Bourse de Tokyo : la progression du virus suscite une ambiance de prudence

  •   Le 18/07/2020 à 11h03
  •   DEHOUI Lionel

Alors que les marchés financiers abordent le dernier jour de travail en cette semaine, plusieurs nouvelles font échos dans la presse. Il est de plus en plus évident que le monde fait face à une nouvelle vague de l’épidémie du coronavirus. Les différents chefs de gouvernement européen se sont d’ailleurs réunis pour décider d’un plan de soutien colossal afin de relancer l’économie sur le continent. Pendant ce temps, la Bourse de Tokyo a reculé légèrement à la clôture de ce vendredi.

Trader sur le Nikkei 225 !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Les indices du marché japonais

En effet, ce vendredi, la Bourse de Tokyo a été lestée par la morosité des chiffres de Wall Street à la veille. Au fait, les différents indicateurs de l’économie américaine sont mitigés et les États américains font face à une nouvelle poussée du Covid-19. La situation sanitaire dans la capitale japonaise est identique et les indices de l’économie de Tokyo ont régressé ce vendredi 17 juillet 2020.

L’indice élargi Topix a cédé 0,33% à 1.573,85 points. De même, l’indice vedette Nikkei a perdu 0,32% à 22.696,42 points à la clôture de la séance de ce vendredi. Cependant, le Nikkei a fait une montée de 1,8% sur l’ensemble de la semaine dernière.

 

La note d’une agence et le record du Covid-19

Pour Mizuho Securities, les inquiétudes liées à l’augmentation des cas de contamination au coronavirus ont impacté une nouvelle fois les échanges. Toujours dans sa note, Muziho Securities a ajouté que l’influence de ces inquiétudes sur l’économie nationale a aussi impacté les échanges.

Par ailleurs, la région de Tokyo a fait une communication sur les statistiques entourant l’évolution du coronavirus ce vendredi. Selon les chiffres, il y a 293 nouveaux cas quotidiens de coronavirus. Ce chiffre représente carrément un nouveau record journalier depuis le commencement de cette crise sanitaire qui ne cesse de perdurer. Tous ces facteurs ont eu leurs impacts sur les différentes valeurs japonaises en ce vendredi.

 

Les valeurs nippones

Les secteurs des transports et du tourisme sont en difficulté suite à la décision des autorités japonaises de réduire un important plan d’aide. Il s’agit en effet du programme d’aide qui vise à promouvoir l’ensemble du secteur touristique à l’interne pendant cet été. Une mesure pour faire face à la recrudescence du coronavirus au Japon.

Toutefois, il est prévu que la région de Tokyo la plus frappée par l’épidémie dans l’archipel sera exclue de ce fameux dispositif. C’est dans ce contexte de prudence que l’agence de voyages IHS a régressé de 2,53% à 1.616 yens. Elle est suivie dans sa chute par la compagnie aérienne Japan Airlines qui a perdu 2,34% à 1.981 yens. Sa concurrente directe ANA Holdings a cédé 3,63% à 2.477,5 yens.

Remarque : les différents titres des compagnies ferroviaires du Japon ont également terminé dans le rouge ce vendredi.

 

Les devises de ce vendredi

La monnaie japonaise prenait légèrement de la valeur face au dollar alors qu’il sonnait 06H50 GMT. Un dollar s’échangeait en effet à 107,18 yens contre 107,27 yens le jour précédent (21H00 GMT). Le yen a également progressé face à l’euro avec 122,01 yens pour un euro. La veille, l’euro valait 122,11 yens. Par contre, la situation est stable entre l’euro et le dollar avec un euro qui valait 1,1384 dollars tout comme la veille.