Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’Alstom en 2020

  •   DEHOUI Lionel

Créée en 1928, Alstom est une entreprise française qui opère dans le secteur des transports, principalement ferroviaires. Le groupe est présent dans plus de 60 pays. Il dispose de près de 38 900 collaborateurs à travers le monde. Son exercice 2020/21 s’est déroulé sur la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021. Voici de façon détaillée les résultats de la société sur cet exercice.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’Alstom en 2020
Droit image : Mike Mozart - Flickr

Chiffre d’affaires d’Alstom en 2020/21

Au titre de l’exercice 2020/21, le groupe Alstom a réalisé un chiffre d’affaires de 8,8 milliards d’euros, contre 8,2 milliards d’euros en 2019/20. En données publiées, il est en croissance de 7 % sur un an. À périmètre et taux de change constant, il fait état d’un recul organique modéré de 4 % par rapport à l’exercice précédent.

Ce CA prend en compte les deux mois de contribution de Bombardier Transport pour un montant de 1,12 milliard d’euros. Par ailleurs, la baisse organique du chiffre d’affaires est principalement due à l’impact de la crise sanitaire de Covid-19 (notamment du premier confinement) sur l’activité de l’entreprise au T1-2020/21.

De façon globale, le groupe a connu une reprise normale de son activité au second semestre de l’exercice considéré.

 

Détail du chiffre d’affaires par activité du groupe

Sur l’ensemble de l’exercice fiscal 2020/21, l’activité Matériel Roulant a généré un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros. Il est en repli de 1 % en organique. Aussi, il reflète une normalisation des activités industrielles durant le second semestre et la montée en cadence des grands projets de Matériel Roulant.

L’activité de Signalisation a affiché un chiffre d’affaires de 1,56 milliard d’euros au titre de l’exercice 2020/21. Il a progressé de 3 % sur une base organique. Cependant, il illustre un repli modéré relatif à un décalage de l’installation des produits sur sites au cours du 1er confinement. Cette division a enregistré une croissance au second semestre de cet exercice.

En 2020/21, le chiffre d’affaires de l’activité Services a connu une hausse de 1,74 milliard d’euros, en croissance organique de 2 %. Cette belle performance a été réalisée, en dépit de la chute du trafic ferroviaire, particulièrement durant le premier trimestre.

Pour sa part, l’activité Systèmes a enregistré un CA de 947 millions d’euros au 31 mars 2021. Il a connu un fort recul organique de 32 %. Ceci est notamment dû à l’anticipation de la décélération sur le projet de systèmes à Riyad. Cette baisse s’explique également par la conclusion du contrat de Dubaï et par l’arrivée à terme d’un contrat au Panama.

 

Performances annuelles des autres indicateurs financiers

Sur l’ensemble de l’exercice 2020/21, le groupe Alstom a enregistré un résultat d’exploitation ajusté de 645 millions d’euros. Il inclut notamment la contribution de Bombardier Transport et l’effet défavorable de la crise sanitaire de coronavirus. Pour sa part, la marge opérationnelle s’est affichée à 7,3 % au niveau de l’entreprise.

Sur le périmètre historique d’Alstom, elle est ressortie à 8 %. Sur le périmètre historique de Bombardier Transport, cette marge a atteint 2,7 %. Au titre de l’exercice 2020/21, l’équipementier ferroviaire a dégagé un résultat net ajusté (des activités poursuivies, part du groupe) de 301 millions d’euros, contre 457 millions d’euros, un an auparavant.

Cet indicateur prend en compte plusieurs éléments exceptionnels qui sont partiellement relatifs à l’acquisition de Bombardier Transport. De son côté, le résultat net des activités poursuivies (part du groupe) s’est établi à 240 millions d’euros en 2020/21. Il inclut l’effet des dépréciations d’actifs évalués lors de la répartition du prix d’acquisition. Elles sont estimées à 61 millions d’euros (après les taxes).

 

À propos des commandes en 2020/21

Sur l’ensemble de l’exercice 2020/21, les commandes enregistrées par Alstom ont atteint 9,1 milliards d’euros, contre 9,9 milliards d’euros au 31 mars 2020. Elles ont connu une baisse organique de 14 % sur un an. Aussi, elles prennent en compte 664 millions d’euros pour les deux mois de contribution de Bombardier Transport.

Dans un contexte inédit marqué par la crise sanitaire de Covid-19, ce niveau de commandes est atteint grâce à la forte reprise des activités commerciales. Il faut souligner que ces dernières avaient été ralenties au S1-2020/21.

Sur le périmètre historique d’Alstom, le ratio commandes sur chiffre d’affaires est ressorti solide, supérieur à 1. Sur la base de l’entreprise, cet indicateur a atteint 1,04 en 2020/21. Au terme de cet exercice, le carnet de commandes du groupe s’est établi à 74,5 milliards d’euros.

 

Structure financière à fin mars 2021

Le groupe Alstom a dévoilé un bilan solide en ce qui concerne sa situation financière. Au titre de l’exercice 2020/21, le cash-flow libre de l’entreprise est ressorti négatif à 703 millions d’euros. Sur le périmètre historique de Bombardier Transport, il inclut une contribution négative de 751 millions d’euros. Sur le périmètre historique d’Alstom, il a bénéficié d’une contribution positive de 48 millions d’euros.

Le décaissement sur le périmètre historique de Bombardier Transport est notamment relatif à un certain nombre d’éléments. Il s’agit du paiement de fournisseurs, du débouclage de certaines pratiques de gestion du besoin en fonds de roulement et d’un effet de phasage du besoin en fonds de roulement.

Sur son périmètre historique, Alstom a enregistré une amélioration remarquable en trésorerie au second semestre 2020/21. Ceci s’illustre notamment par une accélération des livraisons. Aussi, les prises de commandes ont connu une forte croissance sur cette période.

Au terme de l’exercice 2020/21, la trésorerie et équivalents de trésorerie disponibles s’élèvent à 1 250 millions d’euros. Aussi, le groupe industriel dispose d’un montant de 3 250 millions d’euros lié aux facilités de crédit renouvelables non tirées. Par conséquent, à fin mars 2021, les ressources en liquidités ont atteint 4 500 millions d’euros.

Au 31 mars 2021, l’entreprise a affiché une trésorerie nette (endettement net) de 899 millions d’euros, contre 1 178 millions d’euros un an auparavant. Elle provient essentiellement du cash-flow libre de la société et de l’acquisition de Bombardier Transport. À l’issue de l’exercice 2020/21, les capitaux propres du groupe s’élèvent à 9 117 millions d’euros, à comparer à 3 328 millions d’euros au terme de l’exercice 2019/20.

 

Dividende et capitalisation boursière d’Alstom en 2020

L’Assemblée générale des actionnaires de l’entreprise s’est tenue le 28 juillet 2021. Au cours de cette séance, le Conseil d’administration d’Alstom a proposé le versement d’un dividende de 0,25 euro par action au titre de l’exercice 2020/21. Il correspond à un ratio de distribution de 31 % du résultat net ajusté (part du Groupe).

En outre, le groupe Alstom est présent sur les marchés actions. La société est cotée sur Euronext à la Bourse de Paris. Depuis le 21 septembre 2020, elle fait partie des entreprises composant l’indice boursier CAC 40. À fin août 2020, sa capitalisation boursière est de 10,6 milliards d’euros.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade