Bitcoin : pénalisé en raison des prises bénéfices et l’Inde après dépassement des 60 000 dollars

  •   Le 17/03/2021 à 23h59
  •   DEHOUI Lionel

Les nouvelles au sujet du Bitcoin devenaient de plus en plus intéressantes chaque jour. Par exemple, en début mars, tout le monde se demandait jusqu’à quel niveau pourrait grimper le bitcoin puisqu’il faisait d’importants gains. La semaine écoulée, il dépasse la barre des 60 000 dollars. Mais le voici brusquement pénalisé en ce début de semaine.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Bitcoin : pénalisé en raison des prises bénéfices et l’Inde après dépassement des 60 000 dollars

Le Bitcoin en difficulté

En fin d’après-midi du lundi passé, le bitcoin signait un recul de 5,75 % à 56 713 dollars. Il avait pourtant dépassé le seuil significatif des 60 000 dollars en fin de semaine dernière. Il reste la cryptomonnaie la plus connue même s’il pourrait être également pénalisé à cause d’une possible interdiction des monnaies virtuelle en Inde.

En effet, l’Inde envisage d’instaurer une loi qui va interdire l’usage des cryptomonnaies et exposera de fortes amendes à certaines personnes. Les Indiens qui effectueront des transactions crypto dans le pays ou qui détiennent de tels actifs numériques sont les plus visés par cette décision.

Il faut souligner que la directrice pour la France de Bitpanda est revenue sur les récents records du Bitcoin le lundi matin. Il est presque impossible de trouver désormais un portefeuille d’investissement qui ne prendrait pas en compte de cryptomonnaie. Ce qui est bien compréhensible en considérant deux raisons principales.

 

Le Bitcoin s’impose naturellement

La première raison n’est rien d’autre que le soutien indéfectible manifesté par les grandes entreprises, les industriels, les investisseurs institutionnels et les leaders d’opinion. La deuxième raison est tout simplement les performances de l’actif lui-même. Il faut dire que le Bitcoin se dirigeait déjà vers la barre des 100 000 dollars avant sa chute.

En outre, il faut noter qu’un nombre important d’investisseurs particuliers achètent de façon régulière une fraction de bitcoin. Ce qui explique l’augmentation presque quotidienne de son prix.

Cette élévation du prix est la conséquence de la légère chute observée dans les échanges au cours des récentes semaines. C’est la preuve que ce n’est pas Elon Musk ou autres célébrités qui sont responsables de la montée artificielle des prix. Il faudrait plutôt admettre que le monde assiste tout simplement à une réalité. Celle selon laquelle le bitcoin est devenu un actif mature qui s’impose dans bon nombre de portefeuilles. Particuliers et institutions sont donc concernés.

 

L’évolution du cours des devises

Du côté du FOREX, le Dollar est resté cantonné dans d’étroites limites, faute de catalyseurs et de chiffres marquants. Par exemple, le Dollar Index grappillait +0,15 % à 91,82. En revanche, l’Euro s’est effrité de -0,25 % face au Dollar et reste en oscillation entre 11 920 et 11 930. Quant à la Livre Sterling, elle a cédé 0,25 % face au billet vert.

Par contre, le Franc suisse se montrait le plus vigoureux avec un rebond de 0,2 % devant la monnaie américaine. Il prenait 0,3 % dans les changes du lundi dernier face à l’Euro vers 11 070. Le dollar restait tout de même en hausse de 0,2 % depuis le matin à 7 h. Il n’a donc pas capitalisé suite à l’annonce d’un meilleur indice d’activité manufacturière « Empire State ». Il s’agit d’un indice compilé par la Fed américaine.

Celui-ci est ressorti en hausse de 5 points au mois actuel à + 17,4 contre le gain de +2,5 Pts vers 17, qu’avait préalablement anticipé le consensus.