Vers un rachat d’Atos par Capgemini ?

  •   Le 08/04/2021 à 14h41
  •   HARMANT Adeline

Le groupe Atos a vu son titre boursier terminer la séance d’hier en nette hausse, poussée par plusieurs éléments dont des rumeurs crédibles au sujet d’un probable rachat du groupe par Capgemini. Revenons ensemble sur le détail de cette actualité et les possibles conséquences qu’une telle opération pourrait avoir sur le marché.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Vers un rachat d’Atos par Capgemini ?
Droit image : ©Tobias Arhelger/123RF.COM

La plus forte hausse du CAC 40 :

La séance d’hier aura été plutôt positive pour l’action du groupe Atos. En effet, celle-ci a gagné de nombreux points jusqu’à afficher en fin de journée la plus forte hausse du CAC 40.

Ainsi, les actions Atos ont gagnés plus de 4.2% de sa valeur au cours de cette seule séance et ont clôturés à 59.5%. Cette progression haussière lui a donc permis d’effacer une parte des pertes importantes que le titre avait subies précédemment.

Cette hausse importante est sans aucun doute le résultat de l’enthousiasme des traders face aux bruits de couloirs actuels concernant un possible rachat par Capgemini, qui vient s’ajouter aux rachats à bon compte de l’entreprise de services numériques.

 

Capgemini va-t-il racheter Atos prochainement ?

Ainsi, le titre de cette société a bénéficié hier d’une rumeur persistante en ce qui concerne une possible opération d’acquisition d’Atos par Capgemini. C’est la société Exane BNP Paribas qui a évoqué dans la matinée un potentiel rapprochement entre les deux entreprises dont les deux valorisations se situent actuellement à des extrêmes.

On sait en effet que le titre d’Atos a perdu de nombreux points au cours des mois précédents et que sa faiblesse actuelle pourrait laisser à penser que les actionnaires seraient susceptibles d’être ouverts à une solution stratégique alternative. On sait en effet également que ces données, associées à des niveaux d’endettement relativement faibles, pourraient faire du groupe Atos une cible potentielle pour Capgemini comme l’indique la société d’analyse dans sa communication.

 

Une rumeur qui en rappelle une autre :

Bien entendu, c’est la première fois que le groupe Capgemini cible à ce point le groupe Atos et, par le passé, aucune évocation de ce type n’a eu lieu, à cause de l’exposition de l’entreprise aux services d’infrastructure à faible croissance. Toutefois, avec l’accélération actuelle de la migration vers le cloud, qui a été boostée par la pandémie, la volonté de créer un super champion européen des services informatiques et d’ingénierie pourrait germer dans l’esprit de Capgemini. Sans compter que cette transaction serait susceptible de générer des rendements très attractifs comme le précise l’analyste.

Toutefois, ce n’est pas la première fois que de telles rumeurs influencent le marché en ce qui concerne un rapprochement potentiel entre les deux géants français de l’informatique. Rappelons en effet que depuis de très nombreuses années, des bruits de couloir reviennent de manière plus ou moins régulières à ce propos. Mais c’est la première fois que le contexte rend cette possibilité crédible, surtout que les opérations de fusion-acquisition se multiplient depuis le début de l’année dans ce secteur et ailleurs.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade