BNP Paribas progresse de 3 % à 37,6E

  •   Le 01/09/2020 à 13h00
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe bancaire français BNP Paribas est une banque spécialisée en gestion d’actifs créée depuis 2000. Cotée sur Euronext, elle se démarque par son activité, sa rentabilité et son rang de 10e groupe bancaire sur le plan international. Le titre a connu une hausse spectaculaire ce lundi, poussé par le symposium du jeudi passé.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
BNP Paribas progresse de 3 % à 37,6E
Droit image : Global Panorama - Flickr

Les tenants de cette progression

D’un point de vue juridique, BNP Paribas est une société anonyme siégeant au boulevard des Italiens à Paris et présente dans 71 pays. Ses principaux actionnaires sont des investisseurs institutionnels européens et étrangers. En 2020, sa valeur de marque est de 12 milliards d’euros et elle est classée 8e marque française ayant une valeur élevée.

Dans un contexte de crise sanitaire paralysant la quasi-totalité des secteurs, les réflexions vont toutes dans le sens de la restructuration. Le jeudi passé a eu lieu un « symposium virtuel ». Il a été organisé par la Réserve fédérale américaine (Fed). Au cours de cette rencontre tant attendue par différents acteurs du monde des affaires, l’intervention du président de la Fed a eu une réaction plutôt positive.

 

L’intervention du président de la Réserve fédérale

Le dirigeant de la Réserve fédérale Jérôme Powell a annoncé que la banque visera 2 % d’inflation moyenne désormais. Dans sa nouvelle stratégie, la Fed expose les grands axes du nouveau cadre de politique monétaire. Elle soutient que le maintien de l’objectif d’inflation à un taux de 2 % est préférable pour maintenir une économie plus ou moins stable. Ceci afin de ne pas subir les risques d’une inflation trop faible.

Cette intervention de Jérôme Powell a eu pour effet de propulser les banques américaines. La cote américaine a progressé et le CAC 40 était presque stable.

 

Un nouveau rebondissement dans le corridor 39,5/34E par BNP Paribas

Le discours de Jérôme Powell, président de la Fed, a eu des impacts plus ou moins positifs. Notamment, à Wall Street, le secteur bancaire a enregistré des évolutions très encourageantes suite à l’adoption de l’objectif de 2 % d’inflation. Un tel rebondissement a ainsi affecté la société française BNP Paribas qui à son tour progresse de 3 % à 37,6E. En effet, depuis le mois de juin, le titre du groupe bancaire français évoluait dans un corridor de 39,5/34E. Pour le compte de cette année 2020, BNP Paribas a connu deux pics potentiels. L’un de 39,45E atteint le 8 juin et un second de 38,54E le 21 juillet 2020. Malgré les turbulences, le groupe parvient à réaliser un nouveau sommet positif, mais toujours dans le même corridor.

En passant de 3 % à 37,6E, le géant gestionnaire d’actifs et de l’assurance évalue sa performance actuelle et la confronte à celles antérieures. Cet exercice révèle que les activités de BNP Paribas se montrent assez résilientes face aux conséquences engendrées par la crise sanitaire actuelle. Le monde des affaires étant aujourd’hui erratique, les investisseurs et opérateurs d’un air méfiant se trouvent limités dans leurs décisions financières. En attendant un marché de plus en plus stable pour les capitaux, BNP Paribas continue de mettre en place les stratégies pour une bonne gestion des actifs.