Bourses asiatiques : Hong Kong continue de progresser, Tokyo en chute

  •   Le 21/01/2021 à 09h36
  •   DEHOUI Lionel

Les performances sont diversifiées ce mercredi au niveau des principales Bourses asiatiques. Ainsi, Hong Kong a continué sa progression, aidée par les investissements chinois. Par contre, à Tokyo, les indices se retrouvaient dans le rouge, dans l’attente de l’investiture du nouveau président américain Joe Biden.

--- Publicité ---
Trader sur le Hang Seng !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Bourses asiatiques : Hong Kong continue de progresser, Tokyo en chute

Les données à retenir au niveau des Bourses asiatiques

Ce mercredi, les principales Bourses asiatiques ont connu des performances diverses. Une grande variation est à signaler sur le marché. Ainsi, à Hong Kong, l’indice Hang Seng a enregistré une hausse de 1,08 % à 29.962,47 points. Ceci, bien qu’une grande affluence continue de peser sur les capitaux d’investisseurs de Chine continentale.

Par ailleurs, cette performance du Hang Seng est soutenue par le rebond du titre Alibaba. De son côté, l’indice Composite de Shanghai est également dans le vert. Il a évolué de 0,47 % à 3.583,09 points. Aussi, une nette progression est à noter pour l’indice Composite Shenzhen. Ce dernier a progressé de 1,43 % à 2.412,56 points.

En revanche, à Tokyo, les performances sont moins intéressantes. En effet, le marché tokyoïte se retrouve dans le rouge ce mercredi. L’indice Nikkei a lâché 0,38 % à 28.523,26 points. Pour sa part, l’indice élargi Topix a perdu 0,34 % à 1.849,58 points.

 

Tokyo influencé par les actualités aux États-Unis

Ce mercredi, la bourse de Tokyo a emboîté le pas à celle de New York pendant la séance. Pourtant, elle avait terminé la séance du mardi dans le vert. Cette performance était notamment aidée par l’audition au Sénat de la future secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen. En effet, cette dernière a donné son approbation pour un plan de relance ambitieux.

Cependant, le marché tokyoïte n’a pas pu profiter d’autres facteurs de soutien pour acter son progrès au niveau des Bourses asiatiques ce mercredi. D’ailleurs, il continue d’être perturbé par les chiffres de la pandémie du coronavirus au Japon et dans d’autres pays du monde. En outre, Tokyo recule dans l’attente de l’investiture sous haute tension du nouveau président des États-Unis Joe Biden.

D’un côté, il y a la pandémie du Covid 19 qui continue de sévir aux États-Unis. De plus, le traumatisme encore frais des émeutes au Capitole il y a deux semaines continue de choquer les Américains. Pour rappel, cette manifestation avait occasionné cinq morts.

 

Du côté des valeurs

Le titre de la première compagnie aérienne japonaise ANA Holdings a enregistré une baisse de 3,35 % à 2.232,5 yens. Les activités du groupe continuent d’être perturbées par la crise sanitaire qui perdure. Cette situation devrait contraindre la société à faire l’annonce d’une perte record sur les 9 premiers mois de son exercice 2020/21 (à partir du 1er avril dernier).

Le montant de cette perte est estimé à plus de 300 milliards de yens (2,4 milliards d’euros), selon l’agence de presse Jiji. Aussi, les mauvaises performances du groupe en Bourse ont agi sur l’action de son principal concurrent Japan Airlines. Celle-ci a perdu 1,76 % à 1.888 yens.

De son côté, le titre Alibaba a enregistré une nette progression de 8,52 % à Hong Kong ce mercredi. En effet, la séance a été marquée par la réapparition de Jack Ma, le fondateur du géant chinois du commerce en ligne.