AstraZeneca : deux essais donnent des résultats positifs

  •   Le 14/06/2020 à 16h28
  •   DEHOUI Lionel

La société AstraZeneca est une multinationale biopharmaceutique et pharmaceutique qui a son siège social à Cambridge (Angleterre). Le groupe travaille sur les principaux domaines pathologiques tels que : les maladies gastro-intestinales, cardiovasculaires, le cancer, les voies respiratoires, l’inflammation, les infections et les neurosciences. Sa fondation remonte en 1999 avec la fusion entre le groupe suédois Astra AB et son voisin britannique Zeneca. Au fil du temps, AstraZeneca s’est inscrit parmi les plus grandes sociétés pharmaceutiques mondialement connues. Le groupe dispose d’une cotation à la Bourse de Londres tout en faisant partie de l’indice FTSE 100. À la bourse OMX comme à la Bourse de New York, il possède des inscriptions secondaires. Aujourd’hui, le groupe AstraZeneca mène plusieurs études afin de trouver des traitements efficaces pour certaines maladies comme : la leucémie lymphoïde chronique. D’ailleurs le géant pharmaceutique a fait une annonce assez spéciale concernant le traitement de ce genre de leucémie.

Trader l’action Astrazeneca !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
AstraZeneca : deux essais donnent des résultats positifs
Droit image : Gwan Kho - Flickr

Les résultats des essais

AstraZeneca rendait publics ses résultats concernant la solution Calquence qui était en pleine phase d’essais. En effet, Calquence a prouvé une certaine tolérance et une efficacité à long terme pour les malades souffrant de la leucémie lymphoïde chronique. Ce résultat est obtenu à l’issue de deux essais selon le groupe. Le taux de réponse global de l’essai ACE-CL-001 est de 97 % et possède un profil de sécurité durable.

Le groupe biopharmaceutique a précisé ce vendredi que ce fait est observé pour les malades non soignés auparavant après plus de 4 années. Une autre précision très décisive et importante est livrée par la dernière analyse de l’ASCEND. Selon cette analyse, près de 82 % des personnes souffrant de la Leucémie Lymphoïde chronique (LLC) récidivante ou réfractaire bénéficiaires du traitement par Calquence ont survécu. Elles sont même épargnées de toute progression de la maladie à 18 mois.

Information : En ce qui concerne le traitement des patients traités par rituximab combiné à l’idelalisib ou encore à la bendamustine, 48 % sont restés vivants.

 

La solution plausible pour les patients

Ces différents résultats ont amené le directeur du CLL Research Center (Weill Cornell Medicine), monsieur Richard R. Furman à se prononcer. Selon lui, le profil d’innocuité de l’acalabrutinib prouve que le traitement reste une solution plausible et importante pour les patients jusqu’à l’évolution.

Désormais, tous les regards intéressés par ces résultats se sont focalisés sur les évènements se produisant du 11 au 14 juin 2020. En effet, l’Association européenne d’hématologie (EHA) tenait son 25e congrès annuel au cours duquel les résultats des recherches menées par AstraZeneca ont été présentés.

 

AstraZeneca en discussion pour un vaccin contre le coronavirus

Au lendemain de l’annonce de ces résultats sur le traitement de la LLC, soit le samedi, le directeur général d’AstraZeneca a fait une affirmation. Il déclare que son équipe est en discussion avec certains pays afin de les approvisionner pour sa proposition de vaccin contre le Covid-19. Il a cité notamment le Brésil, le Japon, la Russie et la Chine.

De même, le groupe est sur le point de rendre publics les résultats obtenus à la suite de la première phase de tests sur son invention. Il faut aussi retenir que le groupe pharmaceutique AstraZeneca a conclu un accord avec l’Union européenne afin de fournir jusqu’à 400 millions de doses dudit vaccin.