L’analyse technique

L’analyse tient un rôle prépondérant dans l’investissement en Bourse. Apprenez à réaliser vos propres analyses techniques et fondamentales

--- Publicité ---
Trader dès maintenant !
75% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.
L’analyse technique

Quel que soit le marché sur lequel on souhaite investir, aucun rendement n’est possible sans une bonne analyse des conditions et un repérage efficace des futurs mouvements des cours. C’est pour cela qu’il est essentiel de maîtriser les bases de l’analyse technique ou tout du moins d’en comprendre les concepts et les indicateurs.

Vous trouverez dans cette partie du site des explications précises sur tous les éléments incontournables de l’analyse technique comme les différents graphiques et leurs représentations, mais aussi les meilleurs indicateurs techniques à suivre.

Quelques notions plus complexes seront abordées comme les méthodes d’analyse de la volatilité, des tendances, des points pivots ou encore de la dynamique d’un marché.

Grâce à l’ensemble de ces indications, vous serez vite capable de comprendre les données fournies par les graphiques et surtout d’en déduire les meilleurs points d’entrée et de sortie du marché.

 

L’analyse technique : Qu’est-ce que c’est ?

On appelle « analyse technique » une méthode visant à prédire les futures tendances des actifs des différents marchés financiers. Comme son nom l’indique, l’analyse technique ne se base que sur l’aspect technique des choses et n’utilise donc que les aspects graphiques et les données historiques mises à disposition. On analysera plus particulièrement ici les prix, les volumes échangés et les intérêts ouverts.

Les traders qui réalisent des analyses techniques le font en utilisant des indicateurs mathématiques et statistiques, mais aussi les indicateurs graphiques les plus répandus. Ils utilisent ensuite les conclusions ainsi obtenues pour prendre des décisions et ouvrir leurs positions. 

Les indicateurs les plus utilisés pour ce type d’analyse se retrouvent exprimés sur les graphiques en temps réel. C’est donc leur interprétation qui permet de savoir comment le cours de l’actif va se comporter à plus ou moins long terme. Ils permettent ainsi d’obtenir des signaux de vente ou d’achat, autrement dit de baisse ou de hausse par le biais des tendances.

 

La théorie de Dow et l’analyse technique :

L’analyse technique telle que nous la connaissons aujourd’hui n’est pas apparue par hasard. C’est à un économiste nommé Charles Dow, qui est également le fondateur du Wall Street Journal, que l’on doit cette pratique aujourd’hui très répandue et presque indispensable au trading. La théorie de Dow repose en réalité sur trois grands principes de base :

  • Premièrement, elle considère que le prix d’un actif représente les actions combinées de plusieurs forces du marché. C’est donc à partir de plusieurs éléments distincts réunis que les cours évoluent en temps direct. Ces éléments peuvent être informatifs, fondamentaux ou psychologiques.
  • Ensuite, elle explique que les cours de ces actifs suivent toujours des tendances identifiables
  • Enfin, Dow estime que les figures que l’on observe sur les graphiques ont tendance à se répéter historiquement.

 

Avantages et inconvénients de l’analyse technique :

L’analyse technique présente avant tout l’avantage de ne nécessiter que peu de données de base pour être utilisée puisqu’elle ne fait appel qu’aux seules données graphiques historiques des cours.

En utilisant des points précis dans le temps et des niveaux clairement définis, l’analyse technique permet de prévoir de manière plus précise les moments les plus importants et ainsi les meilleurs points d’entrée et de sortie du marché.

Mais l’analyse technique a aussi ses limites. En effet, l’un des effets de l’analyse technique et de son utilisation de plus en plus répandue est de provoquer un mouvement sur le cours d’un actif par la conjugaison des analyses de nombreux traders. C’est ce que l’on appelle une « direction anticipée ».

Par ailleurs, il convient de toujours utiliser l’analyse technique en complément de l’analyse fondamentale. En effet, un évènement inattendu peut venir contredire les conclusions d’une analyse technique, même très précise. C’est ce qui fait du trading une science inexacte.  Gardez donc toujours un œil sur les actualités qui peuvent influencer les cours.

 

Les indicateurs techniques personnalisables :

Si l’analyse technique vous effraie par sa complexité apparente, sachez qu'il est possible de personnaliser les graphiques dans le but d'y afficher visuellement certains indicateurs les plus populaires. Vous pouvez ainsi afficher en simultané et sur la période de votre choix plusieurs indicateurs intéressants. Parmi ces indicateurs techniques on retrouve :

  • Les points pivot : Ces indicateurs sont facilement identifiables sur les graphiques fournis par les brokers et sont en réalité des niveaux auxquels le cours a le plus de chance d’évoluer en prolongeant sa tendance ou au contraire en la retournant. Attendre de voir l’évolution d’un prix à un point pivot donne une bonne indication quant à la probabilité de poursuite ou non d'une tendance.
  • Les niveaux de support et de résistance : Ces niveaux sont également intéressants à identifier. Un support correspond à un seuil psychologique fort à la baisse. Ainsi, lorsque le cours de l’actif dépasse ce support vers le bas, cela indique un renforcement probable de tendance baissière et lorsqu’il résiste, cela annonce un retournement haussier probable. Quant à la résistance, il s’agit d’un seul psychologique à la hausse. Lorsqu’elle est franchie, on assiste parfois à une poursuite haussière et quand elle résiste, à un retournement baissier.

Il est également possible en complément de votre propre analyse technique, d’accéder à des signaux issus de cette analyse et proposés par certaines plateformes de trading. Il est ici conseillé d'évaluer au mieux le risque de ces signaux par l'indice de confiance qui y est associé et de comprendre qu'aucune de ces prévisions n'est fiable à 100%.

En parallèle, n’oubliez pas d’utiliser l’analyse fondamentale pour mettre en place des stratégies complètes en tenant compte de tous les facteurs influents.