Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’ArcelorMittal en 2020

  •   DEHOUI Lionel

Reconnu comme le leader de l’industrie de l’acier et des mines dans le monde, ArcelorMittal continue d’engager de solides efforts pour rester un acteur de référence dans ce secteur. Dans un contexte difficile marqué par la pandémie de Covid-19, le groupe sidérurgique a affiché une belle résilience en améliorant ses résultats annuels au titre de l’exercice 2020. Découvrez dans les lignes à suivre les détails sur les performances de la société sur cette année.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’ArcelorMittal en 2020
Droit image : Sonse

Performances réalisées sur les deux premiers trimestres 2020

Sur l’ensemble du premier trimestre 2020, le groupe sidérurgique ArcelorMittal a réalisé un chiffre d’affaires de 14,8 milliards d’euros. De son côté, l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de la société s’est établi à 967 millions de dollars sur cette période.

Sur les trois premiers mois de l’année 2020, l’entreprise a enregistré une perte opérationnelle de 353 millions de dollars. Dans le même temps, elle a essuyé une perte nette de 1,1 milliard de dollars sur le trimestre considéré.

Au titre du deuxième trimestre 2020, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 10,98 milliards de dollars. Quant à son excédent brut d’exploitation (Ebitda), il s’est établi à 707 millions de dollars sur l’ensemble de cette période.

 Sur les trois mois clos fin juin, le sidérurgiste a accusé une perte opérationnelle de 253 millions de dollars. Sa perte nette a diminué par rapport au trimestre précédent pour ressortir à 559 millions de dollars au T2-2020.

Sur ce trimestre, les expéditions d’acier se sont élevées à 14,8 millions de tonnes. Celles liées au minerai de fer (au prix de marché) ont atteint 9,2 millions de tonnes.

 

Bilan de l’activité du groupe au troisième trimestre 2020

Au cours du troisième trimestre 2020, le groupe ArcelorMittal a connu un retour progressif à la normale de son activité. Ceci a été favorisé par une reprise progressive notée sur les marchés de l’acier. Ainsi, l’entreprise a amélioré ses performances opérationnelles durant cette période close fin septembre 2020.

Sur l’ensemble du T3-2020, le premier sidérurgiste mondial a réalisé un chiffre d’affaires de 13,3 milliards de dollars, à comparer à 16,6 milliards de dollars un an auparavant, à la même époque. Son excédent brut d’exploitation (Ebitda) a baissé pour s’établir à 901 millions de dollars, contre 1,1 milliard de dollars au T3-2019.

De son côté, le marché s’attendait à un montant de 838 millions de dollars. De juillet à septembre 2020, le groupe sidérurgique a vu sa perte nette réduire par plus de deux. Elle a en effet atteint 261 millions de dollars. Pour rappel, un an plus tôt, il avait essuyé une perte de 539 millions de dollars.

Les expéditions d’acier réalisées au cours de ce trimestre sont estimées à 17,5 millions de tonnes. Celles de minerai de fer au prix de marché ont atteint 9,8 millions de tonnes.

 

Résultats du T4 et de l’ensemble de l’exercice 2020

Au quatrième trimestre 2020, le chiffre d’affaires d’ArcelorMittal s’est élevé à 14,184 milliards de dollars, à comparer 15,514 milliards de dollars à la même période de l’exercice précédent. Sur les trois derniers mois de cette année, le géant de l’acier a vu son Ebitda progresser pour ressortir à 1,726 milliard de dollars, contre 925 millions de dollars au T4-2019.

Les comptes de l’entreprise sont passés dans le vert au dernier trimestre. Sur la période de trois mois close fin décembre, le groupe a enregistré un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars après avoir essuyé une perte au trimestre précédent.

Sur l’ensemble des douze mois de l’exercice 2020, le numéro un mondial de la sidérurgie a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 53,3 milliards de dollars, après 70,615 milliards de dollars en 2019. Il a donc reculé de 25 % sur un an. Cette baisse a été principalement causée par le ralentissement économique provoqué par la crise sanitaire de coronavirus.

Pour sa part, l’Ebitda du groupe s’est établi à 4,301 milliards de dollars en 2020, contre 5,195 milliards l’année précédente. Sur l’ensemble de l’exercice considéré, l’aciériste européen a vu sa perte nette diviser par plus de trois comparativement à son niveau en 2019. Elle s’est établie à 733 millions de dollars.

Par ailleurs, sur les douze mois de l’année 2020, les expéditions d’acier ont régressé de 18 %. À fin décembre, le flux de trésorerie disponible est estimé à 1,5 milliard de dollars. Aussi, l’une des grandes satisfactions de cet exercice est la réussite de la réduction de la dette nette de la société. Elle est ressortie à 7 milliards de dollars.

Au cours du deuxième semestre 2020, la demande et les prix de l’acier ont connu une évolution remarquable. Ceci a été favorisé par la reprise observée principalement dans les secteurs de l’automobile et du bâtiment.

 

Dividende et capitalisation boursière d’ArcelorMittal en 2020

Le groupe ArcelorMittal fait partie des grandes entreprises mondiales qui distribuent de dividendes à leurs actionnaires. Chez le sidérurgiste, le versement de ce coupon est effectué une fois par an. Au titre de l’exercice 2020, il a versé un montant de 0,30 euro par action. Le paiement a été réalisé le 21 juillet 2021.

En outre, l’aciériste européen fait état d’une forte présence sur les marchés financiers. Les investisseurs s’intéressent de plus en plus à cette action. L’entreprise est en effet, cotée sur plusieurs places boursières, notamment celle de Paris. Elle intègre la composition de l’indice boursier français CAC 40. En 2020, sa capitalisation boursière était estimée à plus de 25 milliards d’euros.

 

À propos du groupe ArcelorMittal

Créée en 2006 et basée au Luxembourg, ArcelorMittal est une entreprise spécialisée dans la sidérurgie. Le groupe est reconnu comme le numéro un de ce secteur d’activité sur le plan mondial. Aussi, il est le plus gros producteur d’acier au monde avec une production d’acier brut de 71,5 millions en 2020.

Pour sa part, la production de minerai de fer a atteint 58,0 millions de tonnes sur cette année. Par ailleurs, la société mène ses activités dans 60 pays. Elle dispose d’installations de production d’acier primaire dans près de 17 pays. En outre, le groupe sidérurgique a pour objectif d’œuvrer pour la construction d’un monde meilleur avec des aciers plus intelligents. Il compte un effectif de près de 168 000 employés.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade