Partenariat entre Total et PSA dans la production de batteries électriques

  •   Le 31/01/2020 à 14h29
  •   HARMANT Adeline

Ce matin du 31 janvier 2020, nous venons d’apprendre que le groupe Total et le groupe PSA ont décidé de s’associer dans le cadre d’un partenariat dans le but de créer une sorte d’« Airbus » des batteries pour les véhicules électriques. Il s’agit en effet d’un projet qui sera basé sur un protocole de recherche et développement de pointe qui sera apporté par la filiale de Total Saft.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade

Un "Airbus" des batteries en cours de développement :

Dans le communiqué de presse paru ce matin, Saft, filiale de Total ainsi que le groupe Peugeot-Citroën et sa filiale Opel ont annoncé leur intention de développer en commun une activité de production de batteries à destination des véhicules électriques en Europe. Pour cela, ces entreprises ont l’intention de créer une société commune qui sera appelée « Automotive Cell Company ».

Le but de cette co-entreprise sera donc la recherche et le développement de pointe notamment apporté par Saft dans le but de produire, à l’horizon 2023, des batteries pour véhicules électriques. Comme vous l’aurez compris la première étape de cette collaboration concernera des activités de R&D intégrant notamment la création d’une usine pilote sur le terrain de l’usine Saft située à Nersac et dont le démarrage est prévu pour le milieu de l’année 2021. Cette usine nécessitera un investissement de plus de 200 millions d’euros et permettra par la suite d’investir dans une usine de fabrication à plus grande échelle avec une puissance de 8 GWh tout d’abord, puis 24 GWh à terme et qui se situera sans doute dans la région Haut de France. Une seconde usine devrait ensuite être déployée en Allemagne avec une capacité équivalente et pour la fin de l’année 2030, ce qui représente une capacité cumulée de l’ordre de 48 GWh.

Le projet de partenariat entre ces deux grands groupes va donc permettre la production de plus d’un million de batteries chaque année, ce qui représente pas moins de 10 à 15% du marché européen. Au total, ce sont donc près de 5 milliards d’euros qui devront être dégagés dans le but de réaliser ce projet des plus ambitieux et de mener à bien ce programme.

 

Un projet soutenu par les autorités européennes :

Ce projet de grande envergure sera bien entendu soutenu par les autorités européennes et surtout par le gouvernement allemand et français. Au total, ce projet devrait donc recevoir plus de 1.3 milliards d’euros de soutiens publics dans le cadre de son développement et par le biais d’un projet IPCEI autorisé par la Commission Européenne.

En ce qui concerne les détails légaux et administratifs de ce projet, on note également que la société commune ACC ou Automotive Cell Company sera détenue à parts égales par Saft et Opel en ce qui concerne la ligne pilote. En phase industrielle, Saft ne détiendra plus que 33% de ce projet.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade