BP annonce la vente de ses activités pétrochimiques à Ineos

  •   Le 30/06/2020 à 16h24
  •   DEHOUI Lionel

BP annonce la vente de ses activités pétrochimiques à Ineos. Une cession qui vient appuyer l’objectif de la compagnie qui consiste à atteindre 15 milliards de dollars, avec un an d’avance sur le calendrier initial. Ainsi, la vente a été conclue dans le cadre de la mobilisation des ressources pouvant lui permettre d’atteindre son but.

Tradez l'action BP !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
BP annonce la vente de ses activités pétrochimiques à Ineos
Droit image : Martin Abegglen - Flickr

BP vend ses activités pétrochimiques pour 5 milliards de dollars

BP est une société qui est spécialisée dans l’acquisition et la distribution du pétrole. C’est une compagnie assez dynamique et engagée au service de sa clientèle. Elle ne recule devant rien pour l’atteinte de ses objectifs et entreprend sans cesse de nouveaux projets afin d’atteindre le but qu’elle s’est fixé.

C’est ce qui explique l’opération du groupe ce lundi, consistant à la vente de ses activités pétrochimiques mondiales à la société Ineos. Une vente conclue pour un montant de 5 milliards de dollars, soit 4,4 milliards d’euros.

Les activités ayant fait l’objet de cession sont principalement celles de production d’arômes et d’acétyles. Ces deux entités, qui emploient plus de 1700 personnes à travers le monde sont désormais détenues par la société pétrochimique de Londres, Ineos.

Suite à l’annonce de la vente, les effets n’ont pas tardé à se faire sentir à la bourse de Londres. L’action BP, qui évoluait en légère baisse juste avant, gagnait 1,38 % quelques minutes après.

 

Les objectifs de BP

Le principal objectif du groupe est présentement son ambition d’atteindre 15 milliards de dollars, un an avant la date prévue sur le calendrier initial. Dans un communiqué, le directeur financier de l’entreprise, Brian Gilvary a souligné que l’opération de vente effectuée avec la société Ineos lui permettra d’atteindre cet objectif.

Même si cette cession prive désormais l’entreprise de ses activités pétrochimiques, elle se réjouit du pas qu’elle a franchi. Cependant, cette vente n’a pas manqué de susciter les interrogations des indiscrets. À ces préoccupations, les dirigeants de la société ont apporté des explications claires et apaisantes. Bernard Looney, qui est une figure emblématique au sein du groupe a anticipé les réactions. Pour lui, « Du point de vue stratégique, le recoupement avec le reste de BP est limité. Faire croître ces activités mobiliserait des capitaux considérables», a déclaré le directeur général de BP.

 

À propos de BP

BP est une compagnie pétrolière spécialisée dans la recherche, l’extraction, le raffinage et la vente de pétrole. Depuis 2010, l’image de la société est comprise, car elle est considérée comme l’une des principales émettrices de gaz à effet de serre dans le secteur des hydrocarbures.

Cette réputation anti-écologique lui a valu une amende record de près de 4,5 milliards de dollars en 2013.

La société a été créée en 1909 et elle a connu des moments de grandeurs et de décadence durant ses 111 années de vie. Suite à la crise liée au Covid-19, la compagnie a annoncé la suppression de 10 000 postes, notamment les postes administratifs représentant environ 15 % de sa masse salariale. Elle compte aussi réduire ses investissements pour sécuriser ses économies.