+7,1% au 4eme trimestre 2019 : la hausse du bénéfice de Fiat Chrysler

  •   Le 07/02/2020 à 06h40
  •   ROBERT Damien

Les indicateurs semblent revenir au vert pour Fiat Chrysler (FCA), la société italo-américain propriétaire des marques Fiat, Chrysler, Jeep, Alfa Romeo, Maserati, Dodge et Ram. En effet, le géant automobile a annoncé une forte hausse de son chiffre d’affaire au 4 ème trimestre 2019, plus 7,1%. Cette annonce a été immédiatement suivie par une réaction positive de la bourse de Milan. Le 6 février en début d’après-midi, l’action du construction a vu son cours augmenter de presque 3%.  

Tradez l'action FIAT en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
+7,1% au 4eme trimestre 2019 : la hausse du bénéfice de Fiat Chrysler
Droit image : Ivan Radic - Flickr

Quel est le montant du bénéfice de Fiat Chrysler 2019 ?

L’EBIT de Fiat Chrysler du dernier trimestre 2019 s’élève à 2,12 milliards de dollars. L'EBIT est le bénéfice avant paiement des impôt. Ce résultat est supérieur de 0,5 % aux attentes. Cependant, malgré une bonne fin d'année, le bénéfice de l’ensemble de l’exercice 2019 est en baisse de 19% alors qu’en 2018, l’EBIT avait progressé de 3%, un record pour le groupe. Il est, d’ailleurs, inférieur aux objectifs, 6,67 milliards au lieu de 6,7. Le 4ème trimestre 2019 a donc vu l’activité du groupe se redresser fortement.

Par ailleurs, la firme automobile s’est fixé un objectif ambitieux pour 2020, à 7 milliards soit une progression annuelle de plus de 4,5%.

 

Comment expliquer les résultats de Fiat Chrysler ?

Le dernier trimestre 2019 a connu un rebond grâce à deux phénomènes. Le constructeur automobile voit, tout d’abord, son activité se maintenir en Amérique du Nord. Et, les résultats en Amérique Latine sont en progression. A noter, cependant, que sur l’année 2019, le nombre de véhicules vendus est en baisse de 9%.

Par ailleurs, le directeur général de FCA, Mike Manley qui a succédé à Sergio Marchionne en 2018, a assuré que la baisse de bénéfice sur l’ensemble de l’année 2019 s’explique par les investissements, dont la fusion avec PSA officialisée en décembre 2019. Cette fusion devrait coûter 50 millions de dollars au groupe et sa finalisation est prévue, pour le premier trimestre 2021. Le géant Fiat Chrysler PSA va ainsi devenir le 4ème constructeur automobile mondiale avec plus de 8 millions de véhicules dans le Monde, 14 marques et près de 400 000 salariés. Et, grâce à cette fusion, les constructeurs vont réaliser des économies substantielles, moins 40%, pour le service achat, par exemple.

Le directeur général souligne que les investissements sont destinés à assurer la pérennité du constructeur italo-américain. La baisse 2019 ne doit donc pas inquiéter les actionnaires, car elle n’est que temporaire et vise à préparer l’avenir. Vu la hausse du cours de la bourse, 2,9% à mi-journée, le 6 février 2020, ce message rassurant semble avoir été entendu par les marchés financiers.