Bouygues dans le vert appuyé par Crédit Suisse

  •   Le 01/09/2020 à 13h18
  •   DEHOUI Lionel

Bouygues avance de près de 1 % suite aux propos favorables de Credit Suisse qui a décidé de réitérer son opinion « surperformance ». Le broker a également relevé son objectif de cours de 34 à 36 euros au lendemain de la publication par le conglomérat des résultats du deuxième trimestre du groupe.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Bouygues dans le vert appuyé par Crédit Suisse
Droit image : Fred Romero - Flickr

Des résultats trimestriels positifs

Dans la foulée de la publication des résultats trimestriels et semestriels, Bouygues étonne tout le monde en affichant des chiffres supérieurs aux attentes. Le groupe industriel français a en effet réalisé une rentrée de 14,758 milliards d’euros, alors que les analystes l’espéraient à 14,215 milliards d’euros.

Cette performance louable du groupe a motivé la banque d’investissement Crédit Suisse à reconduire son opinion « 'superformance »'. Le broker a également relevé son objectif de cours de 34 à 36 euros. Fortement félicité sur le marché, Bouygues doit surtout ces bons résultats à ses filiales spécialisées dans la construction et dans les télécommunications.

 

Les secteurs « Construction et Télécoms » enregistrent de bons résultats

Malgré les secousses de la crise sanitaire actuelle liée au coronavirus, les différents secteurs d’activités de Bouygues ont travaillé ardemment pour maintenir le cap. Ainsi, Bouygues Construction et Bouygues Télécoms ont fait preuve de leurs belles performances au cours du second trimestre de cette année.

Sur le mobile, la filiale Télécoms a fortement progressé, réalisant au passage un chiffre d’affaires de 3,04 milliards d’euros à la fin de ce premier semestre. Sur la durée d’un an, son chiffre d’affaires a connu une hausse de 4 %. En fait, la filiale avait profité de ces temps de pandémie pour procéder au recrutement massif de clients par mobile.

Quant à la filiale Bouygues Construction, elle a seulement encaissé une perte de 1,25 milliard de son chiffre d’affaires. Cette perte surtout causée par l’épidémie du coronavirus est bien acceptable contrairement aux espérances des acteurs.

 

Les impressions de Crédit Suisse et les enjeux de Bouygues

Au vu de sa rentabilité au premier semestre 2020, Credit Suisse place Bouygues en tête de classement dans son univers de couverture. Pour la grande banque suisse, elle est une première référence envisageable dans un contexte macroéconomique. Après le confinement, le géant français du bâtiment et des télécommunications peut être suivi pour amélioration.

Par ailleurs, les véritables enjeux de la société sont les retombées de la co-entreprise Bouygues Telecom/Cellnex en charge du déploiement de l’infrastructure nationale de fibre optique. Sans oublier la question du maintien de la participation des 14,7 % du capital et 25,4 % des droits de vote dans Alstom après octobre 2020.

 

Qui est Bouygues ?

Créée en 1952, Bouygues est une société anonyme siégeant à Paris. Elle dispose d’une Direction générale et d’un Conseil d’Administration. La société mène des activités notamment dans le domaine de l’immobilier, de la télécommunication, des médias, de l’énergie, de la construction des routes et des BTP. Ces différentes activités sont reparties entre ses cinq filiales qui sont : Bouygues Télécoms, Bouygues Construction, Bouygues Immobilier, Colas et Groupe TF1. En 2019, l’entreprise est présente dans 92 pays à travers le monde et emploie près de 130 500 personnes.