Trois nouvelles acquisitions et confirmation des objectifs pour Atos

  •   Le 20/04/2021 à 09h01
  •   HARMANT Adeline

Ce mardi matin, le groupe Atos a annoncé plusieurs données intéressantes avec, d’une part, trois nouvelles acquisitions dans le courant de l’année et dans des domaines ciblés et, d’autres part, une confirmation de ses objectifs pour 2021 malgré des résultats décevants au premier trimestre.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Trois nouvelles acquisitions et confirmation des objectifs pour Atos
Droit image : ©Tobias Arhelger/123RF.COM

3 Acquisition majeures pour Atos :

Ce mardi, Atos a annoncé son rachat de trois sociétés dans le domaine de la cybersécurité, la transformation numérique et le big data poursuivant ainsi le changement de son mix d’activités. Le montant de la première transaction n’a pas été dévoilé. Elle devrait être conclue au troisième trimestre 2021 avec l’entreprise allemande cryptovision dans la cryptographie.

Atos se renforce également dans le domaine de l’Edge Computing ou informatique dématérialisé ainsi que dans l’analyse vidéo avec l’intelligence artificielle grâce au rachat de la société britannique Ipsotek pour un montant qui n’a pas non plus été dévoilé et qui sera finalisé au deuxième semestre 2021.

Enfin, le groupe a également signé un accord pour le rachat de Processia, un spécialiste canadien de la gestion du cycle de vie des produits afin de se renforcer dans la transformation numérique. On ne connait pas non-plus le montant de cette transaction qui sera finalisée au deuxième trimestre 2021.

 

Le groupe confirme ses objectifs après les résultats du premier trimestre :

Enfin, le groupe Atos a également confirmé ce matin ses objectifs 2021 malgré un recul de ses ventes au premier trimestre. Son chiffre d’affaires a en effet chuté de 1.9% à taux de change constant par rapport au premier trimestre 2020 à 2.692 milliards d’euros à cause d’activités encore touchées par la crise du Covid-19 et malgré une bonne résilience des services financier, assurance et santé et sciences de la vie.

Le secteur de l’industrie avec 18% du chiffre d’affaires du groupe, a enregistré un CA de 488 millions d’euros soit une baisse de 6.7% à taux de change constants. Cette activité a notamment été pénalisée par une réduction des volumes en Allemagne.

Les services financiers et d’assurances grimpent quant à eux de 7.4% avec un chiffre d’affaires de 544 millions d’euros grâce aux projets de transformation en Europe du Nord et les nouveaux projets de banque numérique en marchés de croissance.

Enfin, le secteur public et défense a également gagné 3.2% à 579 millions d’euros à cause de reports en big data vers les trimestres suivants et une réduction des volumes en Amérique du Nord.

Notons également que durant le premier trimestre 2021, les prises de commandes du groupe se sont montées à 2.596 milliards d’euros soit un ratio prise de commandes sur chiffre d’affaires de 96% contre 101% sur la même période l’année dernière.

Atos a également confirmé ses objectifs 2021 avec un chiffre d’affaires en hausse de 3.5 à 4% à taux de change constant, un taux de marge opérationnelle en hausse de 40 à 80 points de base par rapport à 2020 et un flux de trésorerie disponible de 550 à 600 millions d’euros.