Les publications économiques du marché français

  •   Le 26/02/2021 à 14h03
  •   HARMANT Adeline

Cette fin de semaine sera marquée par la publication de plusieurs indicateurs économiques majeurs en ce qui concerne l’économie française et qui sont particulièrement suivis par les investisseurs sur les valeurs du CAC 40 et d’Euronext Paris. PIB, inflation et consommation des ménages ont ainsi été rendus publiques durant la séance et nous vous proposons d’en apprendre davantage à ce propos avec le détail de ces publications.

--- Annonce ---
Trader le CAC 40 !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Les publications économiques du marché français

Le PIB français recule de 1.4% pour le quatrième trimestre 2020 :

Tout d’abord, nous avons pu prendre connaissance ce matin du PIB français au quatrième trimestre 2020. Celui-ci a montré un recul en volume de 1.4%, juste après le rebond observé le trimestre précédent à 18.5%. Ces données de l’Insee révisent donc de -0.1 points l’estimation précédemment réalisée pour ces trois derniers mois de l’année.

Ainsi et au cours de ces trois mois qui ont été marqués par un deuxième confinement ainsi que la mise en place de mesures de couvre-feu, le PIB français s’affiche à 4.9% de moins que son niveau de l’année précédente. Il convient cependant de relativiser cette baisse qui est finalement plus modérée que celle constatée au deuxième trimestre à -18.6% en glissement annuel.

A cause des mesures sanitaires, d’autres effets ont pu être observés sur l’économie française avec une baisse de la consommation des ménages alors que la FBCF poursuit sa reprise à +1.1% et que le solde extérieur ainsi que les variations de stocks contribuent positivement à la croissance du PIB.

 

Une inflation annuelle proche de +0.4% en février :

Autre donnée intéressante, sur un an, les prix à la consommation en France ont augmenté de 0.4% en février 2021 après avoir gagné 0.6% le mois dernier et selon l’estimation réalisée par l’Insee.

C’est sans doute la baisse des prix des produits manufacturés et le ralentissement des prix des services et de l’alimentation qui en sont la cause. Pour le tabac, l’inflation reste stable et les prix de l’énergie baisseraient moins que le mois dernier.

Sur un mois, les prix à la consommation se replieraient de 0.1% après avoir pris 0.2% en janvier et l’indice des prix à la consommation harmonisé augmente de 0.7% sur un an après +0.8% en janvier.

 

La consommation des ménages en baisse de 4.6% en janvier :

Enfin, la dernière donnée que nous avons pu consulter en ce qui concerne l’économie française ce matin est celle de la consommation des ménages en biens qui basse de 4.6% en janvier, en volume et par rapport à décembre 2020 et qui retrouve ses niveaux d’un an auparavant.

En cause ici, la baisse de la consommation de biens fabriqués de 12.9% par rapport à décembre alors que les dépenses en énergies augmentent de 6.3% et celles de la consommation alimentaire de 1.7%.

On note également que les prix de production de l’industrie française progressent de 1.2% en janvier après avoir gagné 0.9% le mois précédent.