La BNP Paribas pourrait racheter Orange Bank et Floa Bank

  •   Le 29/03/2021 à 09h54
  •   HARMANT Adeline

Nous avons appris ce matin un peu plus de détails à propos de la cession des activités bancaires du groupe Orange sous le nom d’Orange Bank et qui pourraient finalement trouver acquéreur auprès de la BNP Paribas. Découvrons ensemble quelques précisions à propos de cette opération.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
La BNP Paribas pourrait racheter Orange Bank et Floa Bank
Droit image : Global Panorama - Flickr

Des activités bancaires en berne pour Orange :

C’est après trois années de bilan plutôt médiocre que le groupe Orange cherche un partenaire bancaire pour reprendre les activités de sa banque en ligne Orange Bank. Après des pertes importantes, Groupama qui est l’actionnaire majoritaire de cette enseigne souhaite arrêter les frais en privilégiant une reprise par un groupe bancaire.

Trois banques françaises ont ainsi manifesté leur intérêt pour cette banque en ligne avec la BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole qui considère qu’il s’agit d’une opportunité de rentabiliser leurs banques en ligne.

Mais en réalité, seule la BNP Paribas est actuellement en tête de liste pour cette reprise et Orange considère qu’un partenariat avec ce groupe bancaire serait solide. BNP Paribas compte quant à elle profiter du réseau international d’Orange en Afrique, en Espagne et en Pologne et proposer des services financiers, d’assurance et de crédit aux particuliers et aux entreprises par le biais de cette plateforme. Il détient déjà la banque en ligne Hello Bank qui a aussi besoin d’une accélération pour devenir rentable, ce que permettrait sans doute le rachat d’Orange Bank.

Mais BNP Paribas entend prendre le contrôle d’Orange Bank et ne se limitera pas à une place minoritaire, ce qui semble poser problème à Orange qui souhaite conserver la marque tout en cédant uniquement le contrôle de sa banque en ligne.

 

Les autres banques peu enthousiastes :

Du côté des concurrents, même Boursorama semble peu séduit tout comme la Société Générale qui est concentrée sur son projet de fusion avec le Crédit du Nord.

Enfin, le Crédit Agricole ne se montre pas particulièrement emballé non plus. Il vient en effet de procéder au sauvetage de sa banque en ligne BforBank qui perd encore de l’argent et a besoin d’une alliance lui permettant de redevenir rentable. Mais celui-ci souligne qu’il ne connait pas le vrai fonds de commerce et les clients actifs d’Orange Bank. Le groupe précise également que le Crédit Agricole n’a pas envie de continuer à gérer les clients de Groupama qui est son éternel rival.

Les autres banques ont quant à elles déjà refusé de se porter candidates dont la Banque Postale qui vient de lancer sa banque en ligne Ma French Bank ou la Banque Populaire qui mise avant tout sur une digitalisation de ses réseaux et n’a pas besoin d’une banque alternative.

Le Crédit Mutuel est quant à lui en train de vendre sa banque commune avec le groupe Casino, Floa Bank pour laquelle la BNP Paribas pourrait d’ailleurs également se porter acquéreur aujourd’hui.