L’analyse des tendances

L’analyse technique et graphique ne serait rien sans l’analyse des tendances. C’est en effet en repérant les tendances les plus prononcées du marché et en anticipant les futures tendances qu’il est possible de mettre en place des stratégies d’investissement cohérentes et donc rentables dans le cadre de la spéculation boursière. Mais alors comment réaliser cette analyse des tendances ? Pour le savoir, découvrez nos explications complètes à ce sujet ainsi que la liste des meilleurs indicateurs de tendance.  

Ouvrir un compte de trading !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
L’analyse des tendances

Comment réaliser une analyse des tendances ?

Les éléments qu’il est possible de retirer de l’analyse technique sont nombreux, mais il en est une sorte qui est particulièrement intéressante pour déterminer les points d’entrée et de sortie stratégiques sur les marchés : Les tendances.

Pour analyser ces tendances, il existe plusieurs méthodes, mais toutes ces techniques utilisent les graphiques et des indicateurs bien précis.

 

Les indicateurs techniques de tendance :

On appelle « indicateur de tendance » une liste d’éléments qui sert à analyser les titres et leur évolution sur le marché boursier. Pour obtenir cet indicateur, il faut utiliser une formule mathématique qui tient compte pour une période donnée, à la fois du prix et du volume d’échange d’un actif. Le résultat est utilisé pour repérer la situation du marché et donc pour en retirer des profits.

Les principaux indicateurs de tendance mesurent à la fois la vitesse et la qualité de la tendance étudiée afin d’en déterminer la force. Grâce à cette analyse, on peut alors déduire :

  • Les situations d’excès à la hausse et à la baisse provoqués par les surventes ou surachats.
  • La force ou l’essoufflement de la tendance en utilisant les divergences.
  • La tendance générale, haussière ou baissière du marché.

Il existe cependant des limites à l’utilisation de ces indicateurs qui peuvent parfois annoncer des signaux contradictoires. Il faut donc choisir avec soin son indicateur en fonction que le marché soit inscrit dans une direction précise ou non. On distingue de ce fait les indicateurs de suivi de tendance et les oscillateurs.

  • Les indicateurs de suivi de tendance servent avant tout dans un marché qui a déjà une direction précise.
  • Les oscillateurs sont quant à eux à préférer lorsque l’on cherche à déterminer les points de retournement du marché.

 

Les indicateurs de suivi de tendance :

Les indicateurs de suivi de tendance permettent donc plus particulièrement une estimation de la force d’une tendance lorsque le marché suit une direction réelle.

Parmi les indicateurs de suivi de tendance les plus pertinents, on retrouve les éléments suivants. Certains de ces indicateurs vous seront plus longuement détaillés dans un article dédié.

 

Les oscillateurs :

Les oscillateurs sont également utilisés dans l’analyse des tendances mais permettent cette fois une utilisation en dehors d’une direction évidente du marché. On distingue plusieurs types d’oscillateurs utilisant des méthodes différentes dont :

  • L’Index de Force Relative ou RSI (Relative Strength Index) qui évalue la différence entre les tendances haussières et baissières.
  • L’oscillateur stochastique qui détermine les éléments de surachat ou de survente sur un actif donné.
  • Le %R de Williams qui mesure la vélocité d’une tendance et en identifie les points de retournement.
  • Le Momentum et le ROC qui mesure l’accélération et la décélération d’une tendance.
  • Le CCI ou Commodity Channel Index qui est utilisé sur le marché des matières premières.

Trader sur les meilleures tendances sur les marchés financiers :

Vous souhaitez commencer à trader sur les meilleures tendances du moment ? Dans ce cas, il vous suffit de rejoindre dès à présent un courtier qui vous permettra d’analyser au mieux les tendances actuels de nombreux actifs et de trader sur celles-ci en direct des marchés financiers grâce à des outils d’analyse perfectionnés.

Ouvrir un compte de trading !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent
Note: 4.15 13 votes