Amazon : Capitalisation boursière, CA et résultats de l’exercice 2020

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1994 et basée à Seattle aux États-Unis, Amazon est une entreprise américaine spécialisée dans la vente en ligne. Elle fait partie des sociétés les plus puissantes du monde de l’Internet, connues sous l’acronyme GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple). L’activité du groupe a connu une progression remarquable l’an dernier. Découvrez ici les détails sur les résultats annuels du géant de l’e-commerce pour le compte de l’exercice 2020.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Amazon : Capitalisation boursière, CA et résultats de l’exercice 2020
Droit image : Xabier Cid - Flickr

Croissance du chiffre d’affaires et des résultats en 2020 pour Amazon

Sur l’ensemble de l’exercice 2020, Amazon a vu ses ventes nettes augmenter de manière significative. Elles se traduisent par un chiffre d’affaires annuel de 386,1 milliards de dollars (320 milliards d’euros environ), contre 280,5 milliards de dollars au titre de l’exercice 2019. Il a donc connu une croissance de 38 % sur un an.

Sur l’ensemble des douze mois de l’année 2020, le CA de l’activité de la géante boutique en ligne s’élève à près de 197 milliards de dollars. Il en résulte une marge nette d’un peu plus de 80 milliards de dollars. Pour leur part, les services de Cloud et les boutiques physiques ont généré un chiffre d’affaires d’environ 106 milliards de dollars sur l’exercice de l’an dernier.

Le géant de l’e-commerce a également enregistré une hausse de ses bénéfices. Ces derniers ont quasiment doublé par rapport à leur niveau l’année précédente. En 2020, le groupe a réalisé un bénéfice net annuel de 21,3 milliards de dollars, à comparer à un montant de 11,6 milliards de dollars un an auparavant.

Le résultat opérationnel quant à lui, a progressé sur un an pour s’établir à 22,9 milliards de dollars en 2020, contre 14,5 milliards de dollars au titre de l’exercice précédent. Par zone géographique, les États-Unis restent le plus grand marché du groupe avec un chiffre d’affaires de 263,5 milliards de dollars en 2020 (soit 68 % du CA annuel total).

Sur le continent européen, l’Allemagne et le Royaume-Uni, constituant les marchés principaux de l’entreprise, ont généré respectivement un CA de 29,6 milliards de dollars et de 26,5 milliards de dollars en 2020. Par ailleurs, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 20,5 milliards de dollars au Japon l’an dernier.

 

Structure financière au terme de l’exercice 2020

À l’issue de l’exercice 2020, les actifs totaux d’Amazon sont estimés à 321 milliards de dollars. De leur côté, les actifs financiers de l’entreprise s’élèvent à 43 milliards de dollars. Au 31 décembre 2020, le groupe dispose d’une trésorerie de 42 milliards de dollars.

Par ailleurs, il affiche des passifs évalués à 228 milliards de dollars. Ils sont essentiellement composés de la dette d’exploitation estimée à 73 milliards de dollars et de la dette financière long terme de 32 milliards de dollars. En fin d’année 2020, les capitaux propres de la société s’établissent à 93 milliards de dollars.

 

Amazon dépasse le seuil du million de salariés en 2020

La tendance haussière enregistrée en 2020 par Amazon ressort également au niveau de l’effectif de ses salariés. Depuis le début de cette année jusqu’au mois d’octobre, le leader mondial de la vente en ligne a réalisé près de 430 000 (427.300 pour être plus précis) embauches.

Au total, le groupe américain compte environ 1,2 million d’employés dans le monde. En France uniquement, le nombre de salariés de l’entreprise est estimé à près de 10 000. Avec la taille de son effectif, Amazon se hisse à la troisième place dans le classement des plus gros employeurs du monde.

Il est devancé sur le podium par le géant de la distribution Walmart (2,2 millions de salariés) et le pétrolier chinois China National Petroleum (1,34 million d’employés). À ce rythme d’embauche (de 400 000 personnes chaque année), l’e-commerçant pourrait prendre la première place de ce classement d’ici les trois prochaines années.

Aussi, il faut souligner que ce nombre total de salariés d’Amazon ne prend pas en compte les intérimaires qui viennent aider les employés de l’entreprise en fin d’année. Il y en a d’ailleurs eu environ 100 000 en 2020. De plus, les chauffeurs (près de 500 000) ne sont pas inclus dans cet effectif. Il s’agit de ceux auprès desquels la société sous-traite ses livraisons.

 

Versement de dividende et capitalisation boursière d'Amazon en 2020

Amazon fait partie des géants américains de la technologie qui ne versent pas encore de dividende à leurs actionnaires. Ce choix du géant de l’e-commerce est dû en partie au fait qu’il privilégie la croissance de ses ventes. Par conséquent, l’entreprise n’a payé aucun dividende au titre de l’exercice 2020.

Parmi les sociétés GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), seule Apple verse actuellement de dividende. La société a commencé le versement de dividende seulement en 2012. Dès lors, la firme à la pomme s’assure de payer régulièrement ses dividendes. Ainsi, au titre de l’exercice 2020, le groupe a versé un dividende de 0,80 dollar par action.

Après 21 ans de création, Amazon a atteint 1 000 milliards dollars de capitalisation boursière. En 2020, l’entreprise américaine a franchi la barre des 1 500 milliards de dollars en gagnant 500 milliards de dollars supplémentaires.

En 2020 (à fin novembre), la capitalisation boursière d’Amazon est estimée à 1 661 milliards de dollars. Pour rappel, la société a fait son introduction en Bourse au NASDAQ en mai 1997.

 

Comparaison de l’action Amazon avec Google sur les résultats de 2020

À l’instar de l’activité d’Amazon, celle de Google a également connu une nette progression en 2020. Sur l’ensemble de cette année, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 182,5 milliards de dollars, en croissance de 13 % par rapport à l’exercice précédent. Cependant, il ressort largement inférieur au CA enregistré par le leader mondial de la vente en ligne (386,1 milliards de dollars).

Sur l’exercice 2020, l’entreprise a dégagé un bénéfice net de 40,3 milliards de dollars, en hausse de 20 % sur un an. À ce niveau, Amazon n’a pas fait mieux que Google. Les bénéfices (21,3 milliards de dollars) enregistrés par l’e-commerçant dépassent légèrement ceux du groupe californien.

En 2020 (à la fin du mois d’octobre), la capitalisation boursière de Google est évaluée à 1 113 milliards de dollars. Parmi les sociétés GAFA, Amazon dépasse l’entreprise américaine de services technologique en termes de capitalisation boursière.

Le spécialiste de l’e-commerce occupe la deuxième place tandis que Google s’affiche à la troisième position. Apple s’adjuge la première place de ce podium.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade