Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Bayer en 2020/2021

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1863 et basée à Leverkusen en Allemagne, Bayer est une entreprise allemande spécialisée dans la pharmacie et la chimie. Elle fait partie des plus grands spécialistes de la conception, production et vente de produits pharmaceutiques sur le plan mondial. En 2020, l’activité du groupe a été perturbée par la pandémie de coronavirus. Découvrez dans cet article les résultats annuels de cette année et les performances réalisées par le chimiste au cours des trois premiers trimestres de l’exercice 2021.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Bayer en 2020/2021
Droit image : Sebastian Rittau

Point global de l’activité du groupe en 2020

La crise sanitaire de Covid-19 a pénalisé l’activité du groupe Bayer en 2020. Durant le quatrième trimestre, le géant de la chimie a subi l’impact d’effets de change négatifs. Ce qui a logiquement affecté ses résultats trimestriels à cette époque. L’entreprise a vu ses ventes baisser de 7 % pour s’établir à moins de 10 milliards d’euros.

Son Ebitda (avant éléments exceptionnels) s’est établi à 2,4 milliards d’euros au T4-2020, en recul de 3 % sur un an. Sur les trois derniers mois de l’exercice 2020, le résultat net du groupe est ressorti positif à 308 millions d’euros. Cependant, sur l’ensemble de cette année, le chimiste allemand a accusé une perte nette de 10,5 milliards d’euros, contre un bénéfice de 4,09 milliards d’euros en 2019.

Elle est due à l’accord coûteux signé par l’entreprise pour solder le volet américain du litige sur le glyphosate. Ce résultat est néanmoins meilleur que prévu. En effet, de son côté, le marché s’attendait à une perte de plus de 12 milliards d’euros sur l’année. Par ailleurs, sur l’ensemble des douze mois de l’exercice 2020, l’industriel basé à Leverkusen a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 41,4 milliards d’euros, en régression de 5 % sur un an.

Pour sa part, son résultat opérationnel est resté dans le rouge au terme de cet exercice. Il est ressorti à -16,1 milliards d’euros. Ceci est principalement dû aux provisions réalisées pour l’accord sur le glyphosate, conclu au cours du mois de juin aux États-Unis.

 

Résultats du premier trimestre 2021

Après avoir réalisé un exercice 2020 difficile, en raison de la crise sanitaire de coronavirus, le groupe Bayer a renoué avec la croissance en début d’année 2021. Au premier trimestre, le chimiste allemand a profité de la reprise de son activité pour enregistrer de belles performances. Ceci s’illustre notamment par la forte progression de son bénéfice net sur cette période.

En effet, sur les trois premiers mois de l’exercice 2021, l’entreprise a engrangé un bénéfice net de 2,09 milliards d’euros (en ascension de 40,3 % par rapport à l’année précédente), à la même époque. Pour sa part, le résultat opérationnel (Ebit) s’est élevé à 3,08 milliards d’euros, en hausse de 23,4 % sur un an.

Sur l’ensemble de ce trimestre, le chiffre d’affaires de la société s’est élevé à plus de 12 milliards d’euros, en croissance de 2,8 % (en organique). Sur cette période, le groupe chimique a enregistré un Ebitda (éléments exceptionnels) de 4,12 milliards d’euros, en retrait de 6,2 %. Ce résultat a été pénalisé par des effets de change.

Au T1-2021, la division pharmaceutique a enregistré un bénéfice opérationnel de 1,36 milliard d’euros, en augmentation de 25,8 % d’une année à une autre. Cette tendance haussière a été également observée au niveau de la division agrochimique. Elle a vu son résultat opérationnel progresser de 16,9 % sur le trimestre considéré.

En revanche, la division d’automédication a continué de subir l’impact négatif de la crise sanitaire. Par conséquent, son bénéfice opérationnel a chuté de 23,6 % sur la période de janvier à mars 2021.

 

Bilan trimestriel au deuxième trimestre 2021

Au deuxième trimestre 2021, l’activité du groupe Bayer a été pénalisée par des procédures judiciaires américaines contre le glyphosate. Ce qui l’a contraint à accuser une perte nette colossale de 2,3 milliards d’euros sur cette période. En réalité, ces pertes sont relatives à des provisions supplémentaires de 4,5 milliards d’euros réalisées dans le cadre des poursuites contre le glyphosate.

Pour rappel, au T2-2020, le groupe de Leverkusen avait enregistré un énorme manque à gagner de 9,5 milliards d’euros, en raison de l’épidémie de Covid-19 et des ennuis judiciaires du groupe. De son côté, le résultat opérationnel (Ebit) est dans le rouge à environ 2,3 milliards d’euros au deuxième trimestre 2021.

En revanche, le groupe de chimie a enregistré une amélioration de son chiffre d’affaires sur l’ensemble de ce trimestre. Il s’est élevé à 10,85 milliards d’euros, en croissance de 12,9 % sur un an. Par ailleurs, la division pharmaceutique a vu ses revenus augmenter de 16,2 % entre avril et juin 2021.

La division agrochimique a enregistré une croissance de 10,6 % de ses ventes sur l’ensemble de ce trimestre. Pour sa part, l’activité d’automédication a connu une croissance remarquable de 12,8 % au T2-2021.

 

Performances réalisées au troisième trimestre 2021

Le groupe Bayer a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre 2021, après la lourde perte enregistrée au trimestre précédent. Sur l’ensemble de cette période, le chiffre d’affaires de l’entreprise a atteint 9,78 milliards d’euros, en progression de 14,3 % sur un an. Cette performance a été favorisée par la croissance de l’activité dans toutes les divisions de la société.

Entre juillet et septembre 2021, le géant allemand de la pharmacie et de la chimie a engrangé un bénéfice net de 85 millions d’euros, après une perte nette de 2,7 milliards d’euros au T2-2021. Au troisième trimestre, le résultat opérationnel (Ebit) du groupe s’est établi à 530 millions d’euros, à comparer à une perte de 9,4 milliards d’euros l’année précédente.

Par ailleurs, lors de la publication de ses trimestriels, le groupe chimique Bayer s’est montré optimiste dans ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2021. Il prévoit notamment d’atteindre une croissance de 7 % pour son chiffre d’affaires annuel.

 

À propos du dividende et de capitalisation boursière de Bayer

Le groupe Bayer fait partie des entreprises qui distribuent un coupon à leurs actionnaires à l’issue de chaque exercice. Pour celui de l’année 2020, le Conseil d’Administration de l’entreprise a décidé de verser un dividende de 2 euros par action.

Par ailleurs, Bayer fait état d’une présence remarquable en Bourse. La société est cotée sur le marché Prime Standard de la Deutsche Boerse AG. Aussi, elle intègre la composition de l’indice boursier DAX 30. Au mois de novembre 2021, elle a affiché une capitalisation boursière de plus de 40 milliards d’euros.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade