BMW : Forte hausse de son bénéfice au premier trimestre

  •   Le 22/04/2021 à 15h58
  •   DEHOUI Lionel

Selon les résultats préliminaires publiés en début de semaine, BMW a réalisé 3,75 milliards de bénéfice pour le premier trimestre. Inattendu, ce résultat est considérablement meilleur à celui des trois premiers mois de l’année précédente. Le groupe a notamment bénéficié de la forte demande en Chine et de l’augmentation de ses prix de vente.

--- Annonce ---
Trader l'action BMW !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
BMW : Forte hausse de son bénéfice au premier trimestre
Droit image : Ana_Cotta - Flickr

Un résultat qui surprend plus d’un

Alors que la publication officielle des résultats du groupe est attendue pour le 7 mai, des chiffres provisoires ont déjà été annoncés par le constructeur allemand. Lors d’une communication imprévue, le groupe BMW a soufflé que son bénéfice imposable pour le compte du premier trimestre s’est envolé de 370 %. Cela revient à un total de 3,75 milliards, soit beaucoup plus que ce qu’attendait le marché, d’après lui.

En effet, les ventes du groupe ont accéléré au niveau de toutes les grandes régions. Au cours de la communication, la société a mis un accent sur la Chine, où les prix ont beaucoup progressé. De plus, une hausse de la demande de voitures d’occasion a également été observée.

Pour rappel, la même explication avait également été avancée par son concurrent Daimler pour justifier son bénéfice du premier trimestre. La demande chinoise aurait explosé pour ses berlines Mercedes-Benz, avec une hausse des prix.

 

Un résultat qui vient relever BMW de sa chute de 2020

À priori, le succès de BMW est relatif à la relève de sa croissance en Chine, mais pas que là. En effet, le groupe a souligné également que les ventes ont été positives dans toutes les autres régions du monde. Une situation qui apporte soulagement et satisfaction à l’entreprise, qui avait notamment été éprouvée par les débuts du Covid-19 en 2020.

Au premier trimestre de l’année écoulée, la société basée à Munich n’avait encaissé que 798 millions d’euros de bénéfice. Quant au second trimestre de la même année : c’est-à-dire entre avril et juin 2020, elle a enregistré une perte de 300 millions d’euros. Une chute qui n’est rien d’autre que la conséquence des arrêts de production en Europe pour cause de Coronavirus.

Toutefois, il convient de préciser que la galère du constructeur allemand n’a pas duré longtemps. Ses activités ont repris dans le vert au troisième trimestre, avec un bénéfice avant impôts de 5,2 milliards d’euros. Ayant replié de 27 %, son bénéfice net était de 3,9 milliards d’euros.

 

BMW veut renforcer sa présence dans l’électrique

Pour le compte du trimestre précédent, la marge opérationnelle de la société a grimpé de 9,8 %, beaucoup plus que les 1,3 % qu’il a encaissé au premier trimestre 2020.

Fort de son succès, le groupe a annoncé qu’il va renforcer sa présence dans l’électrique à partir de cette année. D’ailleurs, avec des lois européennes de plus en plus strictes, le constructeur n’a plus trop le choix, en réalité.

Dans ce sillage, le patron du groupe, Olivier Zipse, a fait la promesse que treize nouveaux modèles à batteries seront disponibles d’ici trois ans. Le groupe veut notamment rattraper son retard et devenir à nouveau le pionnier de l’automobile électrique.