Biophytis : Reprise de sa cotation après sa suspension depuis le 7 mai

  •   Le 21/05/2020 à 15h03
  •   DEHOUI Lionel

Sur la liste des sujets les plus en vogue depuis le mardi, il en a un dans le lot qui attire tous les regards. Il s’agit de la société Biophytis. Spécialisée dans la biotechnologie, elle avait résilié le contrat de financement signé avec Negma. Les deux groupes se sont retrouvés devant les juridictions, mais Biophytis est condamné partiellement en première instance. La biotech prévoit faire appel, mais la décision est de nature exécutoire. Ce qui a des implications immédiates. Biophytis a pour spécialité le traitement des maladies en rapport avec l’âge. Il est obligé d'apprêter la mise sous séquestre d’un total de 2.050.000 d’actions. Ce qui est destiné à être livré à Negma. Le groupe reconnu particulièrement pour les maladies neuromusculaires a fait savoir depuis le mardi que la cotation de ses actions reprendra. Celle-ci étant en suspension depuis le 7 mai et attendant une ordonnance de référé en provenance du tribunal commercial de Paris.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Biophytis : Reprise de sa cotation après sa suspension depuis le 7 mai

La résiliation

Negma Group est un spécialiste des financements alternatifs et s’est retrouvé dans une posture litigieuse avec Biophytis. Tout a commencé en août 2019 avec la signature d’un contrat de financement entre les deux groupes. Ce qui se fera par émission de bons de souscription (ORNANE-BSA), mais aussi d’obligations convertibles. Rappelons que Negma a remplacé la structure Bracknor Fund avec qui Biophytis a conclu l’accord. Negma a effectué des conversions.

Ces dernières ont entraîné des ventes importantes dans une situation de réduction de la valorisation. Le cours d’action se retrouve ainsi inférieur au nominal et Negma réclame des pénalités en cash selon l’explication du PDG Stanislas Veillet. Biophytis essuyait donc d’excessives réclamations en provenance de Negma qui n’a pas accepté le ralentissement de sa conversion. Biophytis a ensuite résilié le contrat comme déclaré le 7 avril.

 

Motif de condamnation et recours

La firme a tout de suite signé une autre ligne de financement avec Atlas, un fonds américain pour l’investissement en replacement de celui résilié. Il était conclu sur 3 millions d’euros par tranche et durant 8 tranches. Soit 24 millions et dépourvu de clauses de pénalité.

Negma a par la suite fait recours à la justice afin de se faire payer 910.900 euros comme pénalité venant de Biophytis. En plus, ce dernier veut une livraison de 7 millions d’actions Biophytis.

Le tribunal a alors condamné Biophytis à payer les provisions de 378.067 euros en référé et sous astreinte ainsi qu’une livraison de 2.050.000 actions. Une décision qui est exécutoire et Biophytis l’a compris en prenant les dispositions nécessaires pour sa mise en œuvre. Toutefois, il pense recourir au tribunal commercial parisien très rapidement afin que ce dernier juge les erreurs de Negma. L’instance de Paris se prononcera aussi sur la logique d’action de Biophytis.

Information : Dans l’objectif de se conformer à la décision du tribunal, Biophytis donne la priorité à une émission de nouvelles actions. Il fera également recours à une augmentation du capital réservé au fonds Negma. Cependant, il rassure ses investisseurs que l’application des mesures imposées par le tribunal ne pourra pas ébranler ses finances. Il possède plus de 7,2 millions d’euros en trésorerie en fin avril.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade