ATOS : confirmation de ses objectifs 2020

  •   Le 28/07/2020 à 12h40
  •   DEHOUI Lionel

C’est la saison des résultats du premier semestre qui se poursuit en cette semaine. Le groupe Atos a aussi communiqué ses chiffres sur son activité pendant cette période. Mais que représente en réalité le groupe Atos ? Quelles sont ses performances au premier semestre ?

--- Publicité ---
Trader l’action Atos !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Définition d’Atos suivie des chiffres sur son activité

Il faut noter que le groupe Atos est le numéro 1 de la transformation digitale au monde. Sa création remonte en 1997. Il représente le leader du cloud, des supercalculateurs et de la cybersécurité en Europe. C’est un groupe qui dispose d’une activité de 11,6 milliards d’euros avec un fonctionnement subdivisé en trois divisions. Au sein du groupe, 9 % de son activité est consacré au « big data & cybersécurité ». Puis 36 % à « business & Platform solutions ».

Les 55 % restants sont au niveau de la division « infrastructure & data management ». Par ailleurs, Atos fait part d’un résultat net de 329 millions d’euros pour son exercice au premier semestre de cette année. Sur cette même période en 2019, le groupe a eu à réaliser 180 millions d’euros pour les activités poursuivies. Les autres éléments s’élèvent à + 147 millions d’euros pendant les six premiers mois de 2020, comparables aux -24 millions d’euros du S1 2019.

 

Les chiffres sur Atos

Il faut souligner que le montant pour les six premiers mois prend en compte la plus-value nette avant impôt pour un total de 120 millions d’euros. Ce qui équivaut à la cession des actions Worldline effectuée au cours du mois de février 2020. En revanche, la participation qui reste dans Worldline (3,8 %) n’est plus prise en compte en mise en équivalence. Elle a donc été évaluée à sa juste valeur (à la date de cession).

Par conséquent, elle a donné place à un résultat positif de 54 millions d’euros et une marge opérationnelle se trouvant à 8 % du chiffre d’affaires. Autrement dit, cela équivaut à 450 millions d’euros, soit une régression de 110 points de base en comparaison à la précédente année. Atos s’est justement expliqué sur ce point et trouve que les fortes mesures en vigueur sur les coûts en fin de T1 ont eu un impact particulier.

Remarque : Pour le groupe, ces mesures ont partiellement atténué l’effet venant de la diminution de revenus au sein de la majorité des géographies. Mais c’est une ambiance qui paraît plus compliquée en Europe Centrale et surtout en Allemagne. Ce qui s’explique par le manque de flexibilité d’éléments négatifs non récurrents pour des contrats en difficulté. Il en est de même pour les coûts de personnel.

 

Chiffre d’affaires et perspectives du groupe Atos

Pour en revenir au chiffre d’affaires d’Atos, il s’élève à 5,627 milliards d’euros, soit en baisse de 2,8 % quand taux de change et périmètre sont constants. Dans ces conditions, le chiffre d’affaires a connu une baisse de 4,8 % sur le deuxième trimestre. Toutefois, Atos a souligné que ces décalages temporaires sur le besoin en fonds de roulement ont influencé le flux de trésorerie disponible. Au fait, ils l’ont amené à -172 millions d’euros.

Atos a ajouté que les décalages seront carrément récupérés dans la majeure partie au second trimestre. Le groupe a enregistré un niveau de prise de commandes de 6,280 milliards d’euros, soit 112 % sur le chiffre d’affaires. Il table cependant sur une croissance organique du C.A allant de -2 % à -4 % et un taux de marge opérationnelle allant de 9 % à 9,5 % du C.A. Il attend un flux de trésorerie disponible allant de 0,5 milliard d’euros à 0,6 milliard d’euros.