, l’entreprise a enregistré un résultat opérationnel courant de 1,263 milliard d’euros, en recul de 37 % sur un an. Elle a estimé que le premier semestre est la période qui a fortement subi les effets défavorables de la crise sanitaire de Covid-19. Cette dernière a impacté ce résultat à hauteur de 265 millions d’euros.

En 2020, le géant français du BTP a engrangé un bénéfice net de 631 millions d’euros. De son côté, le résultat net consolidé part du groupe a atteint 375 millions d’euros, à comparer à 725 millions d’euros, un an auparavant. Quant au résultat net par action, il s’est affiché à 3,83 euros, contre 7,48 euros l’année précédente.

 

Détail du bilan annuel par branche d’activité du groupe Eiffage

En 2020, la branche Travaux a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 13,7 milliards d’euros, en chute de 9,5 % sur un an. À pcc, il est ressorti en recul de 9,7 %. Au second semestre, cette division a retrouvé le même niveau d’activité que l’an dernier en France, soit une hausse de 0,1 %. Sur cette période, l’activité au sein de cette branche a chuté de 1,4 %.

Sur l’ensemble de l’année 2020, l’impact de la pandémie sur les Travaux est estimé à 1,4 milliard d’euros. La marge opérationnelle de cette branche s’est affichée à 2,0 %, à comparer à 3,6 % un an plus tôt. Elle a été affectée par le confinement du mois de mars qui était notamment très prononcé en France. Cependant,

Le chiffre d’affaires de la branche Constructions s’est établi à 3,69 milliards d’euros en 2020. Il a régressé de 13,4 % sur un an. En France, l’activité de cette division a connu une baisse de 12,6 %. En Europe, la chute est ressortie à 16,1 % sur l’année. En immobilier, le nombre de réservations de logements enregistrées s’est établi à 4 273, à comparer à 5 095 en 2019.

Par ailleurs, la division Constructions reste celle qui a été la plus impactée par l’épidémie de coronavirus sur les six premiers mois de l’année 2020. Par conséquent, sa marge opérationnelle a reculé sur un an pour s’établir à 1,2 %, contre 3,7 % un an auparavant.   

Pour sa part, la branche Infrastructures a affiché un chiffre d’affaires de 5,99 milliards d’euros en 2020, en régression de 7,0 % sur un an. En France, l’activité de cette division a connu une baisse de 8,5 %. À l’international, elle a affiché un recul limité de 3,8 %. Sa marge opérationnelle s’est établie à 1,5 %, contre 2,9 % un an plus tôt.

En 2020, le chiffre d’affaires de la branche Énergie Systèmes a atteint 4,05 milliards d’euros. Il a chuté de 9,5 % par rapport à l’année précédente. En France, cette division a enregistré une baisse de 10,3 %. Par ailleurs, à l’international, elle a affiché une contraction de 7,7 %. Quant à la marge opérationnelle, elle est ressortie à 3,7 %, à comparer à 4,6 % en 2019.

La branche Concessions a généré un chiffre d’affaires d’environ 2,6 milliards d’euros en 2020. Il a chuté de 12,7 % d’une année à une autre. À pcc, ce CA est en régression de 15,5 % sur un an. Les trafics ont connu une diminution de 21,0 % chez APRR. En revanche, ils ont chuté de 23,9 % sur le viaduc de Millau, et de 22,0 % sur l’A65.  

Par ailleurs, la baisse du trafic est plus accentuée au niveau des aéroports. Elle est estimée à 67,3 %. La marge opérationnelle de cette division s’est affichée à 38,4 % en 2020, contre 49,7 % un an auparavant.

 

Structure financière au terme de l’exercice 2020

À l’issue de l’exercice 2020, le groupe Eiffage a affiché un cash-flow libre de 1,1 milliard d’euros, en baisse limitée de 167 millions d’euros. Celui-ci a profité d’une variation de besoin en fonds de roulement fortement génératrice de trésoreries à 321 millions d’euros. Ceci a été favorisé par la bonne tenue de la trésorerie de toutes les branches Travaux.

Ce montant prend en compte les investissements de développement réalisés dans les concessions s’élevant à 646 millions d’euros. En dehors des gros investissements effectués dans le cadre des contrats de plan et des plans d’investissements autoroutiers d’APRR et AREA, le groupe a déboursé environ 150 millions d’euros pour démarrer les travaux de la future autoroute A79.

À fin décembre 2020, la dette nette (hors dette IFRS 16) du groupe est estimée à 9,9 milliards d’euros. Elle a diminué de 330 millions d’euros sur un an. Par ailleurs, la trésorerie nette de la holding et des branches Travaux s’est élevée à 977 millions d’euros au 31 décembre 2020, contre 664 millions d’euros un an plus tôt, à la même date.

 

À propos du dividende et de la capitalisation boursière d’Eiffage

Lors de l’Assemblée générale des actionnaires, tenue le 21 avril 2021, le Conseil d’Administration du groupe Eiffage a proposé le versement d’un dividende de 3 euros par action. Il inclut 1,5 euro par action au titre de l’exercice 2020. Le reste (soit 1,5 euro par action) est relatif à la décision prise par l’entreprise de ne pas distribuer de coupon pour le compte de l’exercice 2019.

En outre, la société fait état d’une présence remarquable sur les marchés actions. Elle est cotée à la Bourse de Paris sur Euronext. En décembre 2021, sa capitalisation boursière est estimée à plus de 8 milliards d’euros.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 68% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les crypto-monnaies ne sont pas règlementées dans certains pays de l’UE et UK. Pas de protection pour les investisseurs. Votre capital est assujetti à un risque.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.