Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Commerzbank en 2020

  •   DEHOUI Lionel

L’ensemble du secteur bancaire a souffert de l’impact de la pandémie de coronavirus en 2020. Cette situation n’a pas épargné la deuxième banque allemande Commerzbank. En effet, au cours de cette année, l’activité du groupe a connu un fort ralentissement par rapport à l’exercice précédent. Par conséquent, l’entreprise a subi d’énormes pertes sur l’ensemble de l’année 2020. Tour d’horizon des performances annuelles de la banque dans cet article.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Commerzbank en 2020
Droit image : Dave Collier

Résultats annuels pénalisés par la crise sanitaire

La crise sanitaire de Covid-19 a fortement affecté l’activité du groupe Commerzbank au cours de l’exercice 2020. Par conséquent, les comptes de l’entreprise ont basculé dans le rouge sur l’ensemble de cette année. En effet, elle a enregistré une perte opérationnelle de 233 millions d’euros sur les douze mois de cet exercice.

Or, un an plus tôt, la banque avait dégagé un bénéfice de 1,25 milliard d’euros. En incluant les charges de restructuration, de dépréciations sur les écarts d’acquisitions et d’autres actifs intangibles, la perte annuelle nette du groupe a atteint 2,87 milliards d’euros en 2020. Ce résultat est à comparer à un bénéfice de 585 millions d’euros engrangé l’année précédente.

Il s’agit de la première perte enregistrée par la société depuis la crise financière de 2009. En dehors de l’impact de la pandémie de coronavirus, cette énorme perte a été également causée par la vaste restructuration engagée par la banque. Il faut souligner que sur le quatrième trimestre uniquement, le groupe bancaire allemand a essuyé une perte nette de 2,7 milliards d’euros.

Elle a été due aux dépréciations d’actifs qui sont estimées à 1,58 milliard d’euros sur ce trimestre. La perte a été également creusée par les charges de restructuration qui sont évaluées à 614 millions d’euros sur le T4-2020. Celles-ci sont liées à la réduction d’effectifs prévue dans le plan de réorganisation mis en place par l’entreprise.

Par ailleurs, l’autre plus grande déception de cette année se situe au niveau des revenus de la société. Ils sont ressortis en dessous des prévisions du marché. Sur l’ensemble de l’exercice 2020, la deuxième banque allemande a réalisé un chiffre d’affaires de 8,45 milliards d’euros, à comparer à 8,61 milliards d’euros au titre de l’exercice précédent.

 

À propos des derniers détails annoncés pour le programme « Strategy 2024 »

En parallèle à la publication de ses résultats annuels 2020, Commerzbank a dévoilé les derniers détails relatifs à son programme baptisé « Strategy 2024 ». L’objectif de ce plan est de permettre au groupe d’enregistrer à nouveau un résultat opérationnel positif dès l’année 2021.

Dans ce programme, la banque a inscrit son intention de fermer 190 agences en 2021. Elle sera suivie de la fermeture de 150 succursales supplémentaires sur les années suivantes (2022 et 2023). Aussi, la société envisage de fermer 340 agences (sur 790) d’ici l’exercice 2024.

D’un autre côté, le groupe bancaire prévoit de supprimer 10 000 postes (sur environ 40 000) à temps plein d’ici 2024. Par ailleurs, il entend créer 2 500 postes dans des métiers plus porteurs, comme le numérique.

Ces nouvelles embauches devraient lui permettre de réduire sa dépendance à des prestataires externes. Ainsi, Commerzbank entend renforcer sa position sur le marché bancaire allemand. Il faut souligner que plus de 80 % des suppressions d’emplois devraient être réalisées avant la fin de l’année 2023.

 

Dividende et capitalisation boursière de Commerzbank en 2020

À l’instar d’autres entreprises du secteur bancaire, le groupe Commerzbank n’a pas versé de dividende au titre de l’exercice 2020. Par ailleurs, la banque a annoncé le retour de la distribution de ce coupon aux actionnaires, pour l’année 2023. Elle pourrait leur payer jusqu’à 3 milliards d’euros en 2023 et 2024.  

En outre, Commerzbank fait état d’une présence remarquable sur les marchés boursiers. C’est d’ailleurs l’une des actions les plus surveillées par les investisseurs ou les traders. L’entreprise est notamment cotée à la Bourse de Francfort. En 2020 (au mois de février), elle affichait une capitalisation boursière de 7 276 milliards d’euros.

 

Comparaison de l’action Commerzbank avec Deutsche bank sur les résultats de 2020

En dépit de l’impact de la crise sanitaire de Covid-19, la plus importante banque allemande Deutsche bank a fait mieux que sa rivale Commerzbank. Ses résultats sont ressortis meilleurs que ceux dévoilés par la deuxième banque du pays.

En effet, contrairement à Commerzbank qui a essuyé d’énormes pertes sur l’exercice 2020 (2,87 milliards d’euros), Deutsche bank a plutôt engrangé un bénéfice net de 113 millions d’euros sur cette année, porté par la banque d’investissement. Il s’agit d’ailleurs de son premier profit depuis six ans.

Aussi, le leader du paysage bancaire allemand a réalisé une meilleure performance au quatrième trimestre. Sur les trois derniers mois de l’année 2020, la banque a dégagé un bénéfice net de 51 millions d’euros tandis que Commerzbank a accusé une perte de 2,7 milliards d’euros sur ce trimestre.

Par ailleurs, à l’instar de Commerzbank, Deutsche bank avait également mis en place un plan de restructuration en 2019. Cela avait engendré l’enregistrement d’une perte globale de 58 milliards d’euros à l’époque. Il s’agissait de la plus lourde perte accusée par le groupe bancaire dans toute son histoire.

 

À propos du groupe Commerzbank

Créée en 1870, Commerzbank est une entreprise allemande spécialisée dans le secteur bancaire. Elle est reconnue comme la deuxième banque d’Allemagne. L’État représente le principal actionnaire de la société avec plus de 15 % comme part. Le groupe dispose d’un vaste réseau de près de 800 agences.

Il compte près de 11 millions de clients privés et entreprises en Allemagne. En ce qui concerne ses prestations, le groupe bancaire propose une gamme complète de services financiers pour clientèle (privé et entreprise). Par ailleurs, la gestion d’environ 30 % du commerce extérieur du pays est assurée par la banque.

Pour répondre efficacement aux besoins de ses entreprises clientes, le groupe est présent dans plus de 40 pays. Aussi, il compte un effectif de plus de 48 000 collaborateurs à travers le monde. Pour ses activités internationales, la banque apporte son soutien aux clients affichant un lien commercial avec l’Allemagne et les entreprises de secteurs d’avenir.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade