Atlantia : le chiffre d’affaires recule au 1er trimestre

  •   Le 30/05/2021 à 07h49
  •   DEHOUI Lionel

La société italienne de gestion des autoroutes Atlantia a connu un début d’année difficile. Au cours du premier trimestre 2021, l’activité du groupe reste toujours impactée par la crise sanitaire de Covid-19. Les résultats affichés par le groupe sur l’ensemble de cette période reflètent une chute de son activité.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Atlantia : le chiffre d’affaires recule au 1er trimestre

Perte nette enregistrée au premier trimestre

Au cours de la période de janvier à fin mars 2021, l’activité du numéro un européen des concessions d’autoroutes Atlantia s’affiche en forte régression. Sur l’ensemble des trois mois écoulés, le groupe italien a accusé une nouvelle perte nette qui s’établit à 67 millions d’euros contre un manque à gagner de 10 millions d’euros un an plus tôt.

Toutefois, la firme romaine a fait mieux par rapport aux prévisions du marché qui tablaient sur une perte de 243 millions d’euros. Par ailleurs, au premier trimestre 2021, le groupe de construction italien a enregistré un Ebitda de 1,124 milliard d’euros, en recul de 12 % par rapport à la même période de l’an dernier.

Il est légèrement supérieur aux attentes des analystes qui visaient un montant de 1,018 milliard d’euros. À ce niveau, l’entreprise a également fait mieux grâce aux dotations aux amortissements et dépréciations, en croissance de 7 %. De son côté, l’Ebit a chuté de 60 % pour ressortir à 141 millions d’euros sur le trimestre.

 

Chute du chiffre d’affaires au 1er trimestre

Sur l’ensemble des trois mois écoulés, le chiffre d’affaires d’Atlantia s’élève à 2,025 milliards d’euros. Il est en baisse de 8 % par rapport au premier trimestre 2020. Aussi, ce CA est légèrement inférieur aux estimations du marché qui s’attendait à 2,037 milliards d’euros. En effet, les effets de la pandémie de coronavirus ont continué d’impacter l’activité du groupe durant cette période.

Ainsi, les revenus des concessions d’autoroutes (représentant près de 84 % du chiffre d’affaires du groupe) ont affiché une baisse de 3 % au T1-2021. Ce repli est estimé à 9,8 % et 20,1 % respectivement en France et en Espagne. Par contre, en Amérique latine, la baisse des revenus est moins importante.

La régression s’affiche à 3,2 % au Chili. Au Brésil et au Mexique, elle ressort à 1,8 %. En outre, les aéroports gérés par Atlantia ont affiché des revenus en baisse de 73 % sur l’ensemble du premier trimestre 2021. Cette performance est due au recul de 83,9 % du trafic enregistré dans les aéroports de Rome. Elle est également pénalisée par la chute à hauteur de 72,1 % du trafic de Nice Côte d’Azur.

 

Perspectives pour l’exercice 2021

En ce qui concerne ses prévisions pour la suite de l’exercice en cours, Atlantia vise une amélioration de sa performance opérationnelle, notamment dans les autoroutes et les aéroports. Pour atteindre cet objectif, la société mise sur la levée des restrictions favorisée par les campagnes de vaccination.

Cependant, le groupe de construction italien prévoit d’enregistrer une chute de 10 % et 70 %, respectivement des trafics autoroutiers et aéroportuaires, comparativement aux niveaux d’il y a deux ans (2019). Enfin, l’entreprise table sur un chiffre d’affaires qui devrait atteindre 9,4 milliards d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2021.