Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de BNP Paribas en 2020

  •   DEHOUI Lionel

BNP Paribas est la première banque de l’Union Européenne. Le groupe est un acteur bancaire de référence sur le plan international. Il opère dans la banque et dans l’assurance. En 2020, l’activité du groupe s’est déroulée dans un contexte difficile marqué par la crise sanitaire de Covid-19. Cependant, il a fait preuve d’une grande résilience grâce à sa solidité financière et à son modèle diversifié et intégré.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de BNP Paribas en 2020
Droit image : Global Panorama - Flickr

Performances globales de BNP Paribas pour l’exercice 2020

Sur l’ensemble de l’exercice 2020, le produit net bancaire (l’équivalent du chiffre d’affaires) de BNP Paribas s’établit à 44 275 millions d’euros. Il est quasi stable à -0,7 % (à périmètre et change historiques) comparativement à l’année précédente. À périmètre et change constants, il fait état d’une augmentation de 1,3 % sur un an.

En 2020, les frais de gestion de l’entreprise ont reculé de 3,6 % par rapport à 2019 pour ressortir à 30 194 millions d’euros. Ils prennent en compte des éléments exceptionnels estimés à 521 millions d’euros. Il s’agit : des coûts de restructuration et d’adaptation (211 millions d’euros), des coûts de renforcement informatique (178 millions d’euros) et enfin, des dons et mesures de sécurité pour le personnel lié à la crise sanitaire (132 millions d’euros).

Sur les douze mois de l’année, le groupe bancaire a enregistré un résultat brut d’exploitation de 14 081 millions d’euros. Il a progressé de 6,2 % par rapport à l’exercice précédent. De son côté, le coût du risque a augmenté de 2 514 millions d’euros sur un an pour s’établir à 5 717 millions d’euros en 2020.

Ainsi, le résultat d’exploitation de la société se chiffre à 8 364 millions d’euros sur l’exercice, en régression de 16,8 %. De leur côté, les éléments hors exceptionnels ont progressé par rapport à 2019 pour atteindre 1 458 millions d’euros. Le résultat avant impôt quant à lui, ressort à 9 822 millions d’euros en 2020, soit un recul de 13,8 % sur un an.

Au 31 décembre 2020, l’impôt sur les bénéfices de la banque s’établit à 2 407 millions d’euros. Le taux moyen d’impôt sur les bénéfices s’affiche à 25,6 %, à comparer à 24,2 %, un an auparavant. Au terme de l’exercice, le résultat net part du groupe a atteint 7 067 millions d’euros, en repli de 13,5 % par rapport à l’année d’avant.

 

Bilan annuel par pôle d’activité du groupe

En dépit de la crise sanitaire de Covid-19, BNP Paribas a enregistré une belle dynamique commerciale au niveau de ses différents pôles d’activités.

 

Domestic Markets

En 2020, l’activité Domestic Markets a enregistré des gains d’efficacité opérationnelle. Ce pôle illustre notamment un soutien fort à l’économie. Les encours de crédit ont progressé de 5,4 % sur un an. Les dépôts font état d’une augmentation de 11,6 % par rapport à l’année précédente.

Le pôle a réalisé une forte collecte nette de 6,1 milliards d’euros, avec « 4,9 milliards d’euros de collecte externe ». Il a enregistré un produit net bancaire de 15 477 millions d’euros, en repli de 2,1 % par rapport à l’exercice précédent. Les frais de gestion sont en chute de 1,6 % sur un an et s’établissent à 10 568 millions d’euros.

Le résultat brut d’exploitation a reculé de 3,2 % à 4 909 millions d’euros. Avec les effets de la crise sanitaire, ce pôle affiche un coût du risque en croissance à 1 456 millions d’euros. Son résultat avant impôt ressort à 3 271 millions d’euros, en régression de 13,9 % comparativement à 2019.

 

International Financial Services

En dépit de la pandémie de Covid-19, le pôle International Financial Services a connu une bonne dynamique commerciale au cours de l’exercice 2020. Les encours de crédit ressortent en croissance de 1,5 % par rapport à 2019. La collecte nette réalisée est de 54,9 milliards d’euros dont 40 milliards d’euros, pour le compte du métier Asset Management.

Le pôle a poursuivi le renforcement de sa digitalisation. Ainsi, il compte 4,6 millions de clients digitaux dans les réseaux de détail à l’international, en augmentation de 13 % comparativement à 2019. Son produit net bancaire est en chute de 7,2 % à 15 938 millions d’euros. Les frais de gestion ont également régressé de 3,7 % pour s’établir à 10 117 millions d’euros en 2020.

Le résultat brut d’exploitation d’International Financial Services ressort à 5 821 millions d’euros, en baisse de 12,8 %, d’une année à une autre. Le coût du risque affiche une progression de 864 millions d’euros sur l’exercice et atteint 2 775 millions d’euros. Le résultat avant impôt a reculé de 34,5 % sur un an à 3 421 millions d’euros.

 

Corporate and Institutional Banking (CIB)

Au cours de l'année 2020, le pôle CIB a réalisé de belles performances au service de toutes ses clientèles. L'activité commerciale est ressortie en nette progression dans tous les métiers. Les revenus de cette branche ont augmenté de 13,9 % par rapport à l'exercice précédent pour atteindre 13 763 millions d'euros.

Les frais de gestion de CIB ont grimpé de 3,0 % pour s'établir à 8 920 millions d'euros en 2020. Son résultat brut d'exploitation s'élève à 4 843 millions d'euros, en forte croissance de 41,7 % sur un an. De son côté, le coût du risque a progressé de 1 085 millions d'euros pour ressortir à 1 308 millions d'euros. Le pôle a enregistré un résultat avant impôt de 3 454 millions d'euros, en ascension de 7,7 %.

 

Autres activités

Sur l'ensemble des douze mois de l'année, le pôle “Autres activités” affiche un produit net bancaire de -358 millions d'euros, à comparer à 71 millions d'euros, un an plus tôt. De leur côté, les frais de gestion font état d'un fort recul et ressortent à 890 millions d'euros, contre 1 728 millions d'euros au 31 décembre 2019.

Concernant le coût du risque de ce pôle, il se chiffre à 72 millions d'euros en 2020, contre 58 millions d'euros, un an auparavant. Les autres éléments hors exceptionnels sont estimés à 939 millions d'euros à fin décembre 2020, contre 786 millions d'euros à la même période de l'exercice précédent. Enfin, le pôle a dégagé un résultat avant impôt de -327 millions d'euros, à comparer à -848 millions d'euros au titre de l'année 2019.

 

Dividende et capitalisation boursière de BNP Paribas en 2020

Le Conseil d'Administration de BNP Paribas a proposé lors de l'Assemblée générale des actionnaires, le versement d'un dividende de 1,11 euro par action au titre de l'exercice 2020. Il correspond à une distribution de 21 % du résultat de l'année considérée.

Il s'agit du taux maximum qui résulte de la  recommandation de la Banque Centrale Européenne du 15 décembre dernier. Par ailleurs, le dividende a été payé en numéraire le 26 mai 2021. En outre, faisant partie des entreprises de l'indice CAC 40, BNP Paribas fait état d'une capitalisation boursière estimée à 53,9 milliards d'euros en 2020.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade