Blue Origin : Jeff Bezos marque des points dans les voyages spatiaux !

  •   Le 21/07/2021 à 18h06
  •   DEHOUI Lionel

Jeff Bezos a signé une nouvelle étape dans l’industrie du tourisme spatial, réalisant son rêve spatial lors du premier vol habité de sa société Blue Origin. Après quelques minutes en apesanteur, la capsule est descendue et a atterri dans le désert après 10 minutes de vol.

Blue Origin : Jeff Bezos marque des points dans les voyages spatiaux !
Droit image : Kevin Gill

Un premier voyage touristique réussi

Le propulseur New Shepard, avec une capsule spatiale transportant 4 personnes a décollé à 8 h 11 (13 h 11 GMT). Le décollage s’est fait quelques minutes plus tard que prévu, depuis une zone isolée du désert de l’ouest du Texas. La zone se situe précisément à quarante kilomètres de la Ville de Van Horn.

Dans ce vol entièrement autonome, Jeff Bezos était accompagné de son frère Mark, de même que la spécialiste de l’aviation Wally Funk, 82 ans, ainsi que le premier client à payer le ticket de Blue Origin. Il s’agit d’un Néerlandais de 18 ans dénommé Oliver Damien, qui est ainsi devenu le plus jeune astronaute de l’histoire.

En effet, le nouveau Shepard a utilisé un moteur à oxygène et à hydrogène liquides pour accélérer dans l’espace, à une vitesse supérieure à Mach 3, sans émission de carbone. Ensuite, la capsule s’est séparée de son propulseur et les nouveaux astronautes sont restés à 107 kilomètres pendant quelques minutes.

 

Au-delà de 100 km

Après leur envol, les touristes spatiaux ont pu dépasser la ligne Carmen (100 kilomètres), qui est la frontière internationalement reconnue entre l’atmosphère terrestre et l’espace. Cette altitude leur permet d’admirer les courbes de la planète bleue, ainsi que le noir profond de l’univers. Ceci, depuis la grande fenêtre d’observation qui occupe un tiers de la surface de la cabine.

Selon le flux audio provenant de l’appareil, on peut entendre Mme Funk déclarer : « C’est tout noir ici ». Après que les visiteurs ont passé quelques minutes en apesanteur, la capsule est descendue en chute libre. Elle a déployé trois énormes parachutes, puis une dizaine de minutes plus tard, un propulseur arrière s’est posé délicatement dans le désert.

À leur arrivée, les quatre passagers étaient en bonne santé et ont été acclamés par l’équipe de Blue Origin. Quant au propulseur, il est revenu de façon autonome dans la zone d’atterrissage à proximité du site de lancement. La mission a été réalisée à l’occasion du 52e anniversaire du premier alunissage de Neil Armstrong et Buzz Aldrin.

 

Quelques jours de retard face à Virgin Galactic

Pour rappel, à la date du 11 juillet, Richard Branson, le fondateur de Virgin Galactic, a également traversé les limites de l’atmosphère terrestre. Ce qui démontre qu’il a devancé l’ancien PDG d’Amazon dans cette bataille de milliardaires. Cependant, la capsule britannique de Virgin Galactic n’a atteint qu’une altitude de 86 kilomètres.

Toutefois, Jeff Bezos, 57 ans, a insisté sur le fait que cette nouvelle quête des étoiles n’était « pas une bataille ». Le fondateur d’Amazon a créé Blue Origin en 2000. Son but est de construire un jour des colonies spatiales flottantes avec une gravité artificielle et des endroits où des millions de personnes peuvent travailler et vivre.

Actuellement, la société construit une fusée orbitale à forte poussée dénommée New Glenn, ainsi qu’un module lunaire. Elle espère signer un contrat avec la NASA et son programme Artemis, afin de devenir le principal partenaire privé de l’agence.