BIOCORP : Chiffre d’affaires peu amélioré en 2020, de robustes perspectives pour 2021

  •   Le 19/04/2021 à 12h54
  •   DEHOUI Lionel

Plusieurs faits ont marqué l’activité de BIOCORP tout au long des douze mois de l’exercice 2020. Le groupe a renforcé son partenariat avec le biopharmaceutique SANOFI à travers Mallya. Plus de 5,25 millions d’euros seront versés comme un nouvel upfront. Il y a eu également le lancement commercial de Mallya en 2020. Voici le point sur cette période et les perspectives de BIOCORP.

BIOCORP : Chiffre d’affaires peu amélioré en 2020, de robustes perspectives pour 2021

Légère amélioration de l’activité de BIOCORP

À l’issue de l’exercice 2020, BIOCORP a réalisé 8,456 millions d’euros comme chiffre d’affaires. L’activité a donc progressé légèrement comparativement à son niveau (fin d’exercice 2019) où le CA s’affichait à 8,447 millions d’euros. Il y a également deux milestones d’un montant de 2,250 millions d’euros qui ont été reportés sur 2021 alors qu’ils étaient prévus initialement pour 2020. L’ensemble des autres produits d’exploitation ressortent à 20.500 euros en comparaison aux 823.000 euros de 2019.

Le coût très élevé des travaux encours fin 2019 est la principale cause de cette forte variation. Ce qui a engendré une hausse de 20,1 % des charges d’exploitation à 10,082 millions d’euros en 2020 par rapport à l’exercice précédent. Ce qui s’explique par la hausse de la masse salariale, des horaires, des achats de matières premières ainsi que de la sous-traitance.

Par conséquent, le résultat d’exploitation est négatif à 1,605 million d’euros alors qu’il était positif un an plus tôt.

 

Résultat (net et opérationnel) et Trésorerie de BIOCORP

Du côté du résultat financier 2020, il ressort à 0,155 million d’euros contre 0,158 million d’euros en fin 2019. Un niveau principalement dû aux intérêts des emprunts obligataires. Le résultat exceptionnel en fin 2020 s’affiche à 267.000 euros alors qu’il était de 81 500 euros à l’issue de 2019. L’ensemble cumulé du Crédit Impôt Innovation (CII) et Crédit Impôt Recherche (CIR) dont a bénéficié BIOCORP s’élève à 251.500 euros.

Au demeurant, le groupe affiche un résultat net déficitaire à hauteur de 1,242 million d’euros alors qu’il faisait un profit de 960.000 l’an dernier.

Sa trésorerie s’est fortement progressée et s’établit à 4,972 millions d’euros contre 2,007 millions d’euros, il y a un an. Cette amélioration a été possible grâce aux 2,1 millions d’euros apportés par le PGE, et à un placement privé de 4,2 millions d’euros.

Le groupe BIOCORP a récemment ouvert de nouveaux marchés qui enregistrent de fortes croissances et rassemblent plus de 850 000 utilisateurs.

 

Les perspectives de BIOCORP

L’année 2020 a révélé au monde économique les potentialités dont dispose BIOCORP pour mener à bien sa stratégie d’internationalisation. C’est pourquoi il a établi de nombreuses alliances en vue du déploiement de Mallya.

Le développeur et fabricant de dispositifs médicaux connectés et de systèmes de délivrance prévoit un lancement commercial à grande échelle pour Mallya. Hormis le marché du diabète, le groupe envisage de mettre en place de nouvelles solutions connectées destinées à d’autres marchés.

Ainsi, BIOCORP prévoit s’engager dans un nouvel accord avec l’une des géantes sociétés du secteur pharmaceutique. L’actuel exercice se montre très promoteur et suscite de l’excitation au sein des différentes équipes du leader de ce secteur. Le groupe espère qu’il sera très enthousiasmant pour ses actionnaires et ses 70 collaborateurs.