La Bourse de Tokyo finit en nette hausse, portée par un yen plus faible

  •   Le 23/03/2020 à 16h55
  •   DEHOUI Lionel

Le soleil s’est levé ce lundi sur le marché financier avec une énorme nouvelle. Vous vous demandez certainement s’il s’agit d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle qui serait liée à la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. Sachez simplement qu’il s’agit de la nouvelle qui a probablement fait sourire les acteurs du marché financier asiatique, plus précisément les investisseurs impliqués dans l’évolution de la Bourse de Tokyo. Au fait, la Bourse japonaise est en hausse. Ce qu’il faut savoir est que cette progression en forte hausse ce matin est soutenue par une chute du yen. De l’autre côté, le titre de SoftBank Group a eu un progrès grâce au soutien d’un plan XXL de cessions d’actifs ainsi que de rachat d’actions. En effet, l’indice vedette Nikkei a gagné 2,02% et cumule à 16.887,78 points. L’indice élargi Topix a également fait un gain de 0,68% à 1.292,01 points.

Trader sur le Nikkei 225 !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Le contexte japonais

Il faut savoir que le vendredi dernier, la place de Tokyo est demeuré fermé, car c’était un jour férié sur l’ensemble du territoire Japonais. Mais il y a des déclarations qui expliquent la hausse observée en ce jour. Selon le courtier Shinichi Yamamoto de chez Okasan Securities auprès de l’AFP, « un yen relativement bon marché a incité les acteurs à racheter des actions ». C’est un point de vue fondé compte tenu du contexte actuel.

Par ailleurs, les investisseurs japonais devront également faire face au probable report des Jeux Olympiques prévus pour se dérouler cet été dans la ville de Tokyo. Pendant longtemps, cette possibilité n’a jamais été évoquée. Mais depuis hier, le Comité International Olympique (CIO) a discuté de la question. Ce matin, Shinzo Abe, le Premier ministre japonais a reconnu pour la première fois qu’un report des JO « pourrait devenir inévitable » à cause du Covid-19.

 

La situation de SoftBank Group

Il faut noter l’avancée spectaculaire du titre de SOFTBANK. En effet, le géant groupe japonais spécialisé dans les nouvelles technologies a enregistré un net rebond assez impressionnant. Le rebond est de 18,6% à 3,187 yens. Le groupe atteint le plafond autorisé sur la séance de la capitale japonaise. Son titre a avancé jusqu’à 4.500 milliards de yens, soit 38 milliards d’euros, après la publication par le groupe du plan massif de cession d’actifs sur l’an.

Le plan lui permettra de réduire son endettement et de financer un énorme programme de rachat de ses propres actions. Le programme étant relevé ce lundi à 2.500 milliards de yens contre 500 milliards de yens réunis jusqu’à l’heure actuelle. Il s’agit d’un groupe très endetté et qui avait enregistré des pertes abyssales la semaine précédente avec un plongeon record dépassant les 17% jeudi en suscitant des inquiétudes sur la solidité financière de ladite société.

 

Le pétrole et les devises

Il sonnait environ 07H15 GMT quand le baril de Brent de la mer du Nord chute de 2,63% à 26,27 dollars. Le baril de brut américain WTI à la même heure a eu un gain de 1,1% à 22,88 dollars.

Ce lundi, un euro vaut 118,24 yens contre 118,82 yens le jeudi dernier suite à la fermeture de la Bourse de Tokyo même s’il correspondait à 118,53 le vendredi à 19H00 GMT. Le dollar valait 110,20 yens à 07H20 contre 108,65 yens le jeudi passé. Le dollar faisait 111,35 yens lors du cours de changes le vendredi à 19H00 GMT.