La commission européenne n’approuvera pas le vaccin AstraZeneca en janvier

  •   Le 30/12/2020 à 09h38
  •   HARMANT Adeline

Lors d’une interview donnée hier au journal belge Het Nieuwsbald, le directeur exécutif adjoint de l’Autorité Européenne des Médicaments s’est exprimé et a annoncé que l’EMA ne serait probablement pas capable de donner son approbation pour le vaccin anti-covid développé par AstraZeneca en collaboration avec l’Université d’Oxford en janvier comme cela été prévu initialement. Celui-ci précise même qu’aucune demande n’a pour le moment été déposée à ce propos.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
La commission européenne n’approuvera pas le vaccin AstraZeneca en janvier
Droit image : Gwan Kho - Flickr

Un manque d’informations à propos de ce vaccin :

Dans cette interview, le directeur adjoint précise que les régulateurs européens n’ont reçu que quelques informations à propos de ce vaccin et qui ne sont pas suffisantes pour justifier une licence de commercialisation conditionnelle. Celui-ci ajoute que l’EMA a besoin de données supplémentaires concernant la qualité de ce vaccin puis que la société fasse une demande officielle d’approbation. Il est donc fortement improbable qu’une quelconque autorisation puisse être accordée durant le premier mois de 2021.

De son côté, la semaine dernière, AstraZeneca a déclaré à Reuters que son vaccin devrait être efficace contre la nouvelle variante du Covid-19 et a ajouté que les études étaient actuellement en cours dans le but d’identifier pleinement l’impact de cette mutation du virus. Le laboratoire a également soumis un ensemble complet de données concernant ce vaccin à l’autorité britannique de réglementation des médicaments. C’est ce qu’a confirmé le ministre britannique de la santé Matt Hancock.

Rappelons également qu’aujourd’hui, le seul vaccin qui a été validé par l’agence européenne est celui développé par Pfizer et BioNTech avec un début de la campagne de vaccination en fin de semaine dernière sur l’ensemble du territoire européen. Le vaccin développé par Moderna a quant à lui également reçu l’approbation des autorités américaines et canadiennes la semaine dernière.

 

Un vaccin approuvé ce matin par l’agence britannique :

Si le vaccin d’AstraZeneca ne recevra sans doute pas pour le moment l’approbation de l’Union Européenne, il en va différemment au Royaume-Uni. Nous avons en effet appris ce matin que l’agence britannique du médicament ou MHRA vient de donner son feu vert à ce vaccin. Le Royaume-Uni compte ainsi accélérer sa campagne de vaccination qui a commencé début décembre grâce à ce nouveau vaccin.

C’est un porte-parole du ministère de la santé britannique qui a fait cette annonce ce matin du 30 décembre 2020 en expliquant que le gouvernement britannique a accepté aujourd’hui la recommandation de l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé ou MHRA d’autoriser l’utilisation du vaccin Covid-19 développé par l’Université d’Oxford et le laboratoire AstraZeneca. Ainsi, le Royaume-Uni est le tout premier pays à approuver ce vaccin qui présente l’avantage d’être moins cher à la production et d’être plus facile à distribuer.

Le pays a d’ores et déjà commandé 100 millions de doses de ce vaccin qui devrait être inoculé prochainement à la population britannique.